L'investissement en panneaux photovoltaïques apporte une bonne diversification et le rendement parait intéressant.Il est en revanche difficile d'investir seul. Le montant investi ne permet généralement pas de répartir son investissement géographiquement et le risque alors est de ne pas produire assez d'énergie pour que le placement soit rentable. De plus en plus de sociétés proposent alors de réunir un grand nombre d'investisseur afin d'acquérir un parc de production d'énergie électrique par panneaux photovoltaïques.

    C'est le cas par exemple de Legendre patrimoine avec ce qu'ils appellent le livret E. Dans le cadre de ce placement, vous achetez des parts de SEP (société en participation).

    Le montant d'une part est de 5000 euros hors taxes avec 980 euros de TVA. L'ensemble des revenus est calculé sur le montant hors taxes. La TVA est quant à elle remboursée quelques mois suivant la mise en place de la production d'énergie.

    L'objet social des SEP est la location et la gestion des centrales photovoltaïques à une société d'exploitation.

    Le schéma est le suivant :

    Les investisseurs regroupés au sein de la SEP vont acheter des centrales photovoltaïques pour les mettre en location à la société d'exploitation. Le montant de la location est fixé à 8% de la valeur investie hors taxes.

    En contrepartie, la société d'exploitation va gérer et entretenir l'ensemble des sites de production. La production d'énergie est ensuite revendue à EDF qui, par un contrat passé avec l'exploitant s'engage sur 20 ans à racheter l'énergie à un certain prix.

    Pour l'investisseur, le revenu de 8% est garanti par un bail sur 25 ans passé avec l'exploitant.

    En terme de fiscalité, les revenus tirés de cette location relèvent des Bénéfices industriels et commerciaux. Cela signifie que l'investisseur a la possibilité d'amortir fiscalement le bien sur une période de 10 ans. Cela permet sur cette période d'obtenir un résultat fiscal nul et donc aucune imposition sur ces revenus. Une fois l'ensemble des charges et amortissements déduits, vous aurez la possibilité d'opter, selon votre situation, pour le micro BIC qui permet d'obtenir un abattement forfaitaire de 71%. Vous n'êtes imposés alors que sur 29% des revenus générés. Ces 29% viennent s'ajouter à votre revenu global et sont imposés à votre tranche marginale d'imposition.

    Concernant la revente, vous avez la possibilité à n'importe quel moment et jusqu'à la fin de la 10ème année de revendre vos parts. Le prix de revente sera de 87% du montant hors taxe investi.

    Après 10 ans, le montant racheté n'est plus garanti et la valeur de revente des parts sera proportionnelle au nombre d'années d'exploitation restant à couvrir. Généralement, le nombre d'années d'exploitation des panneaux est d'environ 13 ans. Votre capital est donc perdu au bout de 13 ans mais vous continuez à percevoir les revenus jusqu'à la 25ème année.

    Pour un remboursement de 87% au bout de 10 ans, cela donne un taux actuariel de 7,06%. Ce qui reste tout de même très intéressant.

    Pour des revenus perçus pendant 25 ans sans remboursement, le rendement actuariel est de 6,04%.

    Pour en savoir plus, rendez vous sur le site en cliquant:

    Etre rappelé
    par un conseiller
    Nous envoyer
    un message
    Parlons Placement
    Nos solutions
    M VIE Notre gamme
    d’assurance vie
    Plus d'infos
    M IMMOBILIER Nos SCPI en direct
    Plus d'infos
    M investissement Nos fonds structurés
    Plus d'infos