couple qui met de l'argent dans une tirelire

    S’il est de coutume d’épargner seul sur un support d’épargne à son propre nom, il est aussi possible d’épargner à deux. Pourquoi faire ce choix et quels sont les placements disponibles ? Meilleurtaux Placement vous éclaire.

    Pourquoi épargner en couple ?

    Épargner à deux répond à différents besoins :

    • Envisager l’achat d’un bien immobilier à deux et bénéficier d’un apport personnel pour le crédit immobilier.
    • Préparer la retraite.
    • Anticiper le financement des études des enfants.
    • Partir en voyage.
    • Acheter une voiture sans faire appel au crédit.
    • Faire des travaux.
    • etc.

    En clair, le couple a de nombreux projets communs justifiant la mise en place d’une épargne à deux.

    Découvrez le livret d'épargne avec le meilleur taux !

    Quels placements pour épargner à deux ?

    Si le compte joint peut être ouvert à deux pour la gestion des dépenses du quotidien, il n’est pas intéressant pour épargner dans la mesure où il ne produit pas d’intérêts. Or, quitte à épargner, autant miser sur un livret offrant un minimum de rendement.

    La plupart des supports d’épargne traditionnels ne sont pas disponibles à la co-souscription. De fait, le placement est au nom de l’un des deux membres du couple. Il existe toutefois des solutions à mettre en place.

    Les livrets non réglementés

    Il est possible d’ouvrir un compte commun pour épargner à deux dans certaines banques. Le taux d’intérêt est défini librement par la banque dans la mesure où il s’agit d’un livret non réglementé. Il est intéressant de comparer les offres des banques pour trouver la solution d’épargne la plus rentable. C’est le cas par exemple du Compte Épargne de BNB Paribas, un compte joint pour épargner avec une rémunération de 0,10 % brut. Vous pouvez alimenter à votre rythme un compte épargne joint grâce à un compte bancaire classique individuel ou un compte commun.

    Cette solution s’adresse à tous les types de couples, que vous soyez marié, pacsé ou simplement en union libre.

    Les livrets réglementés

    Cette fois, il est possible d’épargner à deux, sans faire apparaître les deux noms sur le compte. Chaque membre du couple peut verser de l’argent sur ce produit d’épargne classique de type :

    Si cette solution est envisagée tout au long de la vie du couple, cela peut s’avérer problématique en cas de décès. Dans la mesure où seul le nom de l’un des deux membres du couple apparaît, l’autre n’a pas toujours tous les droits sur cette épargne qu’il a toutefois contribué à constituer.

    • Dans le cadre d’un mariage, d’un pacs ou d’un concubinage sous le régime de la séparation des biens, seul le titulaire officiel du compte conserve les droits du compte. En cas de décès, l’argent placé entre alors dans la succession. En cas de séparation, le deuxième conjoint n’a pas de droits sur le montant épargné.
    • Dans la cadre d’un mariage sans contrat, cette fois, en cas de séparation ou de décès, l’épargne est considérée comme étant commune.

    La solution est dans ce cas d’ouvrir chacun un livret d’épargne afin d’équilibrer la situation en cas de séparation ou de décès.

    L’assurance-vie en co-adhésion

    Si l’assurance-vie est souvent souscrite seule, il est possible d’envisager une co-adhésion. Ce compte épargne commun est à envisager en raison des avantages offerts :

    • Diversification des placements.
    • Rentabilité intéressante avec des unités de compte (UC).
    • Un placement sûr avec le fonds euro.
    • Une fiscalité intéressante après 8 ans de détention.
    • Pas d’imposition sans retraits.

    Attention, la co-adhésion pour un contrat d’assurance-vie n’est pas proposée par tous les assureurs. De plus, cela s’adresse seulement aux couples mariés sous le régime de la communauté réduite aux acquêts (le régime de la communauté légale) et de la communauté universelle. Il est nécessaire de rédiger une clause spécifique devant un notaire pour s’assurer que le conjoint survivant conservera la pleine propriété de l’assurance-vie.

    Découvrez le livret d'épargne avec le meilleur taux !

    Avantages et inconvénients d’épargner à deux sur un même livret réglementé

    Un couple peut envisager d’épargner à deux sur un même livret règlementé. Une option qui présente de multiples avantages.

    • Elle permet, par exemple, de centraliser les supports d’épargne.
    • Le compte peut aussi être alimenté par simple virement depuis le compte joint ou le compte individuel.
    • La possibilité de générer des intérêts sans les déclarer dans ses impôts présente également un autre aspect pratique selon le type de livret ouvert.

    Mais, un livret réglementé ouvert hors mariage et sans testament s’avère très risqué. En cas de décès, l’ensemble des avoirs bancaires du défunt se rangent dans sa succession.

    Le conjoint survivant peut donc être laissé pour compte. De même, un livret réglementé ouvert dans le cadre du mariage n’est pas dissociable au risque. Une thèse qui prend tout son sens pour un mariage sous le régime du partage de biens. En cas de rupture, le capital placé au nom d’un des deux conjoints demeurera effectivement sa propriété.

    S’il s’agit d’un mariage sous le régime de la séparation des biens, la question de savoir qui a alimenté les supports d’épargne ne se pose pas. Chacun conserve ceux en son nom.

    En résumé, avant de songer à épargner ensemble, il est nécessaire de choisir le bon statut marital et le livret le mieux adapté. Il est par ailleurs important d’anticiper l’avenir et les accidents de la vie pour assurer à chacun d’être parfaitement protégé financièrement.

    Épargner chacun de son côté : la meilleure solution ?

    Vous l’aurez compris, les solutions pour épargner à deux ne sont pas nombreuses. De plus, le compte épargne joint est peu rentable. Aussi, pour les personnes mariées sans contrat de mariage si l’épargne est considérée comme commune, épargner chacun de son côté peut être une solution à envisager. Cela vous permet de doubler le plafond de placement. En effet, si l’on revient sur les livrets avec une épargne disponible en cas de besoin, les plafonds restent assez faibles :

    • Livret A : 22 950 €.
    • Livret d’épargne populaire : 10 000 €.
    • Livret de développement durable et solidaire 12 000 €.

    Ces comptes sont très intéressants pour anticiper des projets à deux en raison d’une absence d’imposition. Ce n’est pas le cas du PEL, prévoyant une taxation des intérêts au titre du prélèvement forfaitaire uniquement de 30 %. La flat tax est composée de 12,8 % d’impôt sur le revenu et 17,2 % de prélèvements sociaux.

    Découvrez le livret d'épargne avec le meilleur taux !

     

    Contacter un conseiller Meilleurtaux Placement

    Questions fréquentes sur le compte épargne joint

    Est-il possible d’avoir un compte épargne joint ?

    Oui, l’ouverture d’un compte épargne joint est envisageable dans certaines banques. Vous pouvez aussi épargner en co-adhésion sur une assurance-vie, les deux cotitulaires ont alors les mêmes droits sur le contrat.

    Quelle différence entre compte joint et compte commun ?

    Il n’existe pas de différence entre compte commun et compte joint. Il est ouvert par deux cotitulaires pouvant effectuer librement des opérations (paiement, retrait, virement).

    Logo redacteur

    Écrit par
    Rédaction meilleurtaux Placement