dimanche20janvier

La Bourse est un monde qui nourrit les fantasmes des investisseurs particuliers. Pourquoi ? Parce qu'il est possible en investissant en actions de gagner en quelques jours ce qu'on gagne un an sur d'autres placements. Et même en quelques heures quand on investit sur des produits à effet de levier. De nombreux particuliers s'y essayent, avec plus ou moins de réussite. Mais depuis quelques semaines, les marchés financiers nous rappellent qu'il est aussi possible de perdre une grande partie de son capital en " jouant en Bourse ". Il est donc indispensable avant de se lancer de bien comprendre les mécanismes de ces produits et les risques qui accompagnent ces investissements

1 - Produits de Bourse : Définition et généralités

Les produits de Bourse sont des valeurs mobilières émises par un établissement bancaire qui s'échangent aussi facilement qu'une action en Bourse via un intermédiaire financier (courtier en ligne, banque ou société de Bourse). Leur prix évolue en temps réel en fonction de leurs caractéristiques (prix d'exercice, maturité, barrière désactivante, etc...) et permettent aux investisseurs de bénéficier d'un retour sur investissement si leur anticipation de mouvement ou de stabilité du sous-jacent se réalise.

1.1 Type de produits

De nombreux produits de Bourse (warrants, turbos, bonus,etc...) sont cotés sur Euronext et sont émis dans le cadre d'un prospectus de base visé par une autorité de tutelle comme l'AMF en France ou la BaFin en Allemagne. Chaque produit dispose d'un code ISIN ou d'un code Mnémonique, et est coté sur un marché reglementé de 8h à 18h30 (parfois jusqu'à 22 heures chez certains courtiers en ligne). Le prix du produit dépend de plusieurs facteurs au premier rang desquels on trouve l'évolution du sous-jacent : Un produit dérivé va suivre un sous-jacent (une action, un indice, une matière première, une paire de devises, etc...) avec ou sans effet de levier (sorte de coefficient multiplicateur de l'évolution du prix du sous-jacent. L'émetteur va assurer la liquidité sur les marchés boursiers et s'assurer que la valeur du produit suit bien l'évolution du sous-jacent.

Les caractéristiques financières du produit. Il existe plusieurs types de produits dérivés sur Euronext: 

1.2 Les turbos

Les turbos sont des produits adaptés aux investisseurs avertis désireux de dynamiser leur portefeuille sur un horizon court à moyen terme. Les turbos call seront utilisés pour profiter d'une hausse d'un actif sous-jacent (action, indice, devise, matière première, taux) et les turbos put pour profiter de leur baisse.

Ils se caractérisent par un sous-jacent, un sens (call ou put), et un effet de levier. Le levier permet au cours du turbo d'évoluer plus vite que son actif sous-jacent. Si l'effet de levier est de 10, les variations du prix du turbo seront, toutes choses égales par ailleurs, 10 fois plus importantes que celles du sous-jacent. L'effet de levier joue à la hausse, mais aussi à la baisse, ce qui peut entraîner une perte en capital. Plus le levier choisi est important, plus le potentiel de gain est élevé et plus le risque pris par l'investisseur est significatif.

Par exemple : un turbo call sur Carrefour avec un levier de 10, si Carrefour gagne 5%, la valeur du turbo va prendre 50%.
L'autre caractéristique importante du turbo est la barrière désactivante. Si Carrefour perd 15%, le turbo ne va pas perdre 150%, cela donnerait un cours négatif. Avant que le turbo ne passe négatif, le cours de l'action va toucher la barrière désactivante. Le produit est donc désactivé. L'investisseur perd son investissement de départ (mais cela évite que le cours du titre ne passe négatif, et donc qu'il ne " doive " de l'argent à l'émetteur)

 

1.3 Les warrants

Comme les turbos call, les warrants call permettent de jouer la hausse d'un sous-jacent avec un effet de levier. Mais ils obéissent à des règles différentes. La caractéristique la plus importante d'un warrant est la maturité. En effet, un warrant call représente un droit d'acheter un actif sous-jacent à un prix fixé à l'avance (le prix d'exercice) à une date donnée : la maturité. À cette date, plus le cours du sous-jacent sera élevé, plus la valeur du warrant sera élevée : logique vu que le produit doit permettre d'acheter le sous-jacent à un prix fixé et le revendre au cours du jour.

Si, à la maturité, le cours du sous-jacent est en dessous du prix d'exercice, alors le produit n'a pas d'intérêt : Sa valeur est nulle. On dit qu'il est " en dehors de la monnaie ".

Néanmoins, l'utilisation du warrant ne nécessite pas d'attendre la maturité pour profiter d'une appréciation potentielle de son cours. Du fait de sa nature optionnelle, le prix du warrant évolue en temps réel en fonction des variations de son sous-jacent avec un effet de levier. L'investisseur peut donc profiter de ses mouvements au sein même d'une séance de Bourse ou à moyen terme.

Avant l'échéance, le cours du warrant va varier en fonction de la probabilité qu'a le sous-jacent de dépasser le prix d'exercice à la maturité. Cette probabilité dépend du cours du sous-jacent, mais aussi de la durée jusqu'à l'échéance, et de la volatilité du sous-jacent. On parle de " valeur temps ".

Au moment de leur émission et au cours de leur vie, beaucoup de warrants sont " en dehors de la monnaie ". Cela veut dire que leur valeur dépend uniquement de la " valeur temps ". Dans cette situation, le timing est particulièrement important.

Plus vite le sous-jacent monte, plus le warrant va grimper. Mais si le hausse espérée intervient trop lentement, le warrant peut stagner voir même diminuer. Il est donc possible de perdre sur un warrant call même en cas de hausse du sous-jacent : Le timing est crucial sur ce type de produit.

1.4 Les warrants put

Un warrant put représente un droit de vendre un actif sous-jacent à un prix fixé à l'avance (le prix d'exercice) à une date donnée : la maturité. À l'échéance, si le cours du sous-jacent a chuté, l'investisseur va pouvoir l'acheter à un prix faible et le revendre au cours fixé par le produit, plus élevé.
L'investisseur parie donc sur une baisse du sous-jacent.
Comme pour les warrants call, la plupart des warrants put émis sur le marché sont " en dehors de la monnaie " et leur prix dépend donc de la probabilité qu'a le sous-jacent de baisser sous le prix d'exercice à la maturité : La " valeur temps ".


1.5 Les certificats Bonus Cappés

S'il est vrai que certains certificats (Turbos, warrants, etc...) présentent des risques importants, d'autres certificats sont par contre plus adaptés aux investisseurs moins risquophiles.
C'est le cas du certificat Bonus Cappé qui permet de miser sur la stabilité ou la hausse d'un sous-jacent. En effet, le certificat assure un rendement minimum garanti (le Bonus) à l'échéance si la borne basse fixée à l'émission du produit n'est pas atteinte durant la vie du certificat.

Si le sous-jacent baisse jusqu'à franchir cette barrière, le certificat se comportera alors quasiment comme le sous-jacent et sera remboursé à la valeur de clôture du titre à l'échéance (dans la limite du niveau Bonus).
Par exemple, un certificat Bonus Cappé sur Carrefour avec une barrière à 14, un bonus à 20 et une échéance à 5 mois.
Le certificat bonus peut être acheté à 17.23 ? tandis que Carrefour vaut 16.6 ?. Si, à l'échéance, Carrefour n'a pas touché la barrière de 14 ? (-12.4%), et vaut par exemple 18 ?, les détenteurs du certificat reçoivent le bonus de 20 ?, soit 15.8% de gain environ par rapport au prix d'achat (Par contre, ils ne touchent pas de dividende).

Si Carrefour vaut à l'échéance 25 ?, le gain sur le bonus resterait de 15.8% tandis que le gain sur l'action serait de 50% (plus le dividende).

À l'inverse, si Carrefour a touché 14 ? avant l'échéance et vaut par exemple 13 ?, le certificat rembourse 13 ?, soit une perte de 25%, supérieure à la perte sur l'action sur la même période, sans compter le dividende que vous ne recevez pas.
Ainsi, si on compare l'investissement sur le certificat Carrefour à un investissement directement dans l'action Carrefour, le certificat sera plus rentable en cas de stabilité de l'action, voire de baisse ou de hausse modérée.

Le risque parait plus faible avec le certificat (puisqu'en cas de baisse modérée du titre, l'investisseur est gagnant) même si la perte peut être plus élevée si la borne basse est atteinte.

2 - Avis d'expert : Thibaud Renoult ? Responsable produits de Bourse chez Commerzbank Interview expert Commerzbank

Qu'est-ce qu'un certificat turbo ? Comment en acheter ?

Un certificat Turbo est un produit de Bourse à effet de levier avec une barrière désactivante. On l'appelle Turbo car il augmente les variations d'un actif sous-jacent (indices, actions, matières premières, devise etc.) à la baisse, avec les Turbo Puts, ou à la hausse avec les Turbo Calls. 

L'effet de levier marche dans les deux sens et peut être favorable ou défavorable à l'investisseur. Si l'effet de levier est de 10 par exemple, les variations du Turbo seront 10 fois plus importantes que celles du sous-jacent. Attention, si le cours du sous-jacent touche la barrière désactivante le produit est radié de la cote et peut perdre toute sa valeur.

Vous l'aurez compris l'avantage des turbos est d'aller plus vite que leur support mais c'est aussi un désavantage car si on se trompe dans son anticipation on peut perde plus vite !

Ces produits sont cotés en Bourse et on peut les acheter de 8h à 18h30 sur Euronext Paris ou jusqu'à 22h chez certains courtiers en ligne, via son intermédiaire financier habituel : banque, courtier ou société de gestion.

 

Comment se calcule la valeur d'un turbo ? Qu'est-ce que le strike ? Qu'est-ce que le risque de gap ?

Le calcul de la valeur d'un Turbo est très simple, une soustraction suivie, le cas échéant, d'une division :  Cours du Turbo = (cours sous-jacent - prix d'exercice)/parité.

Prenons l'exemple d'un Call sur l'action Bouygues dont le prix d'exercice est 15 ? et de parité 10/1. Si l'action cote 20?, le turbo cote : (20-15)/10=0.50?. Si l'action monte à 25 euros ; le produit vaudra 1? soit 100% de hausse. Si l'action descend à 15 euros le produit ne vaut plus rien, 100% de baisse, et sera désactivé.  Pour un Put, la formule est inversée : Cours du Turbo= (prix d'exercice - cours sous-jacent)/parité. Parfois le prix d'exercice est aussi appelé par sa traduction anglaise " Strike ".

 

Qu'est-ce que la barrière désactivante ? Que se passe-t-il lorsqu'elle est touchée ?

La barrière désactivante d'un Turbo représente le seuil au-delà duquel un mouvement du cours du sous-jacent entraîne la désactivation, " knock-out " en anglais, du produit.

Cela arrive quand le cours du sous-jacent ne va pas dans le sens attendu et continu son mouvement jusqu'à toucher cette barrière. Le Turbo est alors désactivé immédiatement. Cela veut dire qu'il est retiré de la cote, n'est plus échangeable en Bourse et perd toute sa valeur dans le cas d'un Turbo à maturité ou Turbo Illimité BEST ou une grosse partie de celle-ci pour les Turbos Illimités. Il faut faire très attention.

 

Les turbos ont-ils une échéance ? Que se passe-t-il si on a le turbo à l'échéance

Certains en ont, d'autres pas. Les Turbos à maturité ont une échéance mais pas les Turbos Illimités et Turbos BEST. Le jour de l'échéance les Turbos à maturité sur le CAC40, par exemple, cotent jusqu'à la fermeture du marché (17h30) et les investisseurs généralement vendent avant la clôture. Si ce n'est pas le cas, ils reçoivent la valeur résiduelle du Turbo une dizaine de jour ouvrés après l'échéance.

 

Sur quel sous-jacent trouve-t-on des produits ?

Commerzbank émets des Turbos sur de nombreux sous-jacents au premier rang desquels on trouve notre CAC40 national, qui représente à lui seule plus de 50% des échanges. Mais de nombreuses opportunités existent aussi sur les actions françaises, européennes, américaines ou, asiatiques, les autres indices comme le DAX allemand l'Euro STOXX 50 ou les américains comme le Dow Jones, le S&P 500, ou le Nasdaq, mais aussi les devises, les matières premières comme le pétrole ou le gaz ou métaux précieux (or, argent, cuivre et platine),  ou les taux d'intérêts. Il y en a pour tous les goûts !

 

Qu'est-ce que le roll over ?

Voilà une question plus technique. Le roulement (en anglais roll-over) est une opération effectuée sur tous les produits dont le sous-jacent est un contrat Future ou contrat à terme. C'est le cas des Turbos Illimités sur les taux d'intérêt ou sur les matières premières.

Ces contrats à terme, comme leur nom l'indique, ont une maturité, une date de fin de vie et il est nécessaire de changer de sous-jacent pour que le turbo puisse continuer de coter au-delà de cette maturité ? je précise que je ne parle pas ici de la maturité du Turbo mais de la maturité de l'actif sous-jacent ! Donc, peu avant l'échéance d'un contrat à terme, on change de sous-jacent et l'on bascule sur le contrat suivant dont l'échéance est plus éloignée.

Ce roulement est généralement fait lorsque le " Future " à échéance plus lointaine devient plus liquide que le Future d'échéance proche. A noter, au moment du roulement les deux " Futures " n'ont pas le même cours.  Afin qu'il n'y ait pas d'impact sur le prix du Turbo, un ajustement de cette différence est opéré sur le prix d'exercice et sur la barrière du produit. Ainsi l'impact du roll over est nul sur le cours du Turbo.

 

Comment trouver le turbo adapté à sa stratégie ?

Commerzbank met à disposition différents outils sur son site Internet www.bourse.commerzbank.com pour aider les investisseurs : le baromètre Turbo, par exemple, pour trouver un produit en un coup d'oeil, ou le moteur de recherche qui permet d'affiner sa requête avec tous les critères possibles ou imaginables tels que la maturité (Illimité, illimité BEST et Smart), le type de sous-jacent (actions, indices, matières premières ou devises), la direction (call ou put), l'échéance et la barrière.  Les investisseurs nous appellent aussi beaucoup au numéro vert 08 00 80 10 80, l'appel est gratuit et nous répondons à toutes leurs questions.

3 - Quelle performance pour les conseils de trading de MonFinancier en 2018

Dans le cadre de l'abonnement MF privé, MonFinancier propose un service de conseil boursier : Les conseils gestion PEA et les conseils gestion active. La gestion active est destinée aux investisseurs actifs, prêts à prendre des risques, et qui veulent profiter de la volatilité sur les différents marchés pour faire des plus-values à court/moyen terme.

3.1 Une performance annuelle à deux chiffres

Alors que l'année 2017 a été marquée au premier semestre par l'absence de volatilité, l'année 2018 a a été particulièrement volatile. C'est dans ces conditions que, en théorie, le conseil de trading doit le mieux performer, en profitant de la forte volatilité pour enregistrer des gains à la hausse comme à la baisse.

Ainsi, après une année 2017 contrastée, quoi que positive, 2018 a été bien plus rentable.

Sur les 88 positions acquises et vendues en 2018, seules 21 ont été vendues en perte. 67 ont été vendues en gains. Soit un taux de réussite supérieur à 75%*, pour une performance moyenne de 8*% par ligne.

 

 

Et plus concrètement ça donne quoi?
Admettons alors que vous aviez débuté 2018 avec un portefeuille de 10000 euros.
Et que vous ayez suivi chacun de nos 88 conseils pour 1000 euros.
Aujourd'hui, vous auriez un portefeuille de 17037 euros (hors frais et fiscalité), soit
une performance de 70.73*%
Une performance plus que satisfaisante pour cette année

Intéressé(e) par l'abonnement MF privé ? Testez notre abonnement gratuitement pendant 1 mois, résiliable à tout moment. Sans engagement! Satisfait ou remboursé !

>> Je teste le service de conseil boursier MF privé gratuitement pendant 1 mois

 

3.2 Le conseil boursier by MF

Fer de lance de notre abonnement MF privé depuis des années, le conseil boursier vous permet d'obtenir régulièrement des conseils d'achat en actions et produits de bourse pour vos comptes-titres et vos PEA. Ces conseils sont séparés en deux profils :

  • Le conseil gestion PEA, qui s'adresse aux investisseurs au profil équilibré ou dynamique, avec un horizon de placement long terme (3-5 ans). Nous vous proposons une liste de valeurs, mise à jour et alimentée régulièrement (généralement une fois par semaine) à mettre dans vos compte titres et dans vos PEA. Principalement des valeurs CAC 40, des petites pépites boursières et quelques trackers.
  • Le conseil gestion active, qui comprend les conseils Global Macro de Marc Fiorentino et les conseils de trading sur actions du service bourse de MonFinancier. Il s'agit de conseils réguliers (2 ou 3 par semaine), notamment via des produits dérivés (Turbos, warrants, bonus...), avec un horizon proche (quelques semaines ou mois). Il s'agit de stratégies spéculatives, souvent avec effet de levier, risquées, mais sur lesquelles on peut espérer des gains rapides sur quelques semaines. Ils sont donc destinés aux investisseurs risquophiles et actifs.

Les abonnés peuvent accéder à ces deux services de conseil sur notre site. Ils peuvent aussi s'inscrire sans supplément à nos alertes e-mail pour recevoir les conseils dans leur boite mail de manière réactive. Il est possible de s'inscrire aux alertes gestion active, gestion PEA, ou les deux (ou aucune des deux...).

Chaque position fait l'objet d'un suivi de la part des experts de MonFinancier, et donc de mises à jour régulières lorsque le conseil doit être modifié : Objectif atteint, changement d'objectifs, prise de bénéfices ou de pertes, opérations sur les titres, etc... Des mises à jour qui vous sont également transmises par e-mail.

Le conseil boursier n'est pas le seul service de l'abonnement MF privé puisque nous proposons à tous les abonnés :

  • Un service de question/réponse 24h chrono,
  • Un service d'allocation d'actifs pour vos assurance vie,
  • Une analyse de portefeuille, compte titres et PEA,
  • un service d'audits patrimoniaux (placements, fiscalité, succession)
  • Un magazine mensuel.

Intéressé(e) par l'abonnement MF privé ? Testez notre abonnement gratuitement pendant 1 mois, résiliable à tout moment. Sans engagement! Satisfait ou remboursé !

>> Je teste le service de conseil boursier MF privé gratuitement pendant 1 mois

Communication non contractuelle à but publicitaire

* Bilan arrêté au 31/12/2018. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. Les performances décrites ci dessus ne sont que des exemples et ne peuvent être considérés comme une garantie de résultats. Elles sont fictives, MonFinancier n'investit pas dans les positions conseillés. Elles résultent des observations et d'un calcul réalisés par MonFinancier en comparant le prix lors de l'émission du conseil d'achat au prix lors de l'émission du conseil de vente. Les informations publiées ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou à acheter et ne peuvent être considérées comme des recommandations personnalisées. Le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Nous attirons par ailleurs votre attention sur le risque de perte totale d'un investissement en actions ou en produits dérivés. Le lecteur reconnaît par conséquent que toute opération, d'achat ou de vente de produits financiers, reste sous son entière responsabilité. De ce fait, MonFinancier SA et MonFinancier SAS ne pourront être tenus pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Etre rappelé par un conseiller
Nous envoyer un message
Parlons Placement
Nos placements
PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt