lundi17septembre

Annoncé par Bloomberg mercredi soir, les deux géants de l'aéronautique EADS et BAE Systems ont confirmé leur futur rapprochement. Cette fusion va donner naissance au premier groupe aéronautique-défense mondial, qui pèserait plus d'une fois et demi l'américain Boeing. Quel sont les autres principaux acteurs mondiaux ?

    L'américain Boeing (NYSE : BA), jusque là leader du marché avec un chiffre d'affaires de 68 milliards de dollars en 2011, va donc être dépassé par la nouvelle entité issue du groupe franco- allemand EADS et de l'anglais BAE systèms qui réalisent à eux deux un chiffre d'affaires de près de 95 milliards de dollars. Le nouveau groupe sera en plus présent de par le monde puisque BAE Systems est très présent aux Etats-Unis, Grande-Bretagne, Australie, Inde tandis que EADS brille en Europe, au Moyen-Orient et en Asie. La firme américaine réalise quant à elle plus de la moitié de son chiffre d'affaires aux Etats-Unis, 15% en Asie et 14% en Europe. En bourse, Boeing se paye quand même moins cher qu'EADS avec un PER de 12 contre 15 pour la firme franco-allemande.

    Derrière ces géants du secteur, on retrouve la société Lockheed Martin Corporation (NYSE : LMT) qui pèse quand même 30 milliards de dollars en Bourse. La société réalise 31% de son chiffre d'affaires dans la vente de systèmes aéronautiques (avions militaires et civils). Elle vend aussi des systèmes pour sous marins (30% du CA) et engins spatiaux (20% du CA) et propose des prestations de services. En 2011, elle a réalisé un chiffre d'affaires de plus de 45 milliards de dollars et se paye en bourse 10 fois ses résultats.

    Comme Lockheed Martin Corp, General Dynamics Corp (NYSE : GD) est une grande entreprise (23 Milliards de dollars de capitalisation) spécialisée dans les systèmes d'équipements aéronautiques, spatiaux, navals et de défense. 60% de son chiffre d'affaires est réalisé par la vente de systèmes d'information et de sécurité à destination de ces trois secteurs. Les 40% restants proviennent de la construction de sous-marins et bateaux (20%), et d'avions d'affaires (20%) via sa filiale Gulftream Aerospace.

    Dans le secteur de l'aviation d'affaires, le leader est le canadien Bombardier (TSX : BBD'A) qui réalise un chiffre d'affaires de près de 20 milliards de dollars et qui pèse 6 milliards de dollars à la Bourse de Toronto.

    Aux Etats-Unis, on trouve également dans le secteur Raytheon Co (NYSE : RTN) et Northrop Grumman Corporation (NYSE : NOC), spécialisés dans la vente de système d'armement et de défense. Ces sociétés valent respectivement 19 et 17 milliards de dollars en Bourse.

    En France, derrière EADS, la deuxième plus grosse société du secteur est l'équipementier Safran (SAF.PA) qui pèse 11 milliards d'euros (14.5 milliards de dollars). Zodiac Aerospace (ZC.PA) et Thales (HO.PA) ont également des tailles importants, de près de 5 milliards de dollars chacune. Avec ces entreprises, on n'égale pas encore les entreprises américaines mais, à l'image d'EADS, des fusions avec des voisins européens pourraient permettre à ces sociétés de dominer leurs marchés.

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos