Couple assis sur le canapé occupé à gérer le budget du ménage, épouse et mari satisfaits d'utiliser une application en ligne gratuite pour suivre les dépenses d'argent, famille, entrepreneurs individuels, entreprise personnelle, concept de profit.

    Alors que le livret A continuera de conserver son taux de 3 % au moins jusqu’en février 2025, le livret d’épargne populaire devrait connaître une révision pour s’aligner au niveau de l’inflation. Le dernier réajustement effectué au mois d’août a été particulièrement généreux avec ses 6 %, cela grâce à l’intervention du gouvernement.

    Un taux qui s’adapte à l’inflation des six derniers mois

    Produit d’épargne destiné aux profils les plus modestes, le LEP connaît un fort engouement avec désormais près de 10 millions de souscripteurs. Ce support a particulièrement profité du maintien de son rendement à 6 % en août dernier, alors que la hausse des prix à la consommation s’élevait à 4,8 %. Pour la prochaine révision, programmée pour février 2024, le taux devrait logiquement retrouver un niveau plus raisonnable. Ce sera en effet l’évolution de l’inflation hors prix du tabac entre août et décembre qui sera prise en compte.

    Au cours des derniers mois, celle-ci a connu une décrue progressive. Alors qu’elle affichait 4,8 % annuels en août et septembre, elle est tombée à 3,9 % en octobre. D’après les projections, cela devrait aboutir à une moyenne de 4,4 % sur la période de référence de six mois. C’est ce même taux qui devrait en toute logique rémunérer le LEP à compter du 1er février.

    Découvrez le livret d'épargne avec le meilleur taux !

    La possibilité d’un nouveau coup de pouce du gouvernement

    Pour encourager la souscription au livret d’épargne populaire, le ministère de l’Économie et des Finances est déjà intervenu lors de la dernière révision du taux. 

    ImportantDe plus, leplafond des versements a été relevé de 7 700 euros à 10 000 euros depuis le 1er octobre 2023.

    L’objectif est d’atteindre 12,5 millions de détenteurs d’ici l’été 2024. À titre d’information, 18,6 millions de personnes sont éligibles à un LEP.

    Les jeunes sont particulièrement visés par la campagne pour la promotion du LEP. La tranche entre 18 et 25 ans représente seulement 2,5 % des souscripteurs, soit à peine 250 000 individus. Or, il faut savoir que cette frange plutôt pauvre de la population compte 3,5 millions de personnes qui remplissent les conditions d’accès à ce support.

    Ces dernières peuvent transférer l’encours de leur livret A vers un livret d’épargne populaire afin de bénéficier d’une rémunération plus avantageuse.

    À retenir
    • Le taux rémunérateur du LEP devrait normalement baisser en février 2024.
    • Le gouvernement pourrait intervenir en régulant le taux.
    • Le plafond a été relevé de 7 700 euros à 10 000 euros en octobre.
    • Les jeunes sont nombreux à pouvoir souscrire au LEP.
    Découvrez le  super livret de Meilleurtaux
    Logo redacteur

    Écrit par
    La rédaction Meilleurtaux Placement

    Ça peut vous intéresser

    Archives