Le mari et la femme du millénaire trient les documents bancaires, vérifient les factures, paient les factures via la banque en ligne sur l'ordinateur portable, assis sur le canapé, sourient et se sentent satisfaits.

    En dépit du climat économique tendu, le livret A reste un produit d’épargne populaire, avec un encours dépassant les 400 milliards d’euros en juillet, un record. Cependant, son rendement réel est négatif, celui-ci étant inférieur à l’inflation. Quelles sont donc les alternatives d’épargne sécurisées, allant au-delà du livret A, pour garantir la préservation du capital tout en maximisant les gains ? Explications dans cet article.

    Les fondements des placements sûrs

    Pour le commun des mortels, le terme « placement sécurisé » évoque la protection du capital placé. Toutefois, cette notion englobe diverses réalités financières et il est crucial de comprendre que la préservation du capital initial ne garantit pas forcément la rentabilité.

    Les impacts des frais de gestion, de l’inflation, de la fiscalité et du retrait trop précoce peuvent entraîner des conséquences néfastes si le choix du produit ou le montant investi sont inadéquats . Cependant, il existe tout de même différentes catégories de placements qui offrent une garantie du capital investi.

    Découvrez le livret d'épargne avec le meilleur taux !

    Diversification des placements garantis

    Les produits sécurisés par l’État

    Le livret A , le livret d’épargne populaire et le Livret de Développement Durable et le Populaire se distinguent par une garantie intégrale des dépôts par l’État.

    Important Bien que soumis à un plafond de versement, ces livrets assurent le remboursement total en cas de déflexion bancaire, avec un taux plancher de 0,5 %.

    Le livret d’épargne populaire, offrant un taux souvent doublé par rapport au livret A, se démarque, même si son plafond est limité à 10 000 euros hors intérêts et son accès soumis à certaines conditions.

    Les produits avec capital garanti

    D’autres placements offrent un rendement plus ou moins intéressant avec un faible risque de perte de capital. Cependant, en cas de faillite de la banque, l’État ne protège que jusqu’à 100 000 euros par souscripteur et par établissement.

    Les livrets bancaires, sans plafonds fixes et avec des taux libres, ainsi que le plan épargne logement (PEL), qui assurent la protection du capital malgré une rémunération modérée, sont à considérer.

    L’assurance vie, en particulier avec des placements sur des fonds en euros, garantit également le capital, mais il est essentiel de comprendre que des rendements modestes sont inhérents à ces produits sécurisés.

    À retenir
    • Le livret A, le LDDS et le LEP garantissent le capital, mais offrent un rendement réel négatif en cas d’accélération de l’inflation.
    • D’autres produits, comme les livrets bancaires, le PEL ou l’assurance vie, affichent une rémunération plus ou moins élevée, mais avec une garantie partielle du capital.
    • Il est important de diversifier ses placements pour limiter les risques et maximiser les gains.
    Découvrez le super livret de Meilleurtaux !
    Logo redacteur

    Écrit par
    La rédaction Meilleurtaux Placement

    Ça peut vous intéresser

    Archives