Comparatif livret d'épargne

    Livrets d’épargne réglementés, livrets bancaires, livrets « boostés » ou « super livrets »… Il est parfois difficile de s’y retrouver facile à la diversité de supports. Afin de vous aider à y voir plus clair, nous vous présentons les caractéristiques de chaque type de livret d’épargne. À la fin de ce guide, retrouvez nos conseils pour choisir le livret d’épargne le plus avantageux.

    Caractéristiques des livrets d’épargne

    Les banques commercialisent, dans la lignée des livrets réglementés Livret A et LDDS (Livret de Développement Durable et Solidaires) leurs propres livrets d’épargne. Ces comptes sur livret sont en général très simples à ouvrir, gratuits (pas de frais de gestion), et peuvent être souscrits à tout âge. Souvent, ils n’ont pas de plafond, quelques dizaines d’euros suffisent pour l’ouvrir le conserver. Il est possible de les alimenter par virement, par chèque ou parfois en espèces.

    Les livrets bancaires sont fiscalisés (prélèvements sociaux et fiscaux) et les taux de rémunération sont à la discrétion des établissements bancaires les distribuant. Les taux peuvent alors varier à la hausse comme à la baisse à tout moment.

    Le livret est un produit liquide, c’est-à-dire que les fonds sont disponibles sans pénalités. Les intérêts produits sont calculés par quinzaine. Pour optimiser le rendement, nous vous recommandons pour les retraits, d’attendre 1er ou le 16ème jour du mois ; a contrario, pour les dépôts, de le faire au plus près du 15ème et du dernier jour du mois.

    Le livret est un support adapté pour l’épargne de précaution ou « de passage », c’est-à-dire pour faire fructifier a minima une somme d’argent pour quelques semaines dans l’attente d’un projet planifié à court terme et pour lequel le délai ne permet pas de bénéficier d’autres placements moins souples.

    Découvrez le livret d'épargne avec le meilleur taux !

    Comparatif des livrets d’épargne réglementés

    En France, les livrets d’épargne peuvent être réglementés. Ils sont l’un des produits préférés des Français. 90 % d’entre eux en possèdent au moins un1. Leurs conditions de fonctionnement et de rémunération sont déterminées par les pouvoirs publics. C’est le cas du :

    • Livret A, le plus connu. Le livret bleu, proposé par le Crédit Mutuel, est identique ;
    • Livret de développement durable et solidaire (LDDS) ;
    • Livret d’épargne populaire (LEP), réservé aux ménages modestes ;
    • Livret jeune, dédié aux 12-25 ans.
    Dénomination Qui peut l’ouvrir ? Versement minimum Plafond Disponibilité des fonds Taux d’intérêt Fiscalité
    Livret A Tout public 10 € 22 950 € Fonds disponibles 3 % Exonération d’impôt sur le revenu (IR) et de prélèvements sociaux (CSG, CRDS)
    Livret de développement durable et solidaire (LDDS) Personne majeure 15 € 12 000 € Fonds disponibles 3 % Exonération d’IR et de CSG, CRDS
    Livret d’épargne populaire (LEP) Personne disposant de revenus modestes 30 € 7 700 € Fonds disponibles 6,1 % Exonération d’IR et de CSG, CRDS
    Livret jeune 12-25 ans 10 € 1 600 €

    - Fonds disponibles

    - Retraits soumis à autorisation du représentant légal avant 16 ans

    3 % au minimum Exonération d’IR et de CSG, CRDS

    À savoir : Vous n’avez pas le droit de disposer de plus d’un livret d’épargne de chaque catégorie. Il est par exemple interdit d’avoir plusieurs livrets A. En revanche, il est autorisé (et même conseillé) de posséder un livret A et un livret de développement durable et solidaire. Ces deux supports d’épargne réglementés sont cumulables.

    Comparatif des livrets boostés

    Les banques proposent des livrets d’épargne non réglementés, appelés comptes sur livret. Destinés à conserver vos économies, ils vous permettent de mettre à l’abri une partie de vos revenus. Les fonds déposés sur ce type de compte produisent des intérêts. Le retrait des sommes investies est possible à tout moment. À l’inverse des livrets d’épargne réglementés, aucun plafond de dépôt n’est imposé. Les intérêts produits sont assujettis à l’impôt sur le revenu (IR), dans la catégorie des revenus de capitaux mobiliers, et aux prélèvements sociaux (CSG, CRDS).

    Il existe deux grands types de livrets bancaires :

    • Les livrets bancaires classiques ;
    • Les super livrets. Le taux d’intérêt proposé est plus élevé, mais sur une courte période.

    Comparatif livret d'épargne

    Découvrez un comparatif des livrets boostés 2024.

    Banque Nom du livret boosté Offre en vigueur Taux d’intérêt hors promotion Plafond de versement
    Livret Meilleurtaux Livret Meilleurtaux 5,5 % durant 3 mois 2,45 % 200 000 €
    Renault Bank Livret Zesto de Renault Bank 4 % durant 3 mois + 80 € de bonus de souscription 2,50 % 100 000 €
    Cashbee Compte sur livret Cashbee Taux boosté à 4 % les 3 mois 2,50 % 150 000 €
    BforBank Livret BforBank 4 % durant 3 mois 0,60 % 100 000 €
    Fortuneo Banque Livret + de Fortuneo 4 % pendant 4 mois, pour toute première ouverture d’un Livret + 1 % 100 000 €
    Découvrez le livret d'épargne avec le meilleur taux !

    Quelles sont les différences entre les livrets réglementés et les livrets boostés ?

    Les livrets d’épargne boostés présentent des atouts non négligeables comparés aux livrets d’épargne réglementés :

    • Taux d’intérêt plus attractif ;
    • Plafond élevé, voire inexistant ;
    • Primes à l’ouverture du super livret ;
    • Possibilité de cumuler plusieurs livrets boostés.

    Mais, leur fiscalité est moins avantageuse. Contrairement aux supports d’épargne réglementés, les intérêts sont soumis à l’impôt sur le revenu et aux prélèvements sociaux. En outre, les taux d’intérêt (souvent supérieurs à 2,50 %) sont valables sur une courte période. Cela limite le bénéfice de ce type de placement.

    Les établissements bancaires utilisent les livrets boostés comme produits d’appels afin de séduire de nouveaux clients. Si l’offre peut sembler intéressante, les taux d’intérêt retombent vite assez bas. Par exemple, à 1 % dès le 5e mois chez Fortuneo Banque. Autre point à noter, le taux d’intérêt annoncé est brut. Il est nécessaire de déduire la fiscalité de 30 % applicable.

    Les super livrets peuvent être avantageux si vos livrets d’épargne réglementés sont pleins. Ils constituent alors des solutions de placement complémentaires. Mais, gardez en tête que les gains sont inférieurs à ceux d’un livret. Par exemple, si vous placez 10 000 € pendant un an sur un livret boosté au taux de 4 % durant 3 mois, puis 2 % les suivants, le rendement après impôt est de 175 €. En plaçant une somme identique sur un livret A, votre gain annuel est de 300 €, soit 125 € de plus.

    Quels sont les critères pour comparer des livrets d’épargne ?

    Vous vous demandez sur quels critères vous baser pour choisir un livret d’épargne ? Les éléments à prendre en considération sont les suivants :

    • La disponibilité des fonds : Les sommes d’argent épargnées sont-elles disponibles ? Pouvez-vous les récupérer à tout moment ? Y a-t-il des pénalités en cas de retrait des fonds ?
    • La performance : Combien le livret d’épargne va-t-il vous rapporter, en tenant compte de la fiscalité ?
    • Le risque : Quelle est la sécurité du livret d’épargne ? Ses performances sont-elles garanties ou existe-t-il un risque de perte en capital ?
    • La facilité : Le fonctionnement du livret d’épargne est-il simple ou complexe ? Est-il nécessaire de disposer de compétences spécifiques pour comprendre ses mécanismes et le gérer de façon optimale ?
    • Le plafond : Quel est le montant maximum des versements sur le livret ?
    • Le versement minimum à l’ouverture : Au moment d’ouvrir le livret d’épargne, le montant du premier versement est-il réglementé ?
    • La fiscalité : Les intérêts sont-ils exonérés d’IR et de prélèvements sociaux ou y sont-ils assujettis ?
    • Le public concerné : Remplissez-vous les conditions requises pour ouvrir le livret d’épargne ?
    • Le transfert : Est-il possible de transférer le livret d’épargne d’une banque à une autre ?
    • La clôture : Avez-vous la possibilité de clôturer votre compte à tout moment ? Si oui, quelles sont les démarches à effectuer ?
    Découvrez le livret d'épargne avec le meilleur taux !

     

    Contacter un conseiller Meilleurtaux Placement

    Questions fréquentes sur le comparatif livret d’épargne

    Quel est le livret d’épargne le plus rentable ?

    En 2024, le livret d’épargne le plus rémunérateur est le livret d’épargne populaire (LEP). Son taux d’intérêt est de 6,1 %. Viennent ensuite les livrets A et de développement durable et solidaire (LDDS), tous deux au taux de 3 %. Le taux du livret jeune est quant à lui obligatoirement supérieur à 3 %.

    Quel est le meilleur livret d’épargne du moment ?

    Le meilleur livret boosté du moment est celui proposé par Meilleurtaux, avec un taux de 5,50 % durant 3 mois et un plafond de versement de 200 000 €.. Hors promotion, le taux de ce livret d’épargne est de 2,45 %.

    Quel compte rapporte le plus entre le LDDS et le LEP ?

    Le taux d’intérêt du livret d’épargne populaire (LEP) est de 6,1% contre 3 % pour le LDDS. Les deux livrets d’épargne se différencient notamment sur le plafond de versement. Sur un LEP, vous pouvez au maximum épargner 7 700 € et 12 000 € sur le LDDS.