jeudi16juin

La Banque nationale suisse (BNS) va suivre avec beaucoup d'attention le prochain referendum britannique et envisage de prendre des mesures si la Grande Bretagne venait à quitter l'union européenne. " Un Brexit risque d'amener incertitudes et turbulences ", estime le président du directeur Thomas Jordan, qui reconnaît par ailleurs que " la faiblesse persistante des taux d'intérêts constitue un défi pour les épargnants et les investisseurs ".

    Le président de la BNS a insisté sur le fait que si l'appréciation du franc par rapport à l'euro s'est atténuée depuis la levée du cours plancher en janvier 2015, la monnaie nationale reste nettement surévaluée. Le président de la banque centrale a fait savoir que la BNS se dit à nouveau prête à intervenir sur le marché des changes afin de "rendre les placements en francs moins attrayants et, partant, à réduire les pressions sur le franc".

    Pourtant, malgré les propos tenus par la BNS, le franc suisse reste assez stable face aux autres devises. Le franc suisse grappille 0,14% face à l'euro , à 0,9243 euro, et perd symboliquement 0,09% face au dollar pour s'échanger à 1,0386.

    La Banque nationale suisse (BNS) a donc comme prévu reconduit sa politique monétaire. La marge de fluctuation du Libor à trois mois est maintenue entre -1,25% et -0,25%, tandis que le taux d'intérêt appliqué aux avoirs à vue reste à -0,75%.

    La BNS s'attend à une hausse plus rapide de l'inflation lors des prochains trimestres que ce qu'elle avait pronostiqué en mars. Pour 2016, l'institut table désormais sur un renchérissement de -0,4%, après -0,8%. Pour 2017, la nouvelle prévision s'inscrit à 0,3%, contre 0,1% en mars, et pour 2018, elle reste inchangée à 0,9%.

    La prévision d'inflation conditionnelle repose sur l'hypothèse d'un Libor à trois mois maintenu constant à -0,75% pendant les trois prochaines années.

A découvrir également

  • Image actualite 1
    TotalEnergies partage les recettes exceptionnelles des prix hauts de l’énergie avec ses actionnaires
    11/10/2022
  • Image actualite 2
    L’AMF entend réparer les dysfonctionnements du plan d’épargne en actions
    22/09/2022
  • Image actualite 3
    Pathé Gaumont officialise son projet d’IPO en 2024
    15/09/2022
  • Image actualite 4
    Les entreprises cajolent leurs actionnaires en 2022
    1/09/2022

Archives

Nos placements
PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt