homme d'affaires utilisant une calculatrice pour vérifier des comptes financiers

    Les changements intervenant en ce début d’année touchent significativement les revenus des retraités et des épargnants. En ce sens, les pensions de retraite de base grimpent de +5,3 %, tout comme l’allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa). Cette revalorisation s’ajoute à la hausse des retraites complémentaires des ex-salariés du secteur privé (Agirc-Arrco), ayant déjà connu une augmentation de +4,9 % en novembre dernier.

    Les nouvelles tranches d’imposition

    Pour l’impôt sur le revenu, le barème est désormais plus avantageux, avec un relèvement de +4,8 % des seuils pour les tranches. Les contribuables dont les revenus ont progressé de moins de +4,8 % l’an passé demeureront dans leur seuil d’imposition et pourraient même diminuer s’ils étaient déjà proches.

    Les nouvelles tranches d’imposition pour les revenus 2023 se répartissent comme suit :

    • 0 % pour des revenus inférieurs à 11 294 euros ;
    • 11 % pour des revenus entre 11 294 et 28 797 euros ;
    • 30 % pour des revenus entre 28 797 et 82 341 euros ;
    • 41 % pour des revenus entre 82 341 et 177 106 euros ;
    • 45 % pour des revenus supérieurs à 177 106 euros ;

    Évolutions des taux pour les produits d’épargne

    Le taux du PEL (Plan Épargne Logement) bénéficie d’une revalorisation à +2,25 %, représentant une hausse de 0,25 point. Toutefois, son rendement net, intégrant les divers impôts, se situe à 1,58 %.

    Malgré cela, le taux avantageux du prêt immobilier lié au PEL a augmenté, passant de 3,2 % à 3,45 %, demeurant tout de même environ 1 % en dessous du taux actuel pratiqué par les banques pour un emprunt sur 20 ans.

    ImportantConcernant le livret A, après une progression notable ces dernières années, son taux, établi à 3 %, ne devrait plus évoluer en 2024, figé par un arrêté du 28 juillet 2023, s’étendant jusqu’au 31 janvier 2025.

    Quant au LEP (Livret d’Épargne Populaire), son taux de rendement est maintenu à 5 % depuis août 2023. Cependant, une baisse est anticipée en 2024, en raison du ralentissement de l’inflation, bien que son ampleur et sa confirmation officielle par le gouvernement restent en suspens.

    Découvrez le livret d'épargne avec le meilleur taux !

    De nouveaux produits d’épargne

    Un nouveau produit d’épargne baptisé PEAC (Plan d’Épargne Avenir Climat) sera lancé avant la fin du premier semestre 2024. Il s’adresse exclusivement aux moins de 21 ans.

    Accessible dès la naissance, ce plan permettra aux parents d’alimenter un compte pour leurs enfants mineurs, l’épargne étant bloquée jusqu’à leur majorité. Les fonds seront affectés au financement de projets écologiques en France et en Europe.

    En revanche, les parents ne pourront plus ouvrir de PER (Plan d’Épargne Retraite) pour leurs enfants mineurs depuis le 1er janvier 2024. Aucun versement volontaire déductible du revenu imposable ne sera autorisé pour ceux ayant ouvert un PER avant cette date.

    Répercussions sur les assurances

    Pour l’année 2024, les ménages devront probablement faire face à des augmentations des primes d’assurance pour leurs véhicules, logements et mutuelles.

    Les estimations du cabinet Addactis, relayées par l’Argus de l’assurance, suggèrent des hausses oscillant entre 4 % et 5 % pour l’assurance automobile et atteignant possiblement 7,5 % pour l’habitation, avec une moyenne entre 5 et 6 %. Ces augmentations résultent des dommages causés par les tempêtes et les inondations récentes.

    Enfin, le prêt à taux zéro (PTZ) est prolongé jusqu’en 2027, avec l’ajout d’une quatrième tranche de revenus pour les classes moyennes, entre 37 000 et 49 000 euros par an. Cependant, le PTZ ne sera dorénavant applicable qu’à deux types de logements : les biens neufs en habitat collectif dans certaines zones tendues et les anciens avec travaux dans des zones détendues.

    A retenir
    • Pour 2024, les pensions de retraite de base et l’Aspa (allocation de solidarité aux personnes âgées) augmentent de +5,3 %.
    • Les retraites complémentaires des ex-salariés du privé sont revalorisées de +4,9 %.
    • Concernant le barème de l’impôt sur le revenu, les seuils pour les tranches sont relevés de +4,8 %.
    • Cette mesure permet de maintenir les contribuables dans leur tranche d’imposition même si leur revenu a grimpé de moins +de 4,8 %.
    • Le taux d’intérêt du PEL (Plan Épargne Logement) grimpe à 2,25 %.
    • Le rendement du Livret A est fixé à 3 % jusqu’en 2025.
    • Une baisse du taux du LEP (Livret d’Épargne Populaire) est anticipée en raison du ralentissement de l’inflation.
    • Un nouveau produit, baptisé PEAC (Plan d’Épargne Avenir Climat), devrait être lancé d’ici l’été prochain.
    • Il est destiné exclusivement aux jeunes de moins de 21 ans.
    • Depuis le 1er janvier, les parents ne peuvent plus ouvrir un PER (Plan d’Épargne Retraite) pour leurs enfants mineurs.
    Découvrez le super de Meilleurtaux !
    Logo redacteur

    Écrit par
    La rédaction Meilleurtaux Placement

    Ça peut vous intéresser

    Archives