économie d’argent femme pièce dans la tirelire. Dépôt de monnaie pour les dépenses

    Vous souhaitez épargner et êtes en quête du meilleur livret d’épargne du moment pour faire fructifier votre argent rapidement ? Le point sur les solutions se présentant à vous.

    Qu'est-ce qu'un livret ?

    Un livret d'épargne est un support ouvert auprès d’une banque sur lequel l’épargnant peut effectuer librement des dépôts et des retraits. L’argent n’est pas bloqué. L’épargnant conserve la possibilité de retirer les sommes déposées en cas de besoin. Contrairement à un compte bancaire, le livret n’est associé à aucun moyen de paiement. Il ne peut pas servir aux opérations courantes (règlement en magasin, virement, prélèvement automatique…).

    Deux familles de livrets sont à distinguer :

    • Les livrets réglementés, dont le fonctionnement et la rémunération sont fixés par l’État ;
    • Les livrets non réglementés (appelés comptes d’épargne ou livrets d’épargne bancaires), parmi lesquels les livrets boostés ou super livrets, dont les conditions sont fixées par les établissements bancaires.

    La plupart des livrets sont soumis à un plafond de versement.

    Découvrez le livret d'épargne avec le meilleur taux !

    Rémunération et fiscalité

    L’argent placé sur un livret produit des intérêts. Suivant sa nature, un livret peut être plus ou moins rémunérateur. Les intérêts sont calculés par rapport à la durée pendant laquelle l’argent est resté sur le compte, et selon un barème prévu lors de la souscription. Si le taux de rémunération d’un livret est connu à l’avance, il peut fluctuer dans le temps. C’est par exemple le cas du livret A, révisé chaque année en février et en août.

    Les livrets d’épargne réglementés ont la particularité d’être exonérés d’impôt sur le revenu et de prélèvements sociaux. Leur gestion n’entraîne aucuns frais.

    Garanties

    Les détenteurs de livrets, qu’ils soient réglementés ou non, bénéficient d’une garantie sur le capital. Ils ont l’assurance de récupérer, au minimum, les sommes investies. En cas de faillite de la banque, ces dernières sont assurées par l’État dans le cas d’un livret réglementé. Concernant les livrets non réglementés, cette garantie est assurée par un fonds dédié. Celui-ci intervient dans la limite de 100 000 € par personne et par établissement.

    Les meilleurs livrets réglementés

    Nous recensons quatre livrets réglementés :

    Le livret d’épargne populaire, meilleur livret réglementé si vous êtes éligible

    Le LEP est de loin le livret réglementé le plus rémunérateur. Son taux d’intérêt annuel est de 6,1 %, soit plus du double en comparaison du livret A. Le plafond de versement est, lui, de 10 000 € (30 € minimum de dépôt).

    Ce produit d’épargne est soumis à quelques conditions. L’épargnant doit être majeur et ne pas dépasser un certain plafond de ressources. Ce plafond est par exemple fixé à :

    • 21 393 € pour une personne seule ;
    • 27 107 € pour un foyer composé d’une part fiscale égale à 1,5 ;
    • 32 818 € pour un foyer composé d’une part fiscale égale à 2 ;
    • 41 389 € pour un foyer composé d’une part fiscale égale à 2,75 ;
    • 49 963 € pour un foyer composé d’une part fiscale égale à 3,5 ;
    • 58 534 € pour un foyer composé d’une part fiscale égale à 4,25 ;
    • 72 819 € pour un foyer composé d’une part fiscale égale à 5,5 ;
    • 78 533 € pour un foyer composé d’une part fiscale égale à 6.

    Au-delà de 6 parts de quotient familial, le quart de part supplémentaire rehausse le plafond de 2 857 €, et la demi-part supplémentaire, de 5 714 €.

    Le livret jeune

    Le livret jeune est réservé aux 12-25 ans. Son taux de rémunération est librement fixé par les banques, mais il ne peut pas être inférieur à celui du livret A (3 %). Le plancher et le plafond de dépôt sont respectivement fixés à 10 et 1 600 €.

    Le livret A

    Si vous n’êtes pas éligible au livret jeune ni au LEP, c’est l’un des livrets à privilégier. Avec un montant maximum de dépôt fixé à 22 950 € et un taux de rémunération de 3 %, le livret A se place en seconde position des meilleurs livrets réglementés. Ce produit d’épargne est tout public. Les mineurs peuvent en ouvrir un sans l’intervention de leur représentant légal, mais ne peuvent effectuer de retrait avant l’âge de 16 ans sans l’accord de ce dernier. Quant au montant minimum devant figurer sur le livret A, il est fixé à 10 €.

    Le livret de développement durable et solidaire

    Le taux de rendement du LDDS est aligné sur celui du livret A. Mais contrairement à ce dernier, il est réservé aux personnes majeures. Son plafond de versement est également moindre : 12 000 € (avec un minimum de 15 €).

    Les meilleurs livrets boostés

    Les livrets boostés, ou livrets à taux bonifiés, sont commercialisés par les banques elles-mêmes. Celles-ci sont libres de fixer :

    • Le taux de rémunération de base ;
    • Le taux de rémunération promotionnel (valable en principe sur une période de plusieurs mois) ;
    • Le plafond de versement (celui-ci peut aller de quelques centaines à plusieurs millions d’euros).

    Dans le tableau ci-dessous, retrouvez quelques-uns des meilleurs livrets d’épargne boostés du moment et leurs caractéristiques :

    Livret/banque Taux boosté Durée boostée Taux hors promo Prime de souscription Plafond de versement
    Livret Meilleurtaux Pas de boost actuellement - 2,45 % - 200 000 €
    Hello Bank - - 3,00 % jusqu'à 180 € sous conditions 50 000 €
    Cashbee 4,00 % 3 mois 3,00 % - 150 000 €
    Ramify 4,00 % (dans la limite des 150 000 premiers euros déposés) 2 mois 2,50 %   1 000 000 €
    Zesto Renault Bank - - 3,00 % - 10 000 000 €
    Distingo (PSA Banque) 4, 00 % 4 mais 3,00 % 80 € sous conditions 100 000 €
    Bourso+ (Boursorama) - - 2,50 % Jusqu’à 100 € sous conditions Sans limite

    Quelles sont les alternatives aux livrets ?

    À côté des livrets, les épargnants ont le choix entre d’autres types de produits d’épargne, parmi lesquels :

    • Le compte épargne logement (CEL) ;
    • Le plan épargne logement (PEL) ;
    • L’assurance-vie.

    Le compte épargne logement

    Sans plafond de versement, le CEL est rémunéré au taux de 2 %. L’argent placé sert à obtenir, sous conditions, un prêt immobilier ou un prêt travaux, mais aussi une prime de l’État. Le capital au-delà de 300 € peut être retiré à tout moment. Le CEL est soumis à l’impôt sur le revenu et aux prélèvements sociaux.

    Le plan épargne logement

    Le PEL permet d’obtenir, après quatre ans d’épargne, un prêt immobilier à taux préférentiel. Le taux de rémunération du PEL est de 2 % et le montant maximum de versement, de 61 200 €. Les fonds restent disponibles, mais un retrait avant le quatrième anniversaire du contrat entraîne des pénalités. Le PEL est soumis à l’impôt sur le revenu s’il a moins de 12 ans, ainsi qu’aux prélèvements sociaux.

    L’assurance-vie

    L’assurance-vie est à la fois un contrat d’assurance et un produit d’épargne. En contrepartie de versements périodiques ou non, l’assureur fait fructifier le capital. Il s’engage aussi à reverser l’argent sous forme de rente ou de capital lorsqu’un événement lié à l’assuré survient (décès ou survie, selon les termes du contrat). Le taux de rémunération dépend du contrat choisi (en euros, en unités de compte, ou multisupport).

    Contrairement aux idées reçues, les sommes versées sur un contrat d’assurance-vie peuvent être retirées à tout moment. Côté fiscalité, ce type de contrat est soumis aux prélèvements sociaux, mais n’est imposé qu’en cas de rachat (même partiel).

    Découvrez le livret d'épargne avec le meilleur taux !

     

    Contacter un conseiller Meilleurtaux Placement

    Questions fréquentes sur le livret d’épargne

    Quel est le livret épargne le plus intéressant ?

    Le livret d’épargne populaire (LEP) est sans doute le meilleur livret d’épargne réglementé. Il affiche un taux de rémunération de 6,10 %, soit plus du double comparé au livret A et au livret de développement durable et solidaire (LDDS). Mais il reste soumis à condition de revenus. Parmi les meilleurs livrets boostés, le livret Meilleurtaux est clairement à privilégier.

    Quel livret est plus rentable ?

    Si le LEP offre le taux de rémunération le plus intéressant (6,10 %), son plafond de versement reste limité à 10 000 €. Alimenté à son maximum, un LEP permet alors de dégager 469,70 € d’intérêts. Avec un livret A, dont le taux de rémunération est de 3 % et le plafond de 22 950 €, vous pouvez obtenir jusqu’à 688,50 € d’intérêts. La question de la rentabilité dépend avant tout des possibilités d’épargne.

    Quel est le taux du livret A ?

    Le taux d’intérêt annuel du livret A est révisé chaque année au mois de février et au mois d’août. Depuis le 1er février 2023, il est fixé à 3 % (contre 2 % en août 2022).

    Logo redacteur

    Écrit par
    Rédaction meilleurtaux Placement