vendredi01novembre
Aujourd'hui disponible dans divers établissements bancaires, y compris en ligne, il est possible de transférer son Livret A dans n'importe quel autre de ces établissements. S'agissant d'une épargne réglementée, le titulaire d'un Livret A bénéficie dès lors des mêmes conditions de fonctionnement et de services. Vous souhaitez transférer votre Livret A vers un autre type de Livret bancaire ou tout simplement une autre banque ? Vous devez alors passer par certaines étapes précises ainsi qu'un délai avant que le transfert soit effectif. Rien de compliqué toutefois, ce même si cette démarche était nettement plus simple avant 2012.

La clôture du compte, préalable obligatoire depuis 2012

Depuis 2008, un arrêté permettait le transfert gratuit du Livret A vers un autre établissement bancaire.
Grâce à cette disposition, la nouvelle banque du client prenait en charge le transfert des fonds de l'ancien compte ainsi que sa fermeture, sans aucun frais supplémentaire.
Les effets de cet arrêté ont pris fin 2012, sans pour autant qu'une autre disposition n'intervienne. Un seul compte étant autorisé par personne, le titulaire d'un Livret A doit donc clôturer son compte avant de pouvoir en ouvrir un nouveau.
Lors de la fermeture définitive d'un Livret A, la banque verse au titulaire le solde de son compte ainsi que les intérêts perçus à compter du 1er janvier de l'année en cours. Le client va donc devoir attendre d'avoir en main l'ensemble des éléments relatifs à l'ancien compte ainsi que le versement de son capital. Le délai nécessaire à la clôture de compte et ainsi généralement de 30 jours.
Si la clôture d'un Livret A ne pose pas de difficultés insurmontables, elle peut se révéler toutefois relativement " douloureuse " du fait du fonctionnement même de ce type d'épargne.
Le calcul des intérêts sur ces Livrets d'épargne effectue en effet par quinzaine. Le délai nécessaire entre la demande de clôture son effet réel étant de 30 jours, le titulaire perd ainsi un minimum de deux quinzaines d'intérêts.

Comment et quand sont révisés les taux d'intérêt du Livret A ?

Les dates de modification de rémunération du Livret A ne sont pas définies par la banque auprès de laquelle il est ouvert, mais par la Banque de France. Le Livret A est en effet une épargne réglementée par l'État suivant des critères très précis.
C'est ainsi que la Banque de France révise le taux du Livret au 15 janvier le 15 juillet de chaque année.
Toutefois, en cas de forte inflation une mise à jour exceptionnelle peut intervenir le 15 avril et le 15 octobre l'année. Il faut également savoir que les dispositions du 27 janvier 2009 fixent la variation maximale du taux à 1,50 %, ce autant à la hausse qu'à la baisse.

Sur quelle base est calculée le taux du Livret A ?

Le futur taux du Livret A peut-être fixé de deux manières. La première, très logiquement nommée méthode A, s'appuie sur les taux Euribor et Eonia ainsi que sur le taux d'inflation communiquée par l'indice INSEE des prix à la consommation (hors tabac).

La première phase du calcul consiste à établir la moyenne des moyennes des taux Euribor et Eonia sur une période de 3 mois. C'est cette moyenne qui associés au taux d'inflation donne approximativement le taux de rémunération du Livret A.

La 2ème méthode, tout aussi logiquement nommée méthode B, revient à prendre en compte le taux d'inflation sur une période de 12 mois, associé à 1 quart de point.

Ce sont ces 2 méthodes de calcul sont utilisées pour déterminer le futur taux du Livret. Ces valeurs sont ensuite arrondies au quart : le plus proche, en prenant le chiffre le plus élevé. Certaines circonstances exceptionnelles permettent au gouvernement de ne pas utiliser cette formule pour déterminer le taux, et de le fixer suivant des critères différents.
En 2020, le taux du Livret A restera dépendant de l'inflation et de l'évolution des taux monétaires. Pour le déterminer, la Banque de France calculera d'abord la moyenne semestrielle entre l'indice des prix à la consommation hors tabac sur 12 mois glissants et le taux interbancaire à court terme (Eo-nia). Elle retiendra ensuite le taux le plus élevé entre la moyenne obtenue et un taux plancher de 0,50 %. Enfin, le tout sera arrondi au dixième de point le plus proche, contre le quart de point le plus proche jusqu'à présent.

Pourquoi une majorité de Français conserve-t-elle le Livret A ?

Avec une rémunération de 0,75 %, soit moins que l'inflation, les titulaires de Livret A sont donc perdants. Il n'empêche qu'en 2018, les Français ont placé 880 000 000 euros supplémentaires sur le Livret A, ce qui se révèle même en hausse par rapport à l'année précédente.
Placer son épargne à perte et en toute connaissance de cause, voilà qui peut paraître surprenant. Questionnés sur ce sujet à l'occasion d'enquêtes et sondages, une majorité de Français a répondu que cet attachement Livret A était essentiellement dû à l'absence de risques ainsi qu'à la facilité de déposer et retirer tout ou partie de son épargne. L'aspect défiscalisation n'intervient que de manière secondaire.

Un attrait de plus en plus marqué pour l'assurance-vie et les marchés financiers

Si le Livret A reste pour de nombreux Français une " valeur sûre ", cela ne les empêche pas d'envisager des placements plus rémunérateurs.
C'est ainsi que l'assurance-vie placée sur les fonds euros rapportent en moyenne 1,8 %, soit bien plus que le Livret A.
Toutefois, les gains fiscalisés en cas de retrait total ou partiel, et d'autre part tous les contrats d'assurance-vie ne rapportent pas un tel rendement.
Les épargnants qui se tournent vers l'assurance-vie le font dans une optique de moyen ou long terme, et pour certains d'entre eux en vue de leur succession. Le bénéfice d'un contrat d'assurance-vie est en effet considéré comme hors succession et permet de plus de désigner le bénéficiaire de son choix.

Un autre type de placement de plus en plus privilégié s'appuie sur des produits tels que la SCPI, qui permet d'investir dans l'immobilier indirect, les OPCI (organismes de placement collectif immobilier) ou encore les OPCVM (organismes de placements collectifs en valeurs mobilières).
Ce type de placements permettent un investissement rémunérateur, sans pour autant que la part de risque soit trop élevée.

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos