mardi04mai
Symbole Euro de couleur or sur un calendrier blanc sur un graphique financier bleu.

Ce n’est pas encore officiel, mais Amundi devrait vraisemblablement racheter Lyxor, la filiale de gestion d’actifs de la Société Générale. Grâce à cette opération, Amundi deviendrait le deuxième fournisseur de fonds indiciels cotés sur le vieux continent et gagnerait une part de marché significative sur le segment des ETF ESG.

Amundi est le premier gestionnaire d’actifs en Europe et attire de plus en plus d’investisseurs, allant des assureurs aux simples épargnants. Ces derniers peuvent investir via les supports d’assurance vie ou d’épargne retraite. La société française gérait près de 1 700 milliards d’euros fin 2020. Mais même avec sa confortable avance sur ses concurrents, elle entend toujours asseoir davantage sa domination sur le marché européen.

Dans cette optique, Amundi est entré en négociation avec la Société Générale, pour le rachat de sa filiale de gestion d’actifs Lyxor. Rien d’officiel pour le moment, mais l’opération devrait bel et bien se concrétiser. Grâce à ce rachat, Amundi espère également gagner plus de parts du marché mondial qui, jusqu’à maintenant, est dominé par l’américain BlackRock.

Gagner 1 % de part de marché par an

Selon une source en interne, Amundi va boucler le rachat de Lyxor pour 825 millions d’euros. Une fois que l’opération sera finalisée, la société française va acquérir les 124 milliards d’euros d’encours de la filiale de la Société Générale. Grâce à ce rachat, Amundi deviendra le deuxième fournisseur d’ETF (Exchange-Traded Fund) sur le vieux continent, avec 14 % des parts de marché et se rapproche un peu plus de son objectif de concurrencer BlackRock sur la scène mondiale. La directrice générale déléguée d’Amundi, Valérie Baudson, a déclaré que :

Nous estimons pouvoir gagner 1 % de part de marché par an dans les années qui viennent sur le marché des ETF.

Valérie Baudson

De plus, le gestionnaire d’actifs français pourra profiter du dynamisme soutenu du marché des ETF en Europe. D’après les professionnels du secteur, la croissance annuelle moyenne de ce marché devrait atteindre 12 % d’ici 2025, grâce notamment à la hausse significative de la demande des investisseurs.

Un rachat plus qu’avantageux pour Amundi

Les gestionnaires d’actifs s’attendent à accueillir massivement de nouveaux investisseurs sur le marché des ETF. Il faut dire que ce secteur a le vent en poupe actuellement, n’étant que très légèrement impacté par la crise sanitaire. La demande augmente significativement, que ce soit de la part des investisseurs institutionnels ou de simples épargnants.

Aux professionnels du secteur d’avertir toutefois les gestionnaires d’actifs quant au segment d’investissement à mettre en avant et à développer. En effet, les investisseurs européens sont davantage attirés par les ETF gérés de manière responsable, c’est-à-dire les ETF appliquant un filtre environnemental, social et de gouvernance (ESG).

Mais sur ce point, Amundi n’aurait pas de quoi s’inquiéter. En effet, la société française est bien positionnée sur le marché des ETF ESG avec 10,3 milliards d’euros sous gestion. Qui plus est, après le rachat de Lyxor, elle accédera à 6,5 milliards d’euros supplémentaires sur ce marché. Avec l’acquisition de la filiale de gestion d’actifs de la Société Générale, Amundi détiendra 18 % de part de marché sur les ETF ESG.

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos