mardi13septembre

Enfin ! Air Liquide lance son augmentation de capital de 3,3 milliards d'euros destinée à financer une partie de l'acquisition d'Airgas. L'annonce était très attendue du marché et permet ainsi de lever une grosse incertitude pesant sur le parcours boursier du titre du spécialiste des gaz industriels. Réaction immédiate : les investisseurs manifestent leur soulagement avec une action en hausse de près de 3% dans un marché parisien étale.

    Top départ

    Air Liquide donne le coup d'envoi de sa levée de fonds d'un montant d'un peu plus de 3 milliards d'euros. La société entend solliciter le marché afin d'avoir l'assise financière suffisante pour achever le rachat du gros morceau Airgas. Et pourtant, dès l'annonce de l'opération, le marché avait peu goûté à ces velléités d'expansion surtout quand elle est financée partiellement par augmentation de capital, un mode de financement qui ne recueille généralement pas les faveurs des investisseurs. Le groupe tricolore ne souhaitait pas déséquilibrer ses masses financières et conserver sa bonne note actuelle (A-/A) auprès de S&P.

    Dans le détail, les 3,3 milliards d'euros levés auront pour objet de refinancer une partie du prêt relais contracté en décembre 2015 auprès de ses banques principales dans le cadre de l'acquisition d'Airgas, l'un des principaux fournisseurs de gaz industriels et de produits et services associés aux Etats Unis, pour une valeur d'entreprise de 13,4 milliards de dollars américains.

    Chaque actionnaire d'Air Liquide recevra un DPS par action détenue à l'issue de la journée comptable du 13 septembre 2016, 8 DPS permettant la souscription à titre irréductible d'une action nouvelle. Sur la base du cours de clôture de l'action Air Liquide, le 9 septembre 2016, la valeur théorique du DPS est de 2,18 euros, étant rappelé que sa valeur évoluera notamment en fonction de l'évolution du cours de l'action Air Liquide ex-droit. La souscription des actions nouvelles sera réalisée au prix de souscription de 76 euros par action (soit 5,50 euros de nominal et 70,50 euros de prime d'émission). La période de souscription des actions nouvelles sera ouverte du 14 septembre 2016 au 28 septembre 2016 inclus.

    Numéro 1

    Air Liquide casse sa tirelire à bon escient. L'acquisition du géant américain va ainsi renforcer le leadership mondial du groupe français avec une position de n°1 en Amérique du Nord, qui complète ses positions de n°1 en Europe, en Afrique/Moyen-Orient et en Asie-Pacifique. Le groupe était jusqu'ici le dauphin des gaz industriels derrière l'allemand Linde.

    Le groupe sera idéalement positionné pour générer la croissance de demain grâce à une présence renforcée sur le marché américain, le plus grand marché des gaz industriels du monde. La transaction devrait être relutive dès la première année. Air Liquide prévoit de réaliser plus de 300 millions de dollars de synergies (synergies de coûts et de volume, gains d'efficacité) avant impôt, dans les deux à trois ans pour la majorité d'entre elles. Le groupe français estime que l'opération lui permettra d'accroître de 30% le chiffre d'affaires de son activité " Gaz et Services ".

    >> Air Liquide, anticipe un impact global positif de la baisse des prix du pétrole et de l'énergie en général qui joueront comme un stimulus à la croissance industrielle américaine. Pour le porteur de parts, l'opération sera donc bénéfique malgré l'augmentation de capital. Surtout après le dernier rebondissement en date dans le secteur avec l'échec du mariage entre Linde et Praxair. Le boulevard est ainsi grand ouvert pour le Français qui devrait profiter des synergies avec sa nouvelle emplette, bien que jugée surpayée. Un point qui est désormais intégré par le marché.

    >> Nous maintenons notre biais positif sur cette valeur de fond de portefeuille par excellence.

A découvrir également

  • Les tensions inflationnistes compliqueront le financement des pépites de la tech
    24/06/2022
  • La médiatrice de l’AMF insiste sur le respect du délai d’instruction de la succession d’un PEA
    21/06/2022
  • Les gestionnaires interdits de facturer des commissions de mouvement à partir de 2026
    8/06/2022
  • Les bons résultats trimestriels des entreprises cotées n’effacent pas la volatilité des marchés
    25/04/2022

Archives

Etre rappelé par un conseiller
Nous envoyer un message
Parlons Placement
Nos placements
PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt