Actualités

L’ACPR s’est penchée de près sur l’évolution du marché de l’assurance-vie de 2018

ACPR évolution marché assurance vie 2018

Si le dynamisme du marché de l’assurance-vie s’est encore confirmé l’année dernière, c’est surtout au profit des bancassureurs auprès desquels les dépôts de fonds sont de plus en plus concentrés au fil des ans. D’ailleurs, tandis que bon nombre de compagnies essaient de rediriger l’investissement des Français vers les unités de compte, les établissements susmentionnés continuent à enregistrer un flux important sur les fonds euros.

Les chiffres de février annoncent une année fortement prometteuse pour les contrats vie

Chiffres février annee prometteuse contrat vie

5,5 millions d’euros, c’est le montant de la collecte dont se targue l’assurance-vie durant les deux premiers mois de 2019. Une période que les observateurs qualifieraient de fortement propice. À savoir, ce placement tire essentiellement son succès de ses réalisations de février. Un chiffre record qui n’a pas été atteint au cours des six dernières années.

La détention de plusieurs contrats vie est bénéfique pour le souscripteur

Détention de plusieurs contrats vie bénéfique souscripteur

Contrairement à l’épargne réglementée qui est limitée à un seul support par personne, un épargnant peut détenir plusieurs contrats en même temps en assurance-vie. Et le nombre de souscriptions n’est pas plafonné. Cette pratique regorge d’ailleurs d’avantages étant son caractère polyvalent. En effet, elle peut à la fois servir de prévention, de placement, mais aussi de transmission.

La transférabilité de l’assurance-vie continue de faire parler d’elle

Transférabilité assurance vie

Validé par l’Assemblée nationale en mi-mars dernier, et en cours de réexamination du Sénat, le projet de loi Pacte, relatif à la croissance et à la transformation des entreprises devrait aussi apporter une réforme significative au sein de l’assurance-vie. La transférabilité des contrats entre autres, qui sera bientôt possible au sein d’une même compagnie. Une parfaite aubaine pour les assurés qui souhaitent bénéficier de conditions plus avantageuses.

L’assurance-vie en euros offre un taux stable pendant deux années consécutives

Assurance vie euros taux stable pendant deux ans

Un « bis repetita » a été annoncé pour l’assurance-vie lorsque la FFA (Fédération française de l'assurance) a révélé la moyenne des rendements appliqués aux fonds en euros, pour le compte de 2018. En effet, ce support garanti en capital offrait une rémunération similaire en 2017, un taux qui était pourtant en constante baisse les années précédentes.

Le PERP semble encore marginal pour les Français par rapport à l’assurance-vie

Perp marginal pour français

L’assurance-vie et le PERP (plan d'épargne retraite populaire) sont, de prime abord, des produits similaires, car ils permettent de se constituer un revenu supplémentaire une fois arrivé à la retraite. Sauf qu’il s’agit de deux dispositifs bien distincts. Côté attractivité, les Français semblent avoir un penchant pour le premier plutôt que pour le second.

Les supports en euros à dominante immobilière continuent à se distinguer du lot

Supports euros dominante immobilière

L’analyse du bilan annuel des fonds en euros révèle que ceux à dominante immobilière tiennent la barre des performances toujours haut, leur rendement moyen pour l’année 2018 étant le meilleur sur le marché de l’assurance-vie. Mais s’ils attirent bon nombre d’investisseurs en quête de sécurité et de rentabilité, l’offre est toutefois rare, car les assureurs les réservent pour leur meilleure clientèle.

Le transfert des fonds d’assurance-vie vers un PER s’accompagne de conditions avantageuses

Transfert fonds assurance vie Per

Alors que l’assurance-vie et l’épargne retraite servent toutes les deux à se constituer un pécule pour compenser la baisse de revenu à la retraite, il existe une énorme disparité entre leur encours. La loi Pacte changera certainement la donne étant donné qu’elle encourage le transfert des fonds placés dans des contrats vie vers l’autre type de placement.

Un mineur peut disposer d’un contrat vie mais en respectant des règles spécifiques

Mineur contrat vie

Un contrat vie est une bonne stratégie d’épargne qui plus est, dispose de nombreux avantages notamment fiscaux sur le long terme. Bon nombre d’épargnants désignent leurs enfants comme bénéficiaires afin d’assurer leur avenir, mais il est aussi possible de le souscrire à leur nom. Sauf que cela requiert certaines conditions à respecter.

Intégrer des supports immobiliers dans son contrat vie permet de booster son placement

Intégration supports immobiliers contrat vie

Si l’accès au logement est primordial pour bon nombre de Français, l’immobilier est d’autant plus attirant quand il s’agit d’investissement. Une affluence quelque peu contradictoire si l’on observe l’actuelle pénurie de l’offre et les prix à tendance haussière. Mais il faut tout de même admettre que les sources de motivation ne manquent pas.

Les contrats vie s’embarquent aussi dans l’investissement responsable

Contrat vie pour investissement responsable

L’avancement de la transition énergétique et écologique est un défi que la France a décidé de relever. La proposition d’amendements allant dans ce sens, à la loi Pacte, pour réformer l’assurance-vie en est une preuve tangible. Approuvées en mi-mars dernier, ces nouvelles mesures seront mises en applications dès le début de l’année prochaine pour se renforcer davantage d’ici trois ans.

Le vote de la loi Pacte est une fort bonne nouvelle pour les consommateurs

Vote Loi Pacte consommateurs

La loi Pacte prévoit d’apporter une innovation importante au sein des entreprises. C’est dans ce même objectif que l’assurance-vie doit connaître quelques réformes, portant entre autres sur sa transférabilité. Mais ce n’est pas le seul changement que ce dispositif amènera. La domiciliation bancaire à la suite d’un emprunt immobilier se trouve aussi dans son collimateur.

Le samedi 16 mars dernier a été marqué par le résultat du vote définitif du projet de loi Pacte, qui a tenu en haleine toute la France pendant de longs mois. Adoptés en seconde lecture à l’Assemblée nationale, plusieurs amendements ont pour objectif de booster essentiellement le développement des entreprises. Ce qui devrait impacter positivement sur le quotidien des consommateurs et investisseurs.

Parmi ceux qui ont reçu l’approbation des députés, se trouve la portabilité quoique partielle des contrats d’assurance-vie avec maintien de leur antériorité fiscale. Mais celui qui devrait plus que ravir les emprunteurs immobiliers est la suppression de l’obligation de domiciliation de salaires auprès de leur créditeur.

L’abrogation de la captivité bancaire

La décision des députés, lors de la deuxième examination du projet de loi Pacte, a fortement ébranlé le secteur bancaire. En effet, ils ont balayé d’un seul coup l’ordonnance du 1er juin 2017 qui régit la domiciliation de revenus, surtout dans le cadre du crédit immobilier.

Pour rappel, souscrire ce type d’emprunt implique une contrainte de domiciliation du salaire auprès de l’organisme prêteur pendant une période de 10 ans.

Une pratique qui n’aura plus lieu d’être quand les nouvelles mesures entreront en vigueur. Comme le souligne le rapporteur du projet, Roland Lescure, tentant d’expliquer la décision :

On lève un frein à la mobilité bancaire […] la domiciliation bancaire doit être intégrée à la négociation commerciale, et ne saurait devenir une clause récurrente et systématique.

Roland Lescure

Une situation qui est toutefois loin d’enchanter les dirigeants de banque. À la Fédération bancaire française d’annoncer :

Nous regrettons l’instabilité réglementaire […] On revient à la situation antérieure à 2018 sans faire vraiment d’évaluation, déplore une banque nationale avant d’en relativiser l’impact : moins de 30 % des banques pratiquent la domiciliation des revenus.

Transférabilité en interne et obligation d’information

Si la transférabilité totale d’un contrat vie a toujours été rejetée par le gouvernement, le transfert en interne a obtenu le feu vert de l’Assemblée nationale. Ainsi, tout assuré ayant eu connaissance d’une meilleure offre, via un comparatif assurance vie, peut clôturer son vieux contrat et transférer ses fonds vers le nouveau plus rémunérateur sans perdre les avantages fiscaux qu’il aurait accumulé en détenant l’ancien. À condition toutefois que celui-ci soit proposé par le même établissement.

En parlant toujours de transfert, la loi Pacte rend également possible le transfert de l’assurance-vie vers un des produits d’épargne retraite que le dispositif avait prévu. Et ce, en profitant d’intéressantes conditions.

Enfin, l’article 21 du dispositif devrait soulager plus d’un assuré. Il s’avère en effet que les assureurs vie seront désormais obligés d’installer un climat de transparence dans leur activité. Ils sont alors tenus d’optimiser la communication des détails des contrats, en ce qui concerne notamment les frais et les performances de ces derniers.

2019 s’annonce sous de meilleurs auspices pour le placement en assurance-vie

Auspices placement assurance vie

Si les assureurs vie ont clôturé 2018 avec un résultat général dans le rouge pour décembre, ils ont su se rattraper en ce début d’année. Ainsi, le mois de janvier 2019 se termine avec une collecte nette positive de quelques milliards, à en croire les chiffres révélés par la FFA (Fédération française de l’assurance).

L’Assemblée nationale donne son feu vert au transfert d’assurance-vie

Assemblée nationale feu vert transfert assurance vie

Après des mois de débats, les parlementaires ont enfin donné leur verdict en ce qui concerne la transférabilité des contrats vie, dont la conservation de l’antériorité fiscale serait des plus bénéfique pour les épargnants. Désormais, il sera alors possible de transférer ses fonds dans un contrat fraîchement souscrit auprès du même établissement et de toujours bénéficier des prérogatives cumulées dans l’ancien.

Plusieurs contrats vie en euros se démarquent du lot par leur rendement intéressant

Rendement intéressant contrat vie

Les rapports des assureurs vie depuis le début de l’année, sur les rendements 2018 des contrats en euros existant sur le marché, ont pu conclure à une performance moyenne oscillant entre 1,6 et 1,7%, soit un peu moins qu’en 2017. Toujours est-il que des disparités sont toujours visibles, tant au niveau des fonds classiques qu’au niveau des supports plus évolués.

Les primes excessives en assurance-vie sont des sources de conflit en termes de succession

Primes excessives assurance vie

La succession d’un être cher est toujours un passage douloureux. Mais en plus d’aviver les peines, elle peut également présenter des surprises quelque peu désobligeantes, notamment lorsque le défunt a désigné un ou plusieurs autres bénéficiaires que ses héritiers légitimes à son assurance-vie. Et que ces derniers contestent la décision en décriant une spoliation de leur héritage.

La transparence et le transfert des contrats vie ont été soutenus par la majorité

Transparence transfert contrat vie soutenus

Le début de ce mois a été marqué par la commission spéciale sur le projet de loi Pacte menée à l’Assemblée nationale. Au menu se trouvait toujours la transférabilité de l’assurance-vie, outre la transparence des frais et de la performance des contrats. Si la majorité l’a approuvé, certaines conditions vont tout de même régir sa faisabilité.

La Banque de France aurait de bonnes raisons de réprouver le transfert total de l’assurance-vie

Banque de France raison de réprouver transfert assurance vie

Une source de nombreux débats depuis sa présentation à l’Assemblée nationale en septembre 2018, la transférabilité des contrats vie a finalement trouvé une issue en début de ce mois de mars. L’opération pourrait alors se faire, sans aucun sacrifice fiscal si elle se passe au sein d’un même établissement. Une décision qui soulagerait la Banque de France, qui semble désapprouver le transfert total, et ce pour diverses raisons.

La transférabilité des assurances-vie demeure jusqu’à ce jour un sujet de débats

Transférabilité assurance vie encore en débat

Proposée depuis septembre 2018 dans le cadre du projet de loi Pacte, et remise sur le plateau fin janvier dernier, la possibilité de transférer un contrat vie et conserver quand même les avantages fiscaux qui l’accompagnent suscite toujours des débats. Le fait est que le renforcement de la concurrence est estimé bénéfique aux épargnants alors que le gouvernement et les assureurs ne sont pas du même avis.

Les rendements 2018 de l’assurance-vie en euros réservent des hauts et des bas

euro,graphe

La saison pour la communication des rendements des assurances-vie en euros étant à ses fins, les assurés peuvent maintenant être fixés par rapport à ce qu’ils ont gagné l’année dernière. Une baisse de 0,10 à 0,20 point a été constatée sur le taux moyen quoique des surprises aient été au rendez-vous pour certains contrats.

Archives

Découvrez les meilleurs contrats d’assurance vie en quelques clics !

Je compare les assurances vie

Découvrez les 4 contrats d'assurance-vie à la une ! Demande de documentation gratuite et sans engagement.
Offres promotionnelles soumises à conditions (*).

Binck Vie GENERALI VIE
Jusqu'à 150 € offerts jusqu'au 31/12/2019
Sélectionner Sélectionné
Gaipare Selectissimo Allianz Vie
Sélectionner Sélectionné
Mes Placements Retraite Suravenir
Jusqu'à 200€ offerts jusqu'au 30/04/2019
Sélectionner Sélectionné
Mes-Placements Liberté Spirica
Jusqu'à 200€ offerts jusqu'au 30/04/2019
Sélectionner Sélectionné
(*) Le détail exhaustif des conditions de ces offres promotionnelles est disponible sur notre page des offres promotionnelles.
Back to top