Portrait d'une femme hispanique d'âge mûr assise dans la cuisine en train d'analyser les finances de son foyer. Elle utilise un ordinateur portable et une calculatrice.

    Annoncé par Bruno Le Maire en mai 2023, le Plan d’Épargne Avenir Climat (PEAC) se présente comme une initiative novatrice dans le domaine de l’épargne axée sur la préservation de l’environnement. Ciblant spécifiquement les jeunes, ce dispositif, en lien avec la loi sur l’industrie verte, vise à mobiliser l’épargne privée afin de soutenir financièrement des projets liés à la transition écologique.

    PEAC : une nouvelle ère pour l’épargne écologique

    Le lancement officiel du PEAC est prévu au premier semestre 2024, avec une période de souscription autorisée jusqu’au 1ᵉʳ juillet. L’accès au dispositif sera possible dès la naissance du bénéficiaire jusqu’à ses 21 ans.

    Le PEAC adopte une approche de gestion pilotée à horizon, s’alignant sur le modèle du Plan d’Épargne Retraite Individuel (PERin). Les fonds sont bloqués jusqu’au 18e anniversaire du titulaire, avec des versements plafonnés à 22 950 euros, conformément au Livret A. Les gains réalisés sont exemptés d’impôt sur le revenu et de prélèvements sociaux.

    Pour autoriser des rachats ou retraits partiels, un délai de 5 ans après l’ouverture et une condition d’âge minimum de 18 ans sont requis, sauf en cas d’invalidité du titulaire ou de décès d’un parent.

    ImportantLe PEAC offre la possibilité d’investir dans des titres financiers déterminés par décret, avec un engagement clair en faveur de la lutte contre le réchauffement climatique.

    À la différence du Livret A, ce produit se distingue par son orientation résolument écologique, et par l’absence de taux fixe.

    Découvrez le livret d'épargne avec le meilleur taux !

    Éligibilité et fonctionnement du PEAC : une opportunité pour les jeunes

    Le Plan d’Épargne Avenir Climat (PEAC) cible les jeunes résidents français de moins de 18 ans, avec la possibilité de maintenir le plan jusqu’à l’âge de 21 ans après un blocage minimal de cinq ans. Les souscriptions, prévues pour débuter au premier semestre 2024, nécessitent une adhésion auprès d’institutions financières spécifiques.

    La date précise d’accessibilité sera définie par décret, envisagée au plus tard le 1ᵉʳ juillet 2024. Ce dispositif offre une stratégie de placement dynamique, rémunérant les détenteurs en fonction des rendements d’investissement. La garantie du capital injecté, l’absence de taux d’intérêt fixe, et le potentiel attractif suggéré par le ministre de l’Économie le positionnent comme une alternative novatrice pour l’épargne des jeunes désireux d’œuvrer en faveur de la transition climatique.

    À retenir
    • Le Plan d’Épargne Avenir Climat (PEAC), annoncé par Bruno Le Maire en 2023, révolutionne l’épargne verte en ciblant les jeunes.
    • Prévu pour un lancement en 2024, le PEAC offre une gestion pilotée à horizon et bloque les fonds jusqu’au 18e anniversaire, avec des versements plafonnés. Les gains sont exonérés d’impôts, mais les retraits partiels nécessitent 5 ans d’ouverture.
    • Il vise à financer des projets de transition écologique, représentant une avancée significative pour l’épargne responsable.
    Découvrez le super livret de Meilleurtaux !
    Logo redacteur

    Écrit par
    La rédaction Meilleurtaux Placement

    Ça peut vous intéresser

    Archives