jeudi24mars
Homme d'affaires montrant des pièces sur le bureau.

Les cours de l’or s’envolent depuis le mois de février. La guerre en Ukraine a incité les investisseurs à miser sur ce métal précieux, engendrant une forte hausse de sa valeur sur les marchés boursiers.

Ainsi, lors de la première semaine de mars, les cours de l’once oscillent autour de 2 000 dollars. Il s’agit de la plus forte progression enregistrée depuis 13 mois.

Selon les analystes, ceci est en particulier dû aux répercussions géopolitiques du conflit entre la Russie et l’Ukraine, mais aussi aux poussées inflationnistes qui y sont liées. En effet, les investisseurs considèrent l’or comme l’actif le plus sûr en période de crise économique et financière, et de guerre.

Une véritable ruée vers l’or

Important La crainte des risques géopolitiques et de l’inflation ont engendré une véritable ruée vers l’or sur les marchés financiers.

Ce phénomène a pour conséquence la flambée de ses cours en parallèle avec ceux des matières premières depuis le mois de février. D’autant plus qu’il est possible d’investir directement dans l’or physique, ou via des fonds diversifiés comme les ETF dans un PEA, ou encore à travers des fonds aurifères en SICAV ou FCP.

Outre cela, les investisseurs ont choisi d’adopter la stratégie de diversification de leur patrimoine et l’or est reconnu comme une valeur sûre offrant un fort effet de levier.

Il convient néanmoins de préciser que le métal jaune peut fluctuer en fonction de la situation géopolitique, de la spéculation sur les marchés boursiers, des achats effectués par les banques centrales et de la parité de dollars.

Malgré sa forte volatilité, l’or fait partie des actifs tangibles et des produits très liquides (l’achat et la revente peuvent se faire à tout moment).

Hausse de 100 % de la prime sur les pièces Napoléon

Selon les professionnels, l’immense intérêt pour l’or concerne notamment les particuliers qui achètent en principe des pièces Napoléon.

Cet engouement a fait augmenter de +100 % la prime sur ces pièces en seulement quelques jours, laquelle s’élève en ce moment à 6 %.

Soucieux de protéger leur épargne, ces investisseurs veulent placer leur argent dans une valeur sûre.

A découvrir également

  • Image actualite 1
    L’AMF entend réparer les dysfonctionnements du plan d’épargne en actions
    22/09/2022
  • Image actualite 2
    Pathé Gaumont officialise son projet d’IPO en 2024
    15/09/2022
  • Image actualite 3
    Les entreprises cajolent leurs actionnaires en 2022
    1/09/2022
  • Image actualite 4
    La Bourse de Paris performe malgré une conjoncture défavorable
    25/08/2022

Archives

Nos placements
PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt