mercredi09mars
Question : différence en tracker et turboPlacements et instruments financiers09/03/2011Bonjour,

Certains trackers à effet de levier sont éligibles au PEA.
Les certificats turbos à effet de levier peuvent être investis dans un compte titre.

1)Quels sont les différences et les ressemblances entre les trackers à effet de levier et les certificats turbos à effets de leviers (je parle des turbos sans échéance, sans date limite)?

2)De quoi est constitué un trackers avec effet de levier ainsi qu'un certificat turbo. Ont-ils vraiment les valeurs du sous jaccent qu'ils représentent?

3)Pour ces 2 produits l'effet de levier a t-il un cout pour l'investisseur? De combien?

4)Les trackers à effet de levier ont-ils des frais de gestion en général, plus faibles que les turbos sans date d'échéance?

Merci Bonjour Philippe,
Un turbo est un type de certificat.
La différence entre les trackers et les certificats tient à leur nature juridique: le certificat est une créance émise par un établissement bancaire, et le tracker est une part d'un instrument collectif de placement. Cette divergence de nature juridique implique plusieurs différences pour l'investisseur. La plus importante est que les certificats obéissent à des règles d'investissement moins strictes. Ils offrent donc une plus large diversité d'actifs sous-jacents (matières premières, panier d'actions,...) et de stratégie (Bull, Bear, Strangle,..).
Ainsi, les leviers des turbos peuvent être bien plus élevés que ceux des trackers.
Pour offrir ce levier, le turbo va investir dans des produits dérivés comme des options ou des contrats à terme. Le tracker va lui être principalement investi dans les valeurs qui composent son indice sous-jacent, et prendre un peu de produits dérivés pour avoir un levier.
Contrairement à un tracker, un certificat n'a pas de frais de gestion. Mais le spread est plus important que sur les trackers ce qui entraine un coût. De plus, pour les turbos, le strike et la barrière desactivante évolue chaque jour ce qui diminue la valeur du produit. C'est en quelque sorte le cout du levier.
Par contre, pour le tracker, le problème est le beta slippage. Il s'agit d'un effet de déperdition de valeur du tracker. Lorsque le CAC fait -1% puis +1%, cela représente en tout une baisse de 0,01%. Un tracker bear avec un levier de -2 va alors normalement faire une hausse de 2% puis une baisse de 2%. Cela représente une baisse de 0,04%. C'est pour cette raison qu'on préfère les turbos.
Bonne journée
Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos