Livret d’épargne et Livret A

Quelle place dans vos placements pour les livrets ?

Les rendements des livrets sont actuellement très bas, avec des taux de rémunération faibles, auxquels il faut aussi intégrer la fiscalité sur les intérêts.

On conseille le plus souvent de laisser deux à trois mois de salaire sur des livrets fiscalisés et d’investir sur les livrets défiscalisés jusqu’à leur plafond, comme par exemple sur le livret de développement durable.

Pour dynamiser son épargne et avoir une stratégie dans la durée, investir dans différents supports comme l’assurance-vie et les SCPI permet de dynamiser son épargne.

Il existe deux grandes catégories de livrets d’épargne en France :

  • Les livrets réglementés où le taux d’intérêt est fixé par les pouvoirs publics comme le livret A ou le LDD. Soumis à des plafonds, ils sont le plus souvent défiscalisés et constituent une bonne option pour une épargne de précaution disponible à tout moment.
  • Les livrets déréglementés ou « supers livrets » ont le même type de fonctionnement à la nuance près que le taux de rémunération et le plafond sont fixés librement par l’établissement financier. On parle de taux brut car les intérêts sont assujettis aux prélèvements sociaux et l’imposition des intérêts au barème progressif de l'impôt sur le revenu (IR). Ils peuvent être accompagnés d’offres promotionnelles présentant un taux boosté pour une durée et un montant limité.

Comment choisir son livret d’épargne

Il convient donc de pouvoir apprécier les différences de performances entre les livrets disponibles sur le marché. Le choix va se faire principalement sur le montant du taux de base servi par l’établissement et le potentiel de gain sur une période donnée.

Pour recruter de nouveaux clients, des offres promotionnelles avec des taux boostés peuvent être proposées avec des modalités spécifiques. En effet, le taux boosté est défini pour une période et un montant limité. Par exemple, on peut bénéficier d’un taux boosté de 3% sur 3 mois dans la limite de 100 000 euros.

Passé cette date (ou le montant du plafond du taux boosté), c’est le taux de base qui sera appliqué. Attention, il faut dans la plupart des cas détenir pendant au moins un an son épargne dans l’établissement pour bénéficier du taux promotionnel. Outre les taux promotionnels, des primes à l’ouverture peuvent être proposées si un minimum de dépôt est effectué.

Il est important de calculer la rentabilité d’un livret d’épargne après prélèvements sociaux et impôts pour pouvoir les comparer avec d’autres produits d’épargne comme les livrets défiscalisés (LivretA/LDD), des comptes à terme ou des assurance-vie (orientées sur des fonds en euros).

Back to top