vendredi31août

La semaine se termine par une baisse marquée des indices européens. Le CAC 40 perd 1,31 % à 5406,12 points. Les investisseurs s'inquiètent des nouvelles menaces de Trump envers la Chine et vis-à-vis de l'OMC. Comme un symbole, Wall Street ne s'alarme pas et voit plutôt d'un bon oeil les avancées avec le Canada. Le Dow Jones perd 0.07% et le Nasdaq gagne (encore) 0.25%.

    TRUMP ACCUSE LA CHINE
    Dans une série de tweets, le président américain a de nouveau accusé la Chine d'être à l'origine des blocages dans les négociations avec la Corée du Nord en raison de la " dispute commerciale avec le Gouvernement Chinois " qui "  fournit une aide notable à la Corée du Nord, en argent, en pétrole, en engrais et autres produits "

    UN NOUVEAU " PIRE ACCORD " DE L'HISTOIRE
    Par ailleurs, dans une interview à l'agence Bloomberg news, Trump a déclaré être prêt à se retirer de l'Organisation mondiale du commerce en cas d'absence de progrès dans les réformes.
    En cause la proposition, jugée insuffisante, de l'UE de supprimer tous les droits de douane sur les importations automobiles si Washington faisait de même.
    Il a qualifié l'accord portant sur la création de l'organisation de " pire accord commercial jamais conclu ".
    C'était pas l'ALENA le pire accord de l'histoire ?

    ACCORD AVEC LE CANADA ?
    Selon la ministre canadienne des Affaires étrangères, un accord de libre-échange entre Washington et Ottawa devrait être signé d'ici ce soir. Comme pour le Mexique, le Canada devrait signer de nouvelles dispositions sur le commerce de l'automobile, avec un pourcentage plus élevé de composants produits localement. Mais le Canada est surtout attaché à son marché des produits laitiers et à son secteur pharmaceutique.

    CA VA MIEUX ?
    Bien que les statistiques américaines sont toujours aussi solides, le moral des consommateurs américains flanche un peu. Certes, il est ressorti mieux qu'attendu, mais en baisse à 96,2 contre 97,9 le mois dernier. Il s'agit du plus bas niveau depuis janvier.

    BONNE STABILITÉ
    Le taux d'inflation annuel de la zone euro est estimé à 2,0% en août 2018, contre 2,1% en juillet selon une estimation rapide publiée ce matin par Eurostat, l'office statistique de l'Union européenne.
    Par ailleurs, Eurostat indique que le taux de chômage dans la zone euro s'est établi à 8,2% en juillet, stable par rapport à juin. Il s'agit du taux le plus faible enregistré dans la zone euro depuis novembre 2008.

A découvrir également

  • La rémunération du Livret A doublera en août 2022
    21/07/2022
  • Crowdequity : faut-il investir dans une entreprise où vous êtes client ?
    19/07/2022
  • Les tensions inflationnistes compliqueront le financement des pépites de la tech
    24/06/2022
  • La médiatrice de l’AMF insiste sur le respect du délai d’instruction de la succession d’un PEA
    21/06/2022

Archives

Etre rappelé par un conseiller
Nous envoyer un message
Parlons Placement
Nos placements
PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt