Femme mettant une pièce d'argent dans une tirelire pour économiser de l'argent.

    Largement négligé lorsque les taux étaient faibles, le compte à terme (CAT) fait un retour en force. Son taux de rémunération, supérieur à la plupart des livrets, le positionne comme une option attrayante, malgré les contraintes fiscales et de blocage des fonds qui le caractérisent. Contrairement aux livrets traditionnels tels que le Livret A ou le LEP, qui sont limités par des plafonds stricts, le CAT offre un taux pouvant aller jusqu’à 4 %, voire davantage, avec des plafonds plus souples.

    Des taux avantageux, mais aucune possibilité de retrait des fonds avant l’échéance

    Le compte à terme affiche actuellement des taux avantageux, pouvant dépasser les 4 %, le rendant plus attractif que des alternatives telles que le Livret A, dont le taux est figé à 3 % jusqu’en février 2025, ou encore leLEP.

    Accessible à toute personne majeure domiciliée en France, le CAT était en déclin en raison de taux peu attrayants, avant de connaitre un regain d’intérêt grâce à une récente hausse pour contrer l’inflation.

    ImportantCependant, il présente des contreparties, notamment un versement unique sur une durée définie sans possibilité de réapprovisionnement ni de retrait anticipé sans pénalités. La période de blocage des fonds, déterminée à l’ouverture du compte, varie généralement de quelques mois à 5 ans.

    Découvrez le livret d'épargne avec le meilleur taux !

    Quid de la fiscalité ?

    Le compte à terme présente une particularité fiscale importante. Chaque CAT est assorti d’un montant de dépôt minimum, variant selon la banque et l’offre. Les intérêts sont soumis à l’impôt sur le revenu et aux cotisations sociales, avec une déduction de 30 % pour la flat tax.

    Selon un spécialiste du secteur,

    Les CAT s’avèrent spécialement opportuns lorsque des fonds conséquents, issus d’un héritage ou de la vente d’un bien immobilier, sont disponibles et ne sont pas destinés à être dépensés.

    Choisir le bon compte à terme reste à déterminer, avec chaque banque, physique ou en ligne. Les établissements traditionnels le mettent généralement moins en avant, alors que les banques digitales les utilisent davantage en tant que produit d’appel, rendant leurs offres plus visibles et parfois attractives.

    L’expert recommande de s’intéresser préalablement à ces placements, même à l’étranger, car ils demeurent sans risque, protégés par le fonds de garantie des dépôts du pays associé à la banque.

    En cas de faillite, le remboursement est assuré jusqu’à un certain montant défini par la garantie des dépôts du pays concerné, par exemple, 1 050 000 couronnes suédoises (environ 90 000 €) en Suède.

    Sur la plateforme Raisin, les dépôts sur le CAT d’une banque ne dépassent généralement pas le montant de la garantie des dépôts de son pays.

    À retenir
    • Le compte à terme (CAT) gagne en popularité avec des taux dépassant souvent 4 %, le positionnant avantageusement par rapport aux livrets traditionnels.
    • En revanche, il présente quelques contraintes.
    • Il ne peut être alimenté qu’une seule fois, à l’ouverture du compte, et le taux de rémunération est fixe pendant toute la durée du placement, sans possibilité de réapprovisionnement ni de retrait anticipé sans pénalités.
    • Les intérêts sont soumis à l’impôt sur le revenu et aux cotisations sociales.
    • Les offres varient, avec des taux progressifs et des montants minimums de versement.
    Découvrez le super livret Meilleurtaux
    Logo redacteur

    Écrit par
    La rédaction Meilleurtaux Placement

    Ça peut vous intéresser

    Archives