Détail calcul comparateur livret epargne

Vous trouverez ci-dessous l’explication des calculs appliqués sur les différents profils de notre comparateur de livrets d’épargne.

Page de résultat pour les livrets d’épargne dérèglementés :

Le capital à échéance est calculé à partir de la performance du taux brut indiquée à l’instant T. Si une offre promotionnelle est disponible et que le capital investi et la durée de détention répondent aux modalités de l’offre, alors elle est prise en compte dans le calcul de la performance. Pour indiquer un capital net de prélèvements sociaux et d’impôt, le calcul est réalisé sur la base d’une imposition à l’IR au barème progressif après application d’un prélèvement forfaitaire non libératoire au taux de 24%.

Le calcul est donc le suivant :

On applique les 15.5% (Prélèvement sociaux) + 24% (Prélèvement Forfaitaire Non Libératoire) au revenu brut distribué en année (n), qui sont prélevés à la source. Revenu net perçu(n) = Revenu brut(n)*(1-15.5%-24%)

En année (n+1) :

  • Déduction des impôts calculés le montant de l’acompte prélevé en (n) (24%*revenu brut)
  • Imputation d’une déduction sur une partie des cotisations sociales payées en (n) : 5.1%*revenu brut (« CSG déductible »)

Ainsi, on applique la formule suivant pour calculer le rendement net de prélèvements sociaux et d’impôts :

  • Rendement net = rendement brut *{1- Tranche Marginale d’Imposition*(1-5.1%) – 15.5%}

Si vous souhaitez modifier la Tranche Marginale d’Imposition, rendez-vous dans la barre de filtre > « Plus d’options », choisissez votre TMI et cliquez sur le bouton « RECALCULER ».

Le détail des calculs est indiqué dans l’onglet performances où vous pouvez retrouver par livret : Le montant des dépôts effectués, les différents frais, les impôts et taxes. Nous n’incluons pas dans notre comparateur de livret d’épargne les exceptions suivantes :

  • Prélèvement forfaitaire non libératoire non applicable aux pers physiques appartenant à un foyer fiscal dont le revenu fiscal de référence de l’avant-dernière année est inférieur à 25K€ pour un célibataire, divorcé ou veuf et 50K€ pour un couple.
  • Prélèvement forfaitaire est libératoire sur option si l’ensemble des intérêts perçus n’excédant pas 2000€.
Back to top