Le début d’Orange Bank a été conforme à toutes les prévisions. Il n’a fallu que quatre mois à la filiale en ligne du géant des télécoms, pour atteindre le cap des 100 000 clients. Cependant, l’enseigne enregistre aujourd’hui quelques pertes suite aux investissements réalisés. La banque en ligne entend bien les amortir d’ici peu.

    Orange Bank a réussi ses premiers pas dans un secteur très concurrentiel. Selon Marc Rennard, Directeur général adjoint Expérience Client et Mobile Banking chez Orange, la banque mobile a enregistré davantage de nouveaux clients en quatre mois, que ses concurrents en six mois. Pour soutenir cette croissance, de nouveaux services seront bientôt adoptés.

    Toutefois, les pertes liées à la campagne de promotion et les investissements y afférents, sont loin d’être négligeables. La banque digitale tente de rectifier le tir en révisant les conditions d’utilisation de certains services, quitte à facturer de nouveaux frais. Une politique mise en place au détriment des clients.

    Un grand bond en avant

    En l’espace de quatre mois, Orange Bank a atteint le cap des 100 000 clients. 33 % d’entre eux sont des salariés du grand groupe des télécoms. La banque en ligne vise les 2 millions de clients à l’horizon 2027. Pour y arriver, elle mise notamment sur de nouveaux services. Parmi ceux-ci, figure une offre de crédits à la consommation pouvant aller jusqu’à 70 000 euros sur 5 ans.

    On parle également du prochain lancement d’une offre de prêts immobiliers. À l’été 2018, une carte Visa Premium sera aussi proposée à la clientèle. Pour rappel, les clients d’Orange Bank peuvent déjà ouvrir un livret d’épargne avec un taux d’intérêt à 1 %.

    Le revers de la médaille

    Derrière l’avancée majeure d’Orange Bank se cachent des éléments pour le moins inquiétants. On note, par exemple, une perte opérationnelle qui s’élève à 93 millions d’euros. Stéphane Richard, PDG d’Orange évalue l’impact de celle-ci sur les chiffres du groupe, à hauteur de 100 millions d’euros.

    Cette perte est surtout à attribuer à la campagne promotionnelle menée par la banque mobile. Les nouveaux clients ont, entre autres, bénéficié de 80 euros de prime de bienvenue. Pour rappel, le groupe a aussi investi quelque 61 millions d’euros pour mettre en place l’infrastructure digitale.

    Cette situation n’est pas non plus sans conséquence sur les offres et services de la banque mobile. Les conditions d’utilisation de la carte de paiement ont par exemple fait l’objet d’une modification notable. Ainsi, des frais d’inactivité de 5 euros mensuels s’appliquent pour les clients comptabilisant moins de trois opérations par mois.

    De même, dès le 1er juin 2018, l’inactivité au niveau du service de paiement mobile Orange Cash occasionnera 1 euro de pénalité. En ce qui concerne les transferts d’argent sur le compte, les frais par opération seront majorés de 0,79 euro. Enfin, les plafonds maximum autorisés, dont le plafond livret d’épargne, seront révisés à la baisse.

    Logo redacteur

    Écrit par
    La rédaction Meilleurtaux Placement

    Ça peut vous intéresser

    Archives