DISPOSITIF COVID-19 En savoir plus

Dans le contexte actuel, nos équipes restent mobilisées et opérationnelles à distance. Les agences sont fermées.
1. Contactez-nous de préférence par email, et sinon au 0800 113 133 (Service & appel gratuits).
2. Limitez au maximum les échanges par courrier et privilégiez vos opérations (arbitrages, versements, rachats partiels) via votre accès Client en ligne.

mercredi15février

Comme chaque année au mois de Janvier, les assureurs déclarent un à un le rendement de leur(s) fonds euro en 2011, et c'est donc en février qu'on connait généralement le rendement moyen servi par les contrats. Depuis 2008, les rendements sont en baisse et l'année 2011 n'a pas permis de stopper ce mouvement....

    Les rendements poursuivent leur baisse

    Pour la cinquième année consécutive, les rendements des fonds en euros des contrats d'assurance vie sont en baisse en 2011

    D'après la FFSA, le rendement moyen, qui était de 4.3% en 2007, a baissé chaque année depuis pour se trouver aujourd'hui à 3%.

    Rendement 2007 : 4.3%
    Rendement 2008 : 4.2%
    Rendement 2009 : 3.70%
    Rendement 2010 : 3.40%
    Rendement 2011 : 3%

    Les taux s'étendent de 2.35%, le taux le plus bas sur le contrat Tresor Epargne de CNP Assurance (Caisse d'épargne), à 4.05%, le taux le plus élevé servi chez la compagnie MIF.

    Si les années précédentes, certains contrats parvenaient à offrir des rendements en hausse, cette année contrat n'a échappé à la baisse.
    Certains ont quand même limité la casse comme par exemple Afer (qui passe de 3.52 à 3.43%), Cardiff-BNP Paribas (qui passe de 3 à 2.90%) ou Sogecap (qui passe de 3.20 à 3.19% sur le contra Sequoia). Mais il s'agit principalement de contrats qui avaient fortement chuté les années précédentes et qui rattrapent leur retard aujourd'hui. Ils sont d'ailleurs pour la plupart encore en dessous de la moyenne annuelle.

    D'autres fonds euros ont par contre vu leurs rendements chuter fortement comme par exemple chez MAAF (des baisses de 0.7 à 0.91 points), ou Dolcea Vie-BForBank (baisse de 0.7 points).

    On notera enfin la baisse remarquée du fonds euros d'Axeria Vie Arborescence Opportunités dont le rendement passe de 4.51%, l'un des meilleurs taux de l'année 2010, à 3.62%, soit 0.89 points baisse


    Pourquoi les rendements baissent ?

    Le fonds euro n'est pas un OPCVM et sa gestion va différer des SICAV monétaires et fonds obligataires. A l'inverse de ces OPCVM, le fond en euros est garanti par les assureurs. Cette garantie est " à effet cliquet ", ce qui signifie que les gains réalisées chaque année sur le contrat sont définitivement acquis et rentrent donc dans le capital garanti par l'assureur. Comme c'est un fonds garanti, les assureurs investissent en majorité dans des titres sûrs, tels que des obligations d'Etats, qui sont alors généralement conservées jusqu'à échéance. Les obligations représentent environ 75% du fonds. Le quart restant est investi dans des produits plus risqués (actions, OPCVM, immobilier etc.).

    La performance réalisée par ces fonds en euros provient donc essentiellement des coupons qui sont distribués par les obligations en portefeuille, voir le dividende des actions détenues. Cette performance est bonifiée ou pénalisée par la partie risquée du portefeuille (plus ou moins value). Enfin, le taux distribué par les assureurs n'est pas forcément égal à la performance réalisée par le fonds euros. En effet, les assureurs peuvent mettre une partie de leur bénéfice de côté : c'est ce qu'on appelle le compte de réserve " provision pour participation aux excédents " (PPE). Le gestionnaire distribue alors une partie et provisionne l'autre. Lorsque le rendement est plus faible une année, l'assureur peut piocher dans le PPE afin d'offrir un taux de rendement stable. La gestion de la PPE est un enjeu capital pour les assureurs. En effet, les souscripteurs de contrat d'assurance-vie préfèrent généralement des contrats avec un taux stable d'une année sur l'autre (même s'il diminue un peu au fil des ans). Cela prouve une régularité dans la gestion.

    Les fonds en euros sont ainsi victimes de la baisse continue des taux obligataires. En effet, les assureurs collectent chaque année sur les fonds euros des dizaines de milliards d'euros qu'ils investissent dans des emprunts d'Etats dont les coupons sont de plus en plus bas.

    En 2010 et 2011, du fait des inquiétudes sur les pays périphériques de la zone euros, les taux des obligations des Etats français et allemands ont atteint des records de faiblesse. Du coup la rentabilité moyenne des obligations à l'actif du fonds euros diminue, d'autant que les veilles obligations, détenues depuis plus de 10 ans en portefeuille et très rentables, commencent à arriver à échéance. Par conséquent les assureurs doivent acheter des nouvelles obligations pour placer les nouvelles collectes, mais aussi pour remplacer les obligations arrivées à échéance.


    Encore des bonnes opportunités


    Malgré la baisse des rendements, un investissement dans le fonds euros reste encore attractif. En effet, vous profitez du cadre fiscal de l'assurance vie, très avantageux, et qui vous permet une sortie quasiment défiscalisée au bout de 8 ans. Seul resterait les prélèvements sociaux.

    Un rendement moyen de 3.4% au bout de 8 ans donne en fait du 3% environ si on enlève les prélèvements sociaux. Cela reste meilleur que le livret A qui stagne à 2.25% depuis près d'un an.

    Pour une sortie avant 8 ans, vous seriez soumis au choix au prélèvement forfaitaire libératoire ou au barème de l'impôt sur le revenu.

    Le prélèvement libératoire est de 35% avant 4 ans et 15% entre 4 et 8 ans. Ainsi, pour les contrats ayant entre 4 et 8 ans, les fonds euros restent encore avantageux puisqu'ils ont offert un rendement moyen net de 2.5% environ

    Enfin, les particuliers qui ne sont pas ou peu imposé, c'est-à-dire les particuliers qui se trouvent dans la tranche à 14% ou les tranches inférieurs, peuvent intégrer les gains de l'assurance vie dans leur feuille d'impôt sur le revenu. Dans ce cas le rendement moyen serait compris entre 2.5 et 3%, quelque soit l'âge du contrat

    Ainsi, pour les investisseurs risquophobes, le fonds euros d'un contrat d'assurance vie reste l'un des placements les plus adaptés. Il faut alors prendre le temps de bien sélectionner son contrat, sans frais, et avec un fonds euros qui reste encore performant.

    Pour info, les rendements nets (hors prélèvements sociaux) des contrats de Monfinancier sont tous supérieurs à la moyenne :

    MonFinancier Frontière efficiente : 3.61%
    MonFinancier Vie : 3.71%
    MonFinancier liberté vie : 3.50%
    Etre rappelé
    par un conseiller
    Nous envoyer
    un message
    Parlons Placement
    Nos solutions
    M VIE Notre gamme
    d’assurance vie
    Plus d'infos
    M SCPI Nos SCPI en direct
    Plus d'infos
    M investissement Nos fonds structurés
    Plus d'infos