jeudi07février

Société générale a annoncé ce jour des résultats au quatrième trimestre globalement sans surprise avec les anticipations des investisseurs. Le groupe a tout de même décidé de réviser à la baisse ses objectifs financiers à horizon 2020 avec un renforcement des économies et des cessions d'actifs.

    Au quatrième trimestre de 2018, le groupe au logo rouge a vu ses revenus se contracter de 5.8% à 5.927 millions d'euros. En réaction la SocGen a expliqué vouloir s'adapter à la persistance d'un environnement de taux bas au sein de la zone euro et aux difficultés structurelles dans les activités de marché, surtout dans les taux, crédit et changes. Pour rappel, il y a deux semaines la troisième banque française par la capitalisation boursière avait décroché de plus de 5 % suite à un avertissement d'une chute de ses revenus sur les marchés au 4e trimestre . Aussi, le secteur bancaire a été pénalisé récemment après les résultats jugés décevants de la 1re banque privée suisse, Julius Baer .

    La banque de la Défense prévoit donc un impact négatif de 500 millions d'euros sur les revenus du groupe en 2020. " Nous prenons en compte un environnement qui a changé ", a expliqué Frédéric Oudéa le directeur général de la banque lors d'une conférence de presse. Au moment du plan en 2016 " la zone euro accélérait, il n'y avait pas de question sur la Chine. Se sont ajoutées les craintes autour de la guerre commerciale. Il y a eu une rupture en milieu d'année 2018 ", a commenté le dirigeant. Société Générale a donc annoncé un plan d'économies supplémentaires en banque de financement et d'investissement, à hauteur de 500 millions d'euros. Les réductions de coûts passeront aussi par des cessions d'activités sur ce segment de métier devenu moins porteur, et par définition plutôt gourmand en fonds propres. Cette stratégie aura une double utilité, tout d'abord réduire des coûts et renforcer la solvabilité financière du groupe. Alors qu'elle entendait initialement céder l'équivalent de 5% de ses encours pondérés, la SocGen porte désormais son objectif de cessions à 6% voire 7% de ses encours pondérés. Néanmoins, pour rassurer les investisseurs le taux de distribution de dividende est maintenu de 50% et le dividende au minimum de 2,20 euros.

    Sur le front de la rentabilité, l'objectif d'un rendement des fonds propres tangibles (ROTE) à horizon 2020 est abaissé dans une fourchette de 9% à 10% contre une projection initiale de 11,5%.

    Archives

    Etre rappelé
    par un conseiller
    Nous envoyer
    un message
    Parlons Placement
    Nos solutions
    M VIE Notre gamme
    d’assurance vie
    Plus d'infos
    M SCPI Nos SCPI en direct
    Plus d'infos
    M investissement Nos fonds structurés
    Plus d'infos