Maison, lunette argent

    À partir du 1er janvier 2024, le taux d'intérêt du Plan Épargne Logement (PEL) sera porté à 2,25 % pour les nouvelles souscriptions, ce qui représente une augmentation de 0,25 point par rapport à son rendement actuel fixé à 2 % depuis le 1er janvier 2023.

    Une hausse du taux du PEL de 0.25 point

    C’est officiel depuis le 18 décembre, la Banque de France a publié un taux à 2,25 % au Journal Officiel pour le PEL, en vigueur dès le 1er janvier prochain. Seuls les PEL souscrits à partir du 1er janvier 2024 bénéficieront de ce nouveau taux.

    Ce taux est révisé chaque année et à la différence du Livret A, la Banque de France n'utilise pas l'indice des prix à la consommation ni le taux des marchés financiers pour déterminer le taux du LEP. Elle se base sur les taux swap à 2, 5 et 10 ans.

    Découvrez le livret d'épargne avec le meilleur taux !

    Les avantages du PEL

    Au-delà du taux qui augmente (mais qui reste tout de même inférieur à celui des livrets), le PEL permet d’accéder à d’autres avantages :

    • Contrairement aux livrets réglementés, le taux du PEL est bloqué. En ouvrant un PEL à 2,25 %, vous conservez ce taux durant toute la durée de détention de votre PEL. Si le taux est révisé à la baisse les années suivantes, cela n’aura aucun impact sur votre PEL ouvert avec un taux à 2,25 %.
    • Le PEL permet aussi de profiter d’un prêt à taux avantageux pour financer l'achat ou la rénovation d’un logement.

    Ainsi, si le PEL permet d’épargner, il permet également d’acquérir des droits à prêts pour obtenir un prêt immobilier à des conditions avantageuses. Ces droits à prêts sont activés après 4 années de détention du PEL. Le montant du prêt dépend de la durée du plan et des intérêts accumulés. Le montant maximal du prêt est plafonné à 92 000 €.

    Quant au taux du prêt, il est établi dès l'ouverture du plan, avec un taux de 3,2 % pour les PEL ouverts à partir du 1er janvier 2023, et de 2,2 % pour ceux ouverts entre le 1er août 2016 et le 31 décembre 2022.

    Comment fonctionne le PEL ?

    Avant d’envisager l’ouverture d’un PEL, il est essentiel de bien en comprendre son fonctionnement.

    L’éligibilité

    Tout le monde peut ouvrir un PEL. Il suffit d’effectuer un versement initial de 225 € pour ouvrir le PEL. En revanche, il est impossible de détenir plusieurs PEL.

    Les versements

    Après l’ouverture du PEL, le souscripteur pourra effectuer des versements périodiques en sachant qu’un montant minimum doit être versé chaque année.

    Ce montant minimum est de 540 € par an et peut être versé en une seule fois ou périodiquement, ce qui représente :

    • 45 € par mois,
    • 135 € par trimestre,
    • 270 € par semestre.

    Vous devez donc verser les montants minimums requis, mais vous pouvez aussi effectuer des versements complémentaires. Après 10 ans de détention du PEL, vous ne pourrez plus effectuer de versements mais le capital épargné dans le PEL continuera de générer des intérêts pendant 5 ans. Le plafond du PEL est de 61 200 € et son dépassement n’est possible que par la capitalisation des intérêts.

    Les intérêts

    Le taux en vigueur dès le 1er janvier 2024 sera de 2,25 %. A partir de 2024, ce sera donc ce taux qui sera appliqué sur les versements effectués dans le PEL. Les intérêts cumulés sur l'année s'ajoutent au capital en fin d’année, le 31 décembre.

    La disponibilité de l’épargne

    Il faut savoir que toutes les sommes versées dans le PEL ne peuvent être retirées avant la date d’échéance du contrat. Pour disposer des fonds de votre PEL, vous devrez le clôturer.

    En cas de clôture anticipée du PEL avant 4 ans, tous retraits avant cette période entraînent automatiquement la clôture du plan et une perte progressive des avantages associés, en fonction du nombre d'années écoulées depuis l'ouverture :

    • Avant les 2 premières années, les intérêts ne sont plus calculés selon le taux PEL, mais selon le taux du CEL (Compte Épargne Logement). De plus, la possibilité de souscrire un prêt immobilier ainsi que la prime de l'État sont perdus.
    • Entre 2 et 3 ans après l'ouverture, le taux du PEL est maintenu, mais le droit à un prêt immobilier et la prime d'État sont perdus.
    • Entre 3 et 4 ans après l'ouverture, vous profitez encore du taux du PEL, mais les droits à la prime et au prêt immobilier diminuent.
    • Et une clôture du PEL après 4 ans n’entraine aucune pénalité.

    La fiscalité

    Les intérêts générés par le Plan d’Épargne Logement (PEL) sont assujettis à un prélèvement forfaitaire unique de 30 % composé de 12,80 % d'impôt sur le revenu et 17,20 % de prélèvements sociaux.

    Et si vous boostiez votre épargne avec le livret Meilleurtaux ?

    À la différence du PEL, le livret Meilleurtaux présente l’avantage de garder son épargne disponible. A tout moment, vous pouvez récupérer les sommes investies. Le livret permet également de profiter d’un taux boosté de 5,5 % pendant 3 mois et jusqu’à 200 000 € investis. Si le plafond pour bénéficier du taux boosté est de 200 000 €, le plafond du livret est quant à lui fixé à 10 000 000 €, bien supérieur au plafond du PEL (61 200 €) ou d’autres livrets réglementés. Après les 3 premiers mois, mais aussi au-delà de 200 000 € investis, le rendement du livret est de 2,45 %.

    À retenir :

    • Le taux du PEL sera fixé à 2,25 % au 1er janvier 2024, soit une revalorisation de 0,25 point, pour toute nouvelle souscription.
    • Le PEL permet de profiter d’un prêt à taux avantageux pour financer l'achat ou la construction d'un logement, ou encore des travaux immobiliers.
    • Avec le livret Meilleurtaux, profitez d’un taux boosté de 5,5 % pendant 3 mois et jusqu’à 200 000 € investis.
    Découvrez le super livret Meilleurtaux !
    Logo redacteur

    Écrit par
    La rédaction Meilleurtaux Placement

    Ça peut vous intéresser

    Archives