DISPOSITIF COVID-19 En savoir plus

Dans le contexte actuel, nos équipes restent mobilisées et opérationnelles à distance. Les agences sont fermées.
1. Contactez-nous de préférence par email, et sinon au 0800 113 133 (Service & appel gratuits).
2. Limitez au maximum les échanges par courrier et privilégiez vos opérations (arbitrages, versements, rachats partiels) via votre accès Client en ligne.

mercredi06décembre

Le Plan d'Épargne Retraite Populaire (PERP) permet de répondre à deux enjeux patrimoniaux majeurs pour les Français : Préparer sa retraite et baisser ses impôts. Les versements dans un PERP sortent en effet de l'assiette des revenus imposables, mais dans une certaine limite. Et une limite pas simple à déterminer. À vos calculatrices !

Double limite

Apparu avec la loi Fillon du 21 août 2003, le PERP est un placement qui récompense immédiatement l'effort d'épargne. Tous les contribuables, à l'exception des retraités, peuvent effectuer des versements dans un PERP. Les primes versées au cours d'une année sont déductibles du revenu imposable au titre de cette même année dans la double limite de :

  • 10 % des revenus du travail de l'année n-1 (après abattement de 10 %), limités à 8 fois le Plafond Annuel de la Sécurité Sociale (PASS) de l'année n-1 (PASS 2016 : 38.616 euros)
  • 10 % du Plafond Annuel de la Sécurité Sociale si les revenus sont trop faibles (PASS 2017 : 39.228 euros)

Exemple :

  • - Si vos revenus de l'année 2016 s'élèvent à 50.000 euros, vos versements déductibles l'année 2017 sont plafonnés à 5 000 euros (10 % de vos revenus)
  • - Si vos revenus de l'année 2016 s'élèvent à 350.000 euros, vos versements déductibles l'année 2017 ne seront pas plafonnés à 35.000 euros (10 % de vos revenus) mais limités à 10 % du PASS 2016 x 8, soit 30.893 euros
  • - Si vos revenus de l'année 2016 s'élèvent à 20.000 euros, vos versements déductibles l'année 2017 ne seront pas plafonnés à 2.000 euros (10 % de vos revenus) mais à 10 % du PASS 2017, soit 3.923 euros

>> Je demande un complément d'information sur le PERP

Autres versements à prendre en compte

Attention, ce n'est pas tout, car d'autres versements entrent dans le même plafond de déduction fiscale :

Pour les salariés, il faut prendre en compte les sommes versées en n-1 sur :

  • Les contrats de retraite "article 83" (parts patronale et salariale obligatoires et déductibles)
  • Un Perco (abondement de l'entreprise, plafonné à 16 % du PASS n-1)
  • Un Perco ou aux régimes "article 83" au titre des jours de congés monétisés

Pour les TNS, il faut prendre en compte les sommes versées en n-1 sur :

Un Perco

Les cotisations éventuelles versées au régime de retraite supplémentaires dit " Loi Madelin", sauf pour la fraction de cotisation bénéficiant de la déduction supplémentaire Madelin de 15 %. On rappelle que les cotisations Madelin sont déduites dans la limite d'un plafond de 10 % du bénéfice imposable retenu dans la limite de 8 fois le PASS (moins l'abondement au Perco). Une majoration du plafond est accordée pour déduire les cotisations des revenus professionnels (correspondant à 15 %, de la fraction du bénéfice imposable comprise entre 1 et 8 fois le PASS). Mais les sommes ainsi déduites au titre de ce plafond supplémentaire ne réduisent pas l'enveloppe de déduction fiscale du PERP.

Coup de pouce

Par contre, dans certains cas, le contribuable peut bénéficier d'un excédent de déductibilité : En effet, si, au cours d'une année, le contribuable n'utilise pas dans la totalité son plafond PERP, l'excédent peut être utilisé, soit par le conjoint ou partenaire ayant complètement épuisé son plafond, soit par le contribuable au cours de l'une des 3 années suivantes.

Les cotisations PERP sont imputées d'abord sur le plafond de l'année puis sur les excédents des années précédentes en commençant par le plus ancien. Ainsi, pour les cotisations versées en 2017, l'imputation est réalisée sur le plafond calculé pour 2016 puis si le plafond est atteint, sur l'excédent de 2015, puis de 2014, puis de 2013.

>> Je diminue mes revenus imposables grâce au PERP

Les avantages du PERP

Le Plan d'épargne retraite populaire (PERP) est une enveloppe fiscale permettant à la fois de préparer sa retraite, et de profiter d'une déduction d'impôt. Pendant sa vie active, le salarié à la hauteur et à la fréquence de son choix, constitue son épargne afin de s'assurer le versement d'une rente viagère une fois la retraite venue

Les impôts et la retraite. Deux des sujets les plus importants pour les Français. En alliant ces deux objectifs en un placement, le PERP propose aux français un cocktail qui ne manque pas d'atouts :

  • Déduction fiscale : Le PERP est l'un des derniers placements qui permettent d'alléger sa facture fiscale. L'effort d'épargne est immédiatement récompensée : Les primes versées au cours d'une année sont déductibles du revenu imposable au titre de cette même année dans les limites ci-dessus. Une niche accueillante d'autant plus qu'elle n'entre pas dans le plafond global des niches fiscales de 10.000 euros.
  • Support garanti : Dans son fonctionnement, le PERP est une enveloppe très proche d'un autre placement bien connu des épargnants : L'assurance-vie. Les sommes placées sur un PERP sont détenues chez un assureur, et chaque PERP propose un fonds en euros, garanti par l'assureur, et qui offre encore de beaux rendements : La majorité des PERP ont offert des rendements supérieurs à 2 % sur leur fonds en euros en 2015. Le PERP est donc l'un des seuls produits qui permet d'allier défiscalisation et garantie du capital !
  • Supports dynamiques : Comme tout contrat d'assurance-vie multisupport, un PERP peut proposer, outre le fonds en euros, une multitude de supports offrant des degrés différents de risque et de performance espérée. L'assuré peut donc choisir une allocation en adéquation avec son profil d'investisseur.

>> Un placement qui allie sécurité et défiscalisation ? Je m'informe sur le PERP

2.7 %* en 2016 pour le fonds en euros de M Retraite PERP !

Si comme le veut l'adage " les rendements passés ne préjugent pas des rendements futurs ", le fonds en euros de M Retraite PERP a pris l'habitude de servir un rendement relativement stable et attractif depuis plusieurs années : En 2016, son rendement était de 2.70 %* alors qu'il était de 3 %* en 2015, 2014 et 2013. Une belle régularité alors que le rendement des fonds en euros s'est élevé à 1.80 % en 2016 contre 2.20 % en 2015, selon la FFSA (Fédération Française des Sociétés d'Assurance).

Le contrat est accessible dès 45 euros en versement initial et 30 euros/mois en versements programmés. Autre avantage et non des moindres, l'architecture ouverte, avec 84 unités de compte sélectionnées par les experts de MeilleurPlacement, permettant d'investir dans toutes les classes d'actifs, même les plus pointues !

Proposer des solutions parmi les plus performantes et les moins chères du marché fait en effet partie de notre ADN. Et M Retraite PERP n'échappe pas à la règle !

 

  • > Absence de frais de dossier
  • > 0% de frais sur les versements
  • > 0 % de frais sur les arrérages
  • > Offre financière complète : 93 OPCVM, 2 SCPI, 2 SCI, 1 OPCI
  • > Consultation et gestion en ligne, gestion libre ou pilotée

> L'accompagnement MeilleurPlacement : ON VOUS AIDE POUR DÉTERMINER VOTRE PLAFOND DE DÉDUCTIONS>> Plus de rendement et moins de frais, je découvre M Retraite PERP

 




Communication non contractuelle à but publicitaire

* Les performances passées ne préjugent pas des performances futures

M Retraite PERP est un Plan d'Epargne Retraite Populaire géré par Suravenir (une filiale du Crédit Mutuel ARKEA), entreprise régie par le Code des assurances.