Comparatif livret d'épargne

Caractéristiques des livrets d’épargne

Les banques commercialisent, dans la lignée des livrets réglementés Livret A et LDDS (Livret de Développement Durable et Solidaires) leurs propres livrets d’épargne.

EssentielCes comptes sur livret sont en général très simples à ouvrir, gratuits (pas de frais de gestion), et peuvent être souscrits à tout âge. Ils n’ont généralement pas de plafond et quelques dizaines d’euros suffisent pour l’ouvrir et pour le conserver. Il est en général possible de les alimenter par virement, par chèque et même parfois en espèces.

Les livrets bancaires sont fiscalisés (prélèvements sociaux et fiscaux) et les taux de rémunération sont à la discrétion des établissements bancaires qui les distribuent, et peuvent donc varier à la hausse comme à la baisse à tout moment.

Le livret est un produit liquide, c’est-à-dire que les fonds sont disponibles sans pénalités. Sachez tout de même que les intérêts produits sont calculés par quinzaine. Pour optimiser le rendement, il est donc recommandé, pour les retraits, d’attendre 1er ou le 16ème jour du mois ; a contrario, pour les dépôts, de le faire au plus près du 15ème et du dernier jour du mois.

Le livret est donc un support adapté pour l’épargne de précaution ou « de passage », c’est-à-dire pour faire fructifier a minima une somme d’argent pour quelques semaines dans l’attente d’un projet planifié à court terme et pour lequel le délai ne permet pas de bénéficier d’autres placements moins souples.

Les offres promotionnelles

De nombreux établissements proposent des taux majorés à l’ouverture pour attirer les clients ; en général, la majoration dure quelques mois, on parle de taux bonifié ou de taux boosté.

Une prime de bienvenue, de quelques dizaines d’euros, est parfois proposée à la première ouverture, souvent dans le cadre d’offres groupées avec l’ouverture d’un compte courant accompagné de moyens de paiement.

Également, des offres de fidélité proposant un taux majoré en cours de vie du contrat peuvent également être proposées sur les versements nets (dépôts – retraits) d’une période donnée, et le plus souvent sont soumises à un plafond sur le montant des versements nets.

Back to top