graphique résultats

    Les détenteurs de Livret d’Épargne Populaire (LEP) ont une fenêtre de deux mois pour profiter du taux exceptionnel de 6 % avant une éventuelle réduction en février. Ces mois à venir représentent une opportunité unique pour optimiser les intérêts, dépassant même ceux du Livret A. Comment l’exploiter au mieux ?

    Capitaliser sur les deux derniers mois

    Le LEP (Livret d’Épargne Populaire) a attiré près de deux millions de nouveaux épargnants depuis janvier, grâce à son taux exceptionnel de 6 % net d’impôts et de prélèvements sociaux. Cependant, cette période faste prendra fin le 1er février 2024 , date à laquelle le rendement pourrait chuter à 4,4 % en raison du ralentissement de l’inflation.

    Il ne reste donc plus que deux mois pour tirer parti de cette rémunération très attractive. Les intérêts, calculés tous les 15 jours, seront payés à ce taux entre le 1er décembre 2023 et le 31 janvier 2024.

    Pour optimiser les gains, il est vivement conseillé de placer ses économies sur le LEP avant le 1er décembre.

    Découvrez le livret d'épargne avec le meilleur taux !

    Effet cumulatif des intérêts

    À mesure que le plafond de 10 000 euros se rapproche, le Livret d’Épargne Populaire (LEP) génère davantage d’intérêts au cours de ces huit semaines.

    ImportantUn LEP pleinement utilisé permet de réaliser un gain de 25 euros chaque quinzaine, soit un total de 100 euros sur la période de deux mois.

    Basé sur un encours moyen de 5 700 euros à fin 2022, cela représente 14,25 euros toutes les deux semaines, cumulant ainsi 57 euros sur la période. Cependant, ces chiffres pourraient être surpassés. Les mois de décembre et janvier sont particulièrement avantageux, car la banque verse la totalité des intérêts accumulés au cours de l’année civile au cours de la dernière nuit de l’année. En cas de non-retrait, ces intérêts généreront des revenus supplémentaires pour tout l’exercice fiscal suivant.

    Stratégie d’optimisation financière

    Un LEP ouvert le 1er janvier 2023, maintenu au plafond de 10 000 euros toute l’année, une situation constatée chez la moitié des LEP selon les données de la Banque de France devrait rapporter 490 euros durant la nuit du 31 décembre au 1er janvier. Ces intérêts ajoutés aux 10 000 euros initiaux atteignent 10 490 euros, permettant de dépasser le plafond de versement et d’assurer une rémunération basée sur un montant plus élevé l’année suivante.

    Avec 10 490 euros, les intérêts générés en janvier 2024 s’élèvent à 52,45 euros, totalisant ainsi 102,45 euros pour la période de décembre à janvier. Pour les détenteurs d’un Livret A, avec un taux de 3 %, l’épargne accumulée rapporte deux fois moins, soit 50 euros sur deux mois, sans tenir compte des intérêts capitalisés.

    Effectuer un transfert du Livret A vers le LEP avant le 1er décembre est une option avisée pour ceux dont le LEP n’a pas encore atteint son plafond.

    De plus, même en cas de réduction le 1er février, le taux du LEP ne peut descendre en dessous de 3,5 %, en vertu de l’arrêté du 27 janvier 2021.

    ImportantComparé à un Livret A bloqué à 3 % jusqu’en janvier 2025, privilégier le LEP demeure une stratégie financière avantageuse.

    À retenir
    • Les détenteurs de Livret d’Épargne Populaire (LEP) ont deux mois pour profiter du taux de 6 % avant une éventuelle réduction en février. Un LEP pleinement utilisé peut générer 100 euros sur deux mois, surpassant les gains associés au Livret A.
    • Pour maximiser les intérêts, il est recommandé de placer l’épargne avant le 1er décembre. La stratégie d’optimisation financière suggère d’ouvrir un LEP en janvier, maintenu au plafond, permettant de dépasser la limite de versement et assurant une rémunération plus élevée l’année suivante. Même en cas de réduction en février, le LEP reste avantageux par rapport au Livret A bloqué à 3 %.
    Découvrez le super livret Meilleurtaux !
    Logo redacteur

    Écrit par
    La rédaction Meilleurtaux Placement

    Ça peut vous intéresser

    Archives