La main d'une femme d'affaires met une pièce d'argent dans une tirelire pour épargner de l'argent, concept de richesse et de finance, Business, finance, investissement, Planification financière.

    À 6 %, le LEP affiche aujourd’hui une rémunération particulièrement avantageuse par rapport aux autres livrets. Cependant, une baisse de ce taux est attendue au 1er février prochain. Le 15 janvier, le ministre de l’Économie et des Finances a déclaré au micro de La Voix du Nord qu’il descendra à 5 %, « mais pas en dessous ».

    Une baisse limitée à 1 point de pourcentage

    Selon Bruno Le Maire, l’inflation reflue depuis quelques semaines après avoir atteint des sommets. En conséquence, le taux du Livret d’épargne populaire va être révisé à la baisse. Le ministre souligne qu’« en appliquant strictement la formule, le nouveau rendement du LEP devrait se situer à 4,4 % ».

    Toutefois, le gouvernement a décidé de le maintenir à 5 %. L’objectif est très certainement de préserver l’attractivité du produit, qui a connu un franc succès en deux ans dans toute la France. En effet, de 6,9 millions, le nombre de détenteurs est passé à plus de 10 millions.

    Pour rappel, ce support d’épargne réglementé rapporte 6 % par an depuis le 1er août 2023, en léger recul par rapport au premier semestre 2023 (6,1 %), mais nettement au-dessus de son niveau de l’année précédente. De 2,2 % sur la période février-août 2022, il avait progressé à 4,6 % entre août 2022 et janvier 2023.

    Découvrez le livret d'épargne avec le meilleur taux !

    Un taux unique pour protéger l’épargne des ménages modestes

    Le LEP devrait continuer à jouer son rôle auprès des foyers les plus modestes. En effet,

    ImportantFace à l’envolée des prix à la consommation, le livret protège les économies des moins fortunés.

    Depuis juillet 2023, ces derniers peuvent mettre jusqu’à 10 000 euros de côté et en tirer des gains intéressants, tout en bénéficiant d’une exonération d’impôt et de charges sociales.

    D’après le locataire de Bercy,

    La décision de maintenir le taux du LEP à 5 % pour les six prochains mois est justifiée par l’évolution de l’inflation, actuellement à 3,7 % et qui devrait repasser en dessous de 3 % en 2024.

    À ce niveau, le LEP offrirait une rémunération supérieure à celle de tout autre pays européen à l’épargne des populations financièrement plus vulnérables.

    De son côté, conformément aux annonces faites durant l’été 2023, le Livret A conserve son taux à 3 % jusqu’en 2025. Le ministre salue, là encore, un rendement qui « dépasse l’inflation ».

    À retenir
    • Le taux du LEP va baisser de 6 % à 5 % le 1er février 2024 en raison du ralentissement de l’inflation.
    • Le gouvernement a décidé de maintenir le taux à 5 % pour préserver l’attractivité du livret, même si la formule de calcul donne un résultat théorique de 4,4 %.
    • Le LEP continuera ainsi à protéger les économies des foyers les plus modestes.
    Découvrez le super livret de Meilleurtaux !
    Logo redacteur

    Écrit par
    La rédaction Meilleurtaux Placement

    Ça peut vous intéresser

    Archives