jeudi01novembre

Sans réelle surprise, le taux de rendement du Livret A est resté inchangé en 2017 à 0,75 %. Ce taux sous la barre des 1 % depuis août 2015 est la conséquence d'une part de plusieurs années de taux d'inflation en baisse et d'autre part d'une rémunération des valeurs monétaires qui suit la même tendance. Malgré tout, la rémunération du Livret A se révèle sensiblement inférieure au taux de l'inflation qui a été de 1 % en 2017. Les épargnants sont ainsi quelque peu lésés par cette situation.


Sommaire

  • Un Livret A qui ne respecte plus tout à fait son rôle
  • Le plan d'épargne logement logé à la même enseigne
  • L'achat de parts de SCPI
  • L'assurance-vie comme alternative aux Livrets

Un Livret A qui ne respecte plus tout à fait son rôle

Durant des décennies, le Livret A a parfaitement accompli son rôle d'épargne de précaution en suivant de près, et parfois en dépassant, le taux d'inflation. C'est ainsi que par exemple la mi-2006, la rémunération du Livret A était de 2,75 % alors que le taux d'inflation n'était que de 1,6 %. Progressivement, l'écart entre rémunération et inflation s'est resserré pour atteindre un quasi-équilibre à par-tir de 2014.
Même s'il est vrai que le Livret A n'a jamais été conçu pour enrichir ses titulaires, il arrive à un point où il ne parvient même plus à couvrir le taux d'inflation, d'où une perte d'achat pour les épargnants.
Du côté de la concurrence, les Livrets bancaires appliquent des taux même inférieurs à celui du Livret A, en dehors de quelques opérations promotionnelles d'une durée souvent très limitée.
Sauf improbable surprise venant de la BCE (banque centrale européenne) qui déciderait d'augmenter ses taux directeurs, aucune amélioration n'est à attendre du côté de la rémunération des Livrets réglementés, et d'une manière plus générale des emprunts monétaires d'État.
La question qui se pose est de trouver un placement d'épargne sans trop de risques et offrant une rémunération décente.

Le plan d'épargne logement logé à la même enseigne

Autre produit phare de l'épargne populaire, le plan d'épargne logement (PEL) n'est guère mieux loti avec une rémunération de 1 %. Son taux de prêts à 2,2 % n'est pas davantage compétitif face à des taux interbancaires régulièrement revus à la baisse, et qui avoisinent actuellement les 1,5 % pour un prêt sur 20 ans.
À l'image du Livret A, le PEL voit sa rémunération progressivement baisser malgré des contraintes identiques aux années passées. L'épargne est ainsi toujours bloquée durant un minimum de 4 ans, tout retrait entraînant la clôture du PEL. La durée maximale de versement est de 10 ans, durée après laquelle aucun versement n'est autorisé. Sur les 5 ans qui suivent, le PEL est toutefois rémunéré à son taux d'origine.
Face à l'érosion des taux, tant du Livret A que du PEL, il n'y a rien de surprenant à ce que de nombreux épargnants recherchent des solutions mieux rémunérées.

L'achat de parts de SCPI

Parmi ces solutions, figure en bonne place l'acquisition de parts de SCPI. Cet achat consiste à devenir propriétaire d'une partie d'un parc immobilier généralement axé sur des locaux professionnels. Il peut ainsi s'agir de murs de magasins, de bureaux, entrepôts et autres.
Pour l'acquéreur de parts de SCPI, qui devient dès lors un associé, son rôle se cantonne à percevoir les dividendes versés régulièrement par la société de gestion en charge du parc immobilier. Il n'y a donc pas de locataires à rechercher, pas de gestion immobilière au quotidien ou toute autre démarche administrative liées à la gestion immobilière.
Cet investissement peut s'effectuer avec un capital relativement limité de quelques milliers d'euros. Le rendement est immédiat avec des risques mutualisés du fait de la diversité de l'importance du parc immobilier détenu par la SCPI.
En termes de rendement, la moyenne a été de 4,35 % en 2018. Les dividendes sont bien entendu soumis à fiscalité. En règle générale, c'est le prélèvement forfaitaire unique qui s'applique au taux de 30 % (impôt + prélèvements sociaux).
Pour ceux qui le souhaitent, il est également possible d'acquérir des parts de SCPI en démembre-ment. L'investisseur acquiert dès lors que la part de nue-propriété, ce qui bien entendu réduit le prix d'achat. Passée une période de généralement 10 ans, il récupère la pleine propriété de ses part. Bien entendu, il ne perçoit aucun dividende durant la période où il est propriétaire de la nue-propriété, mais également redevable d'aucun impôt sur le revenu sur ses parts.

L'assurance-vie comme alternative aux Livrets

Si vous êtes quelque peu effrayé par l'achat de parts de SCPI, une autre solution consiste à souscrire un contrat d'assurance-vie. Il en existe 2 grands types que sont l'assurance-vie mono-support et celle multisupport.
La première consiste à placer son épargne sur des fonds en euros. Le capital est alors garanti par l'assureur. Les versements sont libres et le montant du capital n'est pas plafonné.
Le contrat multisupport, comme son nom l'indique, associe divers supports, dont les fonds en euros et des unités de compte. Celles-ci peuvent comporter diverses catégories de produits financiers tels que :

• Parts de SCPI
OPCI
OPCVM

Quel que soit le type d'unités de compte intégrées dans votre contrat d'assurance-vie, la gestion en est assurée par des professionnels. Comme dans tous produits financiers il existe une part de risque.
Les gains versés par les unités de compte sont automatiquement réinvestis est disponible sur votre capital.
Lors de retrait partiel ou total, seule la partie des gains est imposée au titre du prélèvement forfaitaire unique, mais bénéficie d'avantage fiscaux (abattement et éventuelle réduction du taux) lorsque le contrat a plus de 8 ans). La part de capital reste pour sa part exonérée.
Il s'agit donc d'un placement à considérer en offrant de nombreux avantages de rendement ainsi que de fiscalité.

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Les bons choix pour votre épargne
PER 
Notre sélection pour votre retraite
Je découvre 
Assurance vie 
Notre sélection des meilleurs contrats
Je découvre 
SCPI 
Notre gamme en direct & en assurance vie
Je découvre