Signature du contrat de son PEL

    Depuis le 1er janvier 2023, le taux d’intérêt des nouveaux plans épargne logement est passé de 1% à 2%. Son taux est dit « générationnel », c’est-à-dire qu’il est fixé à l'ouverture du compte et n’évolue pas. Faut-il pour autant fermer votre vieux PEL pour en ouvrir un nouveau à 2% ?

    Les caractéristiques du PEL

    Le plan épargne logement (PEL) est un support d’épargne différent des autres supports de type livret A, livret d’épargne populaire (LEP) ou livret de développement durable et solidaire (LDDS).

    • L’argent épargné n’a pas la même disponibilité comparé aux autres livrets. En effet, tout déblocage entraîne la fermeture du PEL.
    • Le plafond est, quant à lui, bien plus élevé, il atteint 61 200 €.
    • Le PEL est souscrit pour une durée minimale de 10 ans. Les versements sont réalisés au maximum durant 10 ans. Ensuite, il peut continuer à produire des intérêts pendant 5 ans, il sera ensuite fermé (sauf pour les PEL ouverts avant 2011).
    • Le dépôt initial est de 225 €.
    • Le montant minimal des versements périodiques est de : 45 € par mois ou 135 € par trimestre ou 270 € par semestre. Libre à vous de verser des montants supérieurs.
    • Le PEL est fiscalisé : les intérêts perçus sont imposés au titre du prélèvement forfaitaire unique de 30 % (12,8 % pour l’impôt sur le revenu et 17,2 % pour les prélèvements sociaux).

     

    Comment clôturer un PEL ?

    Pour clôturer un PEL, il suffit d’en faire la demande à votre banque.

    • Pour une clôture avant 2 ans, les intérêts acquis sont recalculés au taux du CEL en vigueur à la date de clôture.
    • Entre 2 et 3 ans, vous conservez vos intérêts, mais ne pouvez plus bénéficier du taux préférentiel pour un prêt immobilier.
    • Entre 3 et 4 ans, vous ne pouvez pas profiter du montant maximal du prêt épargne logement.
    • Après 4 ans, vous clôturez librement et sans pénalités votre PEL.

    Un PEL plus intéressant en 2023

    C’est officiel. Depuis le 1er janvier 2023, le taux des nouveaux plans épargne logement (PEL) est passé à 2% bruts, soit 1,40% net de flat tax. Un changement qui était attendu, puisque la rémunération de ce placement était bloquée à 1% depuis août 2016. La hausse des taux monétaires, utilisés comme référence dans la formule de calcul, a ainsi profité au PEL.

    Suite à la chute de son taux à 1% en août 2016, suivie de la fiscalisation de ses intérêts et de la disparition de la prime d'Etat en janvier 2018, le PEL était quelque peu délaissé ces dernières années. Le relèvement de son taux devrait donc lui permettre de séduire à nouveau les épargnants. Comme l'affirme Philippe Crevel, économiste du Cercle de l'Epargne sollicité par MoneyVox, « a 2%, il va redevenir intéressant pour ceux qui n'en détiennent pas ».

    Découvrez le livret d'épargne avec le meilleur taux !

    Le taux du prêt PEL passe à 3,20%

    Une bonne nouvelle donc. Mais au-delà de l’aspect épargne, le PEL permet aussi de préparer un projet immobilier et d’obtenir en théorie un prêt à un taux avantageux.

    Le nouveau taux du prêt PEL est de 3,20%pour un PEL ouvert à partir de janvier 2023. Pour les PEL ouverts entre le 1er août 2016 et le 31 décembre 2022, le taux est de 2,20 %.

    Mais alors dans quel cas est-il intéressant de clôturer son ancien PEL pour en ouvrir un nouveau ? Difficile de répondre clairement à cette question. Selon Patrick Cuvilliers chef du crédit immobilier du LCL contacté par MoneyVox, « c'est toujours du cas par cas » : « Le taux des PEL a évolué plusieurs fois au fil des années ce qui génère de nombreux cas de figure ».

    Fermer son PEL pour en ouvrir un autre : une décision à prendre au cas par cas

    Par exemple, si vous avez ouvert votre PEL avant 2003, le taux brut se situe en moyenne à plus de 3%. Ce qui en fait donc un placement à capital garanti imbattable. Et vous n’avez donc logiquement aucun intérêt à le fermer pour en ouvrir un nouveau au taux actuel. D’autant plus que les PEL souscrits avant le 28 février 2011 ont une durée de vie illimitée.

    En revanche, si vous avez ouvert un PEL à 1% après le 1er janvier 2018, ce placement est loin d’être le plus avantageux. Depuis l'entrée en vigueur de la flat tax (12,8% d'impôt sur le revenu + 17,2% de cotisations sociales), le PEL est soumis à l'impôt à compter de sa première année d'existence. Or, jusqu’à cette date, il bénéficiait d'une exonération de 12 ans. De plus, la prime d'Etat, normalement octroyée en complément d'un prêt PEL, a été supprimée.

    Pour rappel, les anciens PEL sont coûteux pour les banques. Il n’est d’ailleurs pas rare que certaines vous invitent à le clôturer. Un conseil donc avant de prendre une décision, étudiez bien les avantages à le conserver ou non.

    Découvrez le livret d'épargne avec le meilleur taux !

    Où réinvestir l’argent du PEL ?

    Vous avez clôturé votre PEL et ne souhaitez pas en ouvrir un autre ? Différentes possibilités vous sont offertes :

    • Le livret A avec un taux de 3 % en 2023 reste un support intéressant, d’autant qu’il n’est pas fiscalisé. C’est le cas également du LDDS.
    • Le LEP, si vous y êtes éligible. Intéressant avec son taux de 6 %, il est accessible sous conditions de ressources.

    Toutefois, ces supports d’épargne offrent un plafond bien moins élevé que celui du PEL. Si vous clôturez un PEL plein, d’autres solutions sont à envisager :

    • L’assurance vie pour diversifier votre épargne et bénéficier à terme d’une fiscalité intéressante.
    • Le PER (plan épargne retraite) pour mieux préparer votre avenir et bénéficier d’un complément de revenus à la retraite.

    Questions fréquentes sur la fermeture du plan épargne logement (LEP)

    Est-il possible de rouvrir un PEL ?

    Oui, il est possible d’ouvrir un nouveau PEL après la clôture de l’ancien. La question est de savoir si cela est judicieux en fonction de la rémunération des différents placements et de leur fiscalité.

    Quels sont les frais de clôture du PEL ?

    La fermeture d’un PEL n’engendre pas de frais de clôture. En revanche, pour un PEL fermé avant 2 ans, les intérêts perçus seront ceux du CEL en vigueur au moment de la clôture.

    Logo redacteur

    Écrit par
    La rédaction Meilleurtaux Placement