mardi17janvier

La perspective d'un hard Brexit ne freine pas l'enthousiasme sur la Bourse britannique. Les fuites sur le discours de Theresa May n'ont eu aucun impact sur la Bourse de Londres. Au contraire. Hier elle inscrivait un nouveau record historique en séance. Après une séquence totalement inédite de 14 jours de hausse sans interruption. Pour l'instant le hard Brexit est plutôt applaudi par les investisseurs

>

Brexit means lower pound

D'abord parce que hard Brexit means lower pound. La baisse de la livre favorise les sociétés exportatrices et les sociétés qui ont une partie de leurs activités à l'étranger et donc une partie de leur chiffre d'affaires en devises étrangères. Et si on regarde le marché des options sur la livre, les traders sont encore très largement positionnés à la baisse.

Quand le fog se lèvera

On dit que la Bourse n'aime pas les incertitudes...mais la Bourse de Londres a, pour l'instant, je dis bien pour l'instant, une certitude sur l'issue de cette période pourtant très trouble. Pour les investisseurs, quand le fog se lèvera, soit l'Union Européenne aura cédé et accordé un statut spécial à la Grande-Bretagne, soit la rupture avec l'Union Européenne sera totale, nette, sans bavure et la Grande-Bretagne deviendra le plus grand paradis fiscal au monde et donc la plaque tournante du business et de la finance. Et beaucoup commencent à rêver à ce deuxième scénario même s'il implique une période de transition chaotique.

La porte des états-unis

La Bourse de Londres est également très exposée au pétrole et aux matières premières. Et compte tenu du rebond des cours, ce secteur affiche une performance exceptionnelle au sein de l'indice. Et là encore, les prévisionnistes sont optimistes sur le cours du pétrole, des métaux et des mines. Il va falloir cependant voir comment la consommation et l'immobilier réagissent à ces perspectives de hard Brexit. C'est de là que peuvent venir les mauvaises surprises mais pour l'instant la City parie sur une Grande-Bretagne où les sociétés seraient taxées à 10%, où les banques seraient libérées des plus grosses contraintes réglementaires et une Grande-Bretagne alliée aux États-Unis qui deviendrait également le passage privilégié de toute entreprise d'Europe continentale souhaitant se développer dans l'ancienne colonie britannique. La Grande-Bretagne se détache de l'Europe mais se rattache aux États-Unis.

La news de la semaine

La vague de froid en France. Je ne sais pas ce qui me fatigue le plus, le froid ou le tapage médiatique autour du froid avec des équipes de journalistes qui se précipitent chez tous les mecs qui n'ont plus d'électricité et dont la maison est bloquée par la neige pour les interviewer mais sans leur proposer de l'aide ou même un café chaud...En attendant, ça caille quand même ma bonne dame.

La belle histoire de la semaine

On commence à avoir plus de détails sur le nouveau groupe EssilorLuxottica et ses 15 milliards de chiffre d'affaires et ses 3.5 milliards d'euros d'Ebitda. Les grandes fusions sont souvent le fruit de l'imagination de grands banquiers d'affaires plus intéressés par leurs commissions que par l'intérêt des groupes mais là, ça ressemble à un beau deal, logique. Un win win. D'ailleurs, et c'est un fait rare, les deux actions ont progressé en Bourse. 11.8% pour Essilor, 8.2% pour Luxottica. Le grand mariage de la vue et du solaire, le grand mariage de la techno et du marketing. Bien joué.

La ruée vers l'argent

des rois du pétrole continue. C'est au tour du Koweït de se lancer pour la première fois de son histoire d'un emprunt international en dollars. On parle d'un montant de 10 milliards. Secoués par la baisse du pétrole, les pays du Golfe se ruent sur les marchés pour découvrir les joies de l'emprunt. Après l'Arabie Saoudite et le Qatar, au tour du Koweit.

L'introduction en bourse du jour

Pour toutes les grandes start-ups technos, la sortie en Bourse est la voie royale. Snap n'échappe pas à la règle et annonce qu'elle va s'introduire en Bourse. Seulement voilà, les actions qui seront proposées à l'IPO n'auront aucun droit de vote attaché. Vous serez actionnaire de Snap mais sans votre mot à dire. C'est cool la techno, l'économie collaborative tout ça tout ça.

La claque de la semaine

Trump encense certains pays comme la Russie ou la Grande-Bretagne, en démolit d'autres comme l'Allemagne ce week-end, mais il ignore la France. Pas un tweet sur nous. Même pour nous critiquer. C'est quand même vexant. Pas une insulte sur François Hollande ("Who?") ou sur Peugeot ou Renault ("What?"). Il faut dire que le nombre de voitures françaises produites au Mexique et vendues aux États-Unis, et même tout simplement vendues aux États-Unis reste ridicule. Mais quand même Donald, on existe, on doit être insultés aussi!

Message pour ceux qui veulent bien gérer leur argent

En 2016, vous avez été nombreux à nous suivre sur l'acquisition de parts de SCPI (Société civile de placement immobilier), qui permettent d'investir dans l'immobilier d'entreprise avec un ticket d'entrée raisonnable et en déléguant la gestion locative. Et si le début d'année marque traditionnellement le début des communications sur les rendements, c'est aussi la période privilégiée des revalorisations de parts de SCPI. Investir en parts de SCPI juste avant une revalorisation est une opportunité rare. Pour ne rien manquer des opportunités à venir, inscrivez-vous ! Soyez alerté(e) en priorité avant une revalorisation de part de SCPI

On s'en fout

Hollande a fait très peur à Trump hier en déclarant que l'Europe n'avait pas besoin de conseils extérieurs, ce qu'il peut être violent ce gars-là parfois; Trump s'en prend à BMW accusé de fabriquer ses voitures au Mexique et de les vendre aux États-Unis, les fans de Bob Marley sont furieux car BMW était la marque automobile fétiche de Bob because BMW=Bob Marley and the Wailers (true story); Cette année tout le monde se fout du forum de Davos qui est devenu le Rotary Club de l'Économie mondiale; J'ai appris aujourd'hui qu'il y avait un Syndicat National des Artistes Tatoueurs, le SNAT, et le SNAT annonce qu'il y a 7 millions de tatoués en France: du coup on attend de voir quel candidat va exhiber un tatouage dans les jours qui viennent pour rallier cette communauté; Le tueur d'Istanbul a été enfin arrêté.

Faites plaisir à un ami

Inscrivez-le tout de suite, gratuitement, à notre newsletter. C'est simple et rapide. Cliquez ici

VOILÀ C'EST TOUT
BONNE JOURNÉE
MAY THE FORCE BE WITH YOU

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos