Femme âgée vérifiant ses factures à la maison.

    L’assurance d’une retraite décente présente des variations significatives parmi les travailleurs. Si certains jouissent de pensions confortables, d’autres rencontrent des difficultés à couvrir leurs besoins quotidiens. En réponse à cette disparité, le gouvernement a mis en place un montant minimum pour chaque retraité, même pour ceux ayant des trimestres manquants. Explications.

    Trimestres manquants et seuil minimum de prestations

    Le minimum de retraite est un dispositif global visant à assurer un niveau minimal de ressources aux retraités présentant des lacunes en termes de trimestres cotisés.

    Ajusté en fonction du profil de chaque individu, ce montant se décline en trois catégories distinctes :

    • le minimum contributif ;
    • l’Allocation de Solidarité aux Personnes Âgées (ASPA) ;
    • le minimum garanti.

    Minimum contributif : garantie pour les ex-salariés du privé

    Conçu pour les anciens salariés du secteur privé, le minimum contributif agit en tant que complément à leur pension de retraite lorsque celle-ci est jugée insuffisante.

    Sa valeur dépend du nombre de trimestres de cotisation accumulés. En 2024, une augmentation de +3,4 % fera passer le montant de ce dispositif à 876,14 euros par mois.

    Découvrez le livret d'épargne avec le meilleur taux !

    L’ASPA, anciennement le minimum vieillesse

    L’Allocation de Solidarité aux Personnes Âgées (ASPA) est une aide destinée aux retraités dépourvus de ressources, ajustée en fonction de leur situation familiale.

    Pour l’année 2024, le montant de l’ASPA sera ajusté, augmentant de 961,08 euros à 1 012 euros par mois pour les individus seuls, et de 1 492,08 euros à 1 571,20 euros par mois pour les couples. Pour être éligible, il est nécessaire de résider en France et d’atteindre l’âge de 65 ans.

    Minimum garanti pour les fonctionnaires

    Le minimum garanti concerne les anciens agents de la fonction publique. Pour être éligible à cette prestation, certaines conditions doivent être remplies, notamment avoir cotisé pour une pension complète sans réduction.

    Jusqu’en avril 2024, le montant de ce dispositif est fixé à 1 248,33 euros. En cas de pension inférieure, la différence est compensée.

    Planifier une retraite sereine : stratégies et solutions

    Préparer une retraite confortable nécessite une stratégie réfléchie et l’exploration de diverses solutions, telles que le livret A ou le livret de développement durable et solidaire.

    ImportantLe livret A procure une liquidité immédiate, tandis que le livret de développement durable et solidaire permet d’investir dans des projets responsables. Ces options sont soutenues par une fiscalité intéressante et sont adaptées aux risques limités.

    Pour une diversification optimale de leur épargne, les futurs retraités peuvent envisager des plans d’épargne retraite (PER) qui offrent à la fois des rendements attractifs et des avantages fiscaux.

    A retenir
    • Le gouvernement français a établi un montant minimum de retraite pour chaque citoyen, même en cas de trimestres manquants.
    • Trois catégories spécifiques, à savoir le minimum contributif, l’ASPA et le minimum garanti, assurent un niveau minimal de ressources.
    • Les ex-salariés privés bénéficieront d’une revalorisation de +3,4 % en 2024.
    • Il est possible de planifier une retraite sereine avec diverses solutions, telles que le livret A et les plans d’épargne retraite (PER).
    Découvrez le super livret de Meilleurtaux !
    Logo redacteur

    Écrit par
    La rédaction Meilleurtaux Placement

    Ça peut vous intéresser

    Archives