mercredi18avril

Le géant pétrolier Total a signé un accord pour acquérir 74% du capital de Direct Energie, numéro 3 de l'électricité et du gaz en France et plus gros fournisseur alternatif d'électricité. Le prix proposé de 42 euros représente une prime de 30 % par rapport au dernier cours.

    Depuis plusieurs mois, Total ne faisait plus mystère de sa volonté de s'imposer comme un acteur majeur du marché de l'électricité. Après le rachat du fournisseur d'électricité belge Lampiris, en 2016, Total a lancé, en septembre 2017, une offre nommée Total Spring.

    L'annonce aujourd'hui du rachat de Direct Energie, le plus gros des fournisseurs alternatifs d'électricité et de gaz, s'intègre totalement dans cette stratégie. Total prendra donc la place de Direct Energie comme numéro trois de l'électricité en France derrière EDF et Engie.

    Direct energie compte 2,7 millions de clients, qui viennent donc s'ajouter aux quelque centaines milliers de clients de Total Spring. Le groupe nouvellement constitué annonce désormais sa volonté de viser plus de 6 millions de clients en France et plus de 1 million de clients en Belgique à l'horizon 2022.

    Avec cette transaction, Total se renforce également dans la production d'électricité. Direct Energie a investi depuis plusieurs années dans des centrales électriques à gaz et des parcs éoliens, à travers sa filiale Quadran. Direct Energie a d'ailleurs une centrale électrique en construction à Landivisiau (Finistère) ? qui est soumise à une forte opposition locale.

    Dans le cadre de cette opération, Total va d acquérir 74,33% du capital du distributeur d'énergie, pour un prix de 42 euros par actions. Le conseil d'administration de Direct Energie ayant approuvé à l'unanimité cette offre. En Bourse, Total s'inscrit également en petite. A la suite de l'acquisition de cette part du capital, Total déposera auprès de l'Autorité des marchés financiers (AMF) une offre publique obligatoire portant sur les titres de Direct Energie encore en circulation Paris au même prix de 42 euros par action, dividende de 0,35 euro détaché,

    Le titre Direct Energie, qui cotait 32,24 euros à la clôture, grimpe donc de 30 % pour se fixer au niveau du prix de l'offre à 42 euros.

    Nous conseillons de prendre les profits notre position sur Direct Energie. Il nous semble inutile d'attendre l'offre obligatoire de Total puisque le cours cote déjà 42 euros. Total détient déjà 74,33 % du capital, et la part va donc augmenter après l'offre d'achat. La société n'aura plus vraiment d'intérêt ensuite de relever son offre.
    Après un premier semestre 2017 fantastique, le cours de Direct Energie s'est retourné depuis juillet 2017. Les résultats du premier semestre ont été décevants et plusieurs analyses ont dégradé leur recommandation et diminué leur objectif de cours. Le titre a perdu près de 40 % depuis ses plus hauts... avant donc de retrouver la lumière aujourd'hui.

    Le cours de 42 euros matérialise un gain de 63 % par rapport à notre conseil initié en juin 2016

    Archives

    Etre rappelé
    par un conseiller
    Nous envoyer
    un message
    Parlons Placement
    Nos solutions
    M VIE Notre gamme
    d’assurance vie
    Plus d'infos
    M SCPI Nos SCPI en direct
    Plus d'infos
    M investissement Nos fonds structurés
    Plus d'infos