lundi05août

Le CAC 40 a perdu 2.05 % à 5 249 points cette séance. Les hostilités sont maintenant totalement ouvertes avec la Chine qui a suspendu ses importations de produits agricoles américains ne semblant même plus tenter d'éviter une grave escalade des tensions commerciales.

    LE BAL DES RECOMMANDATIONS
    Bernstein a ramené son objectif de 18 à 15,50 ? sur Carrefour, Liberum à relevé le sien sur l'Oréal de 216 à 250 ? et Jefferies est resté à l'achat sur Peugeot avec un objectif de cours réduit de 27 à 25 ? ce jour. Cependant, peu de valeur du CAC 40 termine la journée dans le vert : Renault (+1.84 %) et Société Générale (+0.62%).
    Difficile de s'y retrouver ?
    N'hésitez pas à demander l'avis des analystes de MonFinancier sur une dès valeur du CAC 40, au lien suivant : l'avis de MF sur une valeur du CAC 40.
    Pas encore abonné ? Essayez notre offre : L'abonnement MF gratuit pendant 1 mois.

    CA RALENTI ENCORE...
    En France l'indice PMI des services s'est légèrement tassé à 52,6 (contre 52,9). A contrario le PMI composite qui s'est raffermie de 51,7 vers 51,9. En zone euro, l'indice PMI composite s'est replié de 52,2 en juin à 51,5 en juillet, signalant une croissance seulement modeste de l'activité globale dans la région. Enfin, en Allemagne, le PMI des 'services' chute de 55,4 vers 54,5 en juillet. L'EuroStoxx 50 perd 1.68 % sur la séance et le DAX recule de 1.51 %.

    " MANIPULATION DE LA MONNAIE "
    Le Dow Jones et le Nasdaq perdent respectivement 1.91 % et 2.51 % lestée par le conflit commercial entre les Etats Unis et la Chine et la dégringolade de la devise chinoise. Le Président Trump a jeté de l'huile sur le feu en milieu de séance en twittant que la Chine manipulait sa monnaie et a ajouté que "cette violation majeure affaiblira considérablement la Chine avec le temps".

    QUI PERD COMBIEN ?
    Certains grands groupes de distribution s'approvisionnant largement en Chine étaient aussi durement affectés. Le fabricant de jouets Mattel lâchait 5,63%, la chaîne de grands magasins Macy's perdait 5,8% et le géant informatique Apple reculait de 4%.

A découvrir également

  • Les tensions inflationnistes compliqueront le financement des pépites de la tech
    24/06/2022
  • La médiatrice de l’AMF insiste sur le respect du délai d’instruction de la succession d’un PEA
    21/06/2022
  • Les gestionnaires interdits de facturer des commissions de mouvement à partir de 2026
    8/06/2022
  • Les bons résultats trimestriels des entreprises cotées n’effacent pas la volatilité des marchés
    25/04/2022

Archives

Etre rappelé par un conseiller
Nous envoyer un message
Parlons Placement
Nos placements
PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt