lundi01juillet

Mais qu'est-ce qui fait courir Trump?Si vous vous posiez la question, ce premier semestre 2019 qui s'achève et l'attitude de Trump au G20 nous apportent la réponse : la Bourse. Son tweet de cette nuit est d'ailleurs sans équivoque: "Stocks cap best first half since 1997. Our country is doing great."

>

La bourse, seulement la bourse, rien que la bourse

C'est l'obsession de Trump.La performance du S&P et du Dow Jones est pour lui le signe de la vitalité de l'économie américaine, le signe de l'enrichissement des ménages américains, le facteur d'enrichissement spectaculaire des Américains les plus riches et donc un facteur essentiel et positif pour sa réélection.J'avais écrit ici il y a quelques semaines que Trump allait devoir choisir entre une stratégie à moyen et long terme d'affrontement avec la Chine et d'autres pays comme l'Iran et la Bourse.Il a choisi la Bourse.

Et pour soutenir la bourse

il faut plusieurs facteurs:- des taux d'intérêt en baisse: c'est l'objet de la pression permanente qu'il met sur la Banque centrale américaine, avec succès, puisque la FED a arrêté de monter ses taux et va les baisser- des entreprises libres et en bonne santé, donc profitables: c'est le but de sa réforme fiscale et de la déréglementation- des investisseurs confiants: confiants qu'il peut engager des bras de fer dans l'intérêt des États-Unis et de ses entreprises mais sans aller jusqu'à l'affrontement; c'est ce qu'il a fait au G20.

Le recul au g20

Il a tout fait pour que le G20 rassure la Bourse et les investisseurs:- il accepte de reprendre les négociations avec la Chine et de ne pas remonter les droits de douane et il donne de l'air à Huawei- il temporise avec l'Iran en demandant à son ami Poutine de jouer les intermédiaires- il va mettre un pied en Corée du Nord, une première pour un président en exercice et invite son pote, le dictateur nord-coréen, à venir à la Maison-Blanche- et il se déclare copain de tous ceux qui veulent bien lui serrer chaleureusement la main.

Et la bourse plébiscite trump

Certains patrons de Wall Street, certains patrons de géants et beaucoup de gros investisseurs font mine de critiquer Trump mais, en coulisses, ils ont sûrement sa photo dans leur bureau tant il les a enrichis.La Bourse américaine a affiché un nouveau record.Et elle affiche un semestre spectaculaire.Du jamais vu depuis 22 ans.Une hausse de 17% pour le S&P.Une hausse de 15.6% pour les indices mondiaux.

Et paris suit

Après sa déroute de décembre 2018, le CAC 40 a progressé de 17.1% au premier semestre de l'année.Meilleur semestre depuis 10 ans.Nous avions vu JUSTE puisque nous annoncions en début d'année un rebond puissant.Mais nous avons FAUX puisque nous pensions que ce rebond serait de 15% maximum.On est au-dessus, et la hausse devrait continuer dans les jours qui viennent tant Trump met de l'énergie à alimenter la hausse.Mais nous restons toujours prudents.Désolé.

L'immobilier aussi flambe

3% de hausse au premier semestre à Paris.1% sur l'ensemble de la France.Les Échos parle de "fièvre immobilière".Grâce à la baisse des taux.Grâce à l'assouplissement des attributions de crédit.La fête continue.Merci les banques centrales.

Un accord proche sur les nominations

On va bientôt savoir qui va nous diriger en Europe.Le Hollandais de centre gauche, Frans Timmermans, devrait remplacer Juncker à la présidence de la Commission Européenne.L'Allemande Manfred Weber pourrait devenir président du Parlement.Et le Français François Villeroy de Galhau pourrait devenir le patron de la BCE.Mais tout peut encore changer.

La démographie, toujours

Il y a 10 ans, l'âge moyen du public pour le JT de TF1 était de 50 ans, 57 ans pour France 2.Aujourd'hui c'est 56 et 61 ans.Les "jeunes" ne regardent pas les JT.22.1 millions de spectateurs, tout de même, sont devant leur télé entre 20h et 20h30.Le classement des chaînes d'info évolue: BFM TV dont Fogiel prend la direction aujourd'hui domine toujours avec 2.6% de part de marché, LCI est passé avec ses 1% devant les 0.8% de Cnews.

REVOIR C'EST VOTRE ARGENTUne émission exceptionnelle vendredi (je sais, je le dis tout le temps, mais là elle était encore plus exceptionnelle). Sur quoi va déboucher le G20?Trump contrôle-t-il la Banque centrale américaine?Pourquoi les introductions aux États-Unis cartonnent alors qu'il n'y en a pas en France?Faut-il acheter de l'or?Quelles valeurs faut-il acheter?Qui sont les meilleurs gérants de la semaine?Vous le saurez en regardant le replay de C'est Votre Argent avec nos Jedi de l'économie et de la finance : Jézabel Couppey-Soubeyran, maître de conférences à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et conseillère éditoriale au CEPII; Eric Bleines de Swiss Life gestion privée; Louis de Montalembert de Pléïade AM; Laurent Berrebi de Global Macro Finance; et Emmanuel Lechypre.Vous souhaitez voir le replay ? C'est ici

Du côté des marchés

Le CAC 40 a terminé la séance de vendredi en hausse de 0.83 % à 5 538 points sur fond d'optimisme avant la rencontre entre le Président américain et son homologue chinois Xi Jinping pouvant, potentiellement, relancer les négociations commerciales, au point mort depuis deux mois, entre les deux pays.Outre Atlantique, le Dow Jones et le Nasdaq ont gagné respectivement 0.28 % et 0.48 % vendredi. Les investisseurs ont apprécié l'évolution de l'inflation en mai, conforme aux attentes des économistes confortant le virage plus accommodant pris par la Fed.Ce matin, le Nikkei, à Tokyo, a pris 2.13 % suite à la décision, ce week-end, des États-Unis et de la Chine de renouer le dialogue sur le front du commerce. Les valeurs technologiques ont nettement progressé, portées par la décision du Président Trump d'assouplir les restrictions pesant sur le géant chinois Huawei.Le CAC 40 est attendu dans le vert cette matinée, les investisseurs salueront probablement la reprise des négociations sino-américaines.Le Brent se négocie à 66.49 $ le baril, l'Or à 1387.50 $ l'once et l'eurodollar, quant à lui, est à 1.1331 ce lundi matin.

On s'en fout?

Le choix étrange de Borloo : la présidence de Huawei en France; Hulot appelle à l'unité dans la "guerre" pour le climat, lui qui s'est défilé à chaque fois qu'il était sur le front; Deutsche Bank pourrait supprimer 20 000 emplois, un emploi sur 5 donc; Carmignac paie une amende de 30 millions d'euros pour arrêter la procédure de fraude fiscale; Pour De Rugy, François Ruffin de LFI se comporte en fasciste; À partir d'aujourd'hui les trottinettes sont interdites sur les trottoirs de Paris, je n'ai pas encore décidé si je pousserai ceux qui s'y risquent; Bonne ambiance hier à la 2ème journée parisienne du naturisme dans le bois de Vincennes; Les demi-finales et finale du Mondial féminin se déroulent dans le stade du groupe de Jean-Michel Aulas; Nostalgie: "Alexandre le Bienheureux" ce soir sur Arte

VOILÀ C'EST TOUT
BONNE JOURNÉE
MAY THE FORCE BE WITH YOU

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M IMMOBILIER Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos