• Les actions pour la portabilité de l’assurance-vie prennent une autre tournure

    Autre tournure pour actions portabilité assurance vie

    En septembre dernier, la possibilité de changer d’établissement d’assurance-vie tout en conservant les avantages fiscaux de son contrat a été présentée devant l’Assemblée pour être intégrée dans la loi Pacte. L’idée n’a toutefois pas été retenue. Aujourd’hui, plusieurs sénateurs relancent cette transférabilité, mais sous une autre forme. Ce qui pourrait déclencher de nouveaux débats.

  • Les escroqueries via des produits d’épargne en ligne factices font fureur

    Escroqueries via produit d'épargne en ligne

    Existant depuis plusieurs années, les escroqueries en ligne semblent s’acharner sur les épargnants en profitant des faibles rendements des livrets présents sur le marché pour les appâter par des offres plus attrayantes. Le nombre de ces sites arnaqueurs augmente à vue d’œil, rallongeant la liste noire de l’ACPR (Autorité de contrôle prudentiel et de résolution).

  • La loi Pacte entend booster l’épargne solidaire au sein de l’assurance-vie

    Booster épargne solidaire avec loi pacte

    Bien que les Français soient de plus en plus nombreux à s’intéresser à l’épargne solidaire, elle n’a pas encore toute sa place au sein de l’assurance-vie. Or, il faut savoir que ce type de placement vise à mieux responsabiliser les épargnants, car en plus de la performance financière, il apporte plusieurs bienfaits en faveur de la société.

  • Certains assureurs vie tentent de conserver tout le charme de leurs contrats en euros

    Assureurs vie conserver charme contrat euros

    Les contrats d’assurance-vie en euros rapportent de moins en moins ces dernières années. La baisse de la moyenne découlant des premiers rendements 2018 communiqués soulève des questions chez les contractants. Et leur inquiétude est des plus légitime, car elle n’arrive même plus à combler l’inflation alors qu’il faut encore déduire les impôts, sans oublier les divers frais.

  • Le dynamisme des contrats vie en dépit de leur rendement moyen étonne plus d’un

    Dynamisme contrat vie

    L’assurance-vie est très affectionnée par les Français. Et cet attrait demeure toujours, à en croire les résultats que ce placement affiche, à savoir ces chiffres nettement à la hausse en 2018 par rapport à 2017. Son fonctionnement simple et son caractère rassurant y sont sans doute pour quelque chose. Il en reste que sa rémunération est moins fameuse d’année en année.

  • La sécurité des livrets d’épargne joue toujours en leur faveur à défaut de rentabilité

    Faveur sécurité livret épargne  malgré rentabilité

    Si les Français sont autant attirés par les livrets réglementés, c’est sans compter sur le gouvernement qui veut rediriger leur épargne vers des placements au service de l’économie réelle. Le gel du taux du livret A aurait pu y contribuer, mais le bilan de ce dernier pour le compte de 2018 reste toujours très prometteur. Et la sécurité qu’il offre y est certainement pour beaucoup.

  • 2019 ne sera pas mieux que 2018 pour les rendements des contrats vie en euros

    2019 rendements assurance vie moins que 2018

    Les rendements de 2018 sont à peine communiqués que les observateurs de l’assurance-vie en euros sont déjà à l’affût de ce qu’elle va rapporter en 2019. Il semblerait que les similitudes sont au rendez-vous par rapport à la tendance de l’an dernier, mais avec un infime repli. Il faut savoir que les rémunérations des contrats sont attendues à la baisse pour les prochaines années.

  • La capitalisation des intérêts de l’épargne n’est pas forcément visible dès le 1er janvier

    Capitalisation intérêts épargne pas visible

    La première réaction des épargnants, au début de l’année, est de voir ce qu’a rapporté leur placement durant l’année écoulée. Or, les profits engendrés ne sont pas forcément crédités dès les premiers jours de janvier. Certaines personnes doivent alors s’armer de patience avant de pouvoir profiter du fruit de leurs efforts.

  • L’assurance-vie détient tous les atouts pour devenir le must en matière de placement

    Atouts assurance vie pour être leader placement

    Prévoyants, les Français font de leur épargne une préoccupation primordiale. Ce qui devrait leur permettre de faire face à des dépenses imprévues ou tout simplement de réaliser leurs projets. Parmi les divers produits qui pullulent sur le marché, l’assurance-vie dispose de sérieux atouts qui méritent qu’on se penche dessus. Ce qui peut faire d’elle un placement inéluctable pour cette année.

  • Suravenir détient le titre de leader en termes de rentabilité des contrats vie en ligne

    Suravenir leader rentabilité contrat vie en ligne

    Il n’est plus à redire que les rendements des contrats vie en euros sont en constante baisse depuis quelque temps. Certains assureurs essaient néanmoins de stabiliser les performances de leurs produits, entre autres Suravenir qui, avec ses taux compétitifs, se retrouve propulsé au premier rang dans le classement des organismes d’assurances en ligne les plus rentables.

  • L’épargne réglementée a réussi à garder sa ténacité malgré les contextes pénalisants

    Epargne réglementée reste tenace même avec contexte

    Le livret réglementé le plus courant en France a une nouvelle fois prouvé, à travers ses résultats florissants de 2018, qu’il a toute sa place sur le marché de l’épargne. Une manière aussi de montrer que la faible rémunération, à l’heure où l’inflation reprend son galop, n’a pas eu raison de ce placement.

  • Booster le rendement de son assurance vie demande une bonne dose de risques

    Prise de risque pour booster rendement assurance vie

    La fiscalité avantageuse et la liquidité de l’assurance-vie lui valent l’attirance des épargnants. À cela s’ajoute la sécurité qu’offrent les fonds en euros, même s’ils ont tendance à s’embourber ces derniers temps à cause de leur faible rentabilité. Une diversification des supports est alors nécessaire pour en espérer une amélioration quoique cela implique une prise de risque accrue.

  • Les assureurs vie veulent à tout prix limiter les versements dans les supports en euros

    Assureur vie souhait limiter versement fonds euros

    70% des primes versées dans les contrats vie sont dirigées vers les supports en euros en France. C’est la preuve que les épargnants privilégient toujours la sécurité de leur trésorerie. Une habitude que les assureurs tentent aujourd’hui de changer. Il est, en effet, de plus en plus difficile d’investir à 100% dans ces placements surtout lorsqu’il s’agit d’une somme importante. À moins de diversifier son choix et accepter quelques prises de risque.

  • Peser le pour et le contre avant d’investir dans la pierre papier est un acte réfléchi

    Pour ou contre investissement pierre papier

    Les sociétés civiles de placement immobilier (SCPI), appelées communément pierre papier sont une solution efficace pour diversifier le patrimoine. La facilité de gestion fait partie de leur plus grand atout, outre son rendement élevé. Quoi qu’il en soit, il est toujours prudent de tenir compte du revers de la médaille, qui est le manque d’accessibilité. Sans oublier qu’il s’agit aussi d’un placement à risque.

  • Les détenteurs d’assurance-vie en euros craignent l’instabilité de leur placement

    Détenteurs assurance vies euros peur instabilité

    Les rendements des contrats d’assurance-vie en euros ont encore régressé. C’est en tout cas ce qu’ont révélé les premiers chiffres communiqués par les assureurs sur leurs performances de 2018. Et le retour de l’inflation n’aide pas à préserver le pouvoir d’achat. De quoi ébranler la confiance des épargnants quant à la solidité de ce type d’épargne, en dépit de la sécurité que ce dernier offre pour les fonds investis.

  • Les Français restent attachés à leur épargne garantie malgré sa faible rémunération

    Appétence français pour épargne même faible taux

    Après deux siècles d’existence sur le marché de l’épargne, le livret A attire toujours autant. Cette attraction semble quelque peu contradictoire, au vu de la situation actuelle. En effet, le taux d’intérêt du placement est aujourd’hui à son plus bas niveau. Sauf que d’un autre côté, il continue de rassurer les épargnants par la garantie de capital qu’il offre surtout à l’heure actuelle où le climat est à l’incertitude.

  • Le repli des rendements des fonds en euros n’est pas une fatalité

    Repli rendements fonds euros pas fatale

    Depuis quelque temps, les supports classiques en euros des contrats vie rapportent de moins en moins. À 1,8% net de frais de gestion en 2017, leur rémunération moyenne est retombée à 1,6% l’année suivante. Les investisseurs n’ont toutefois pas à s’en faire, car certains de ces fonds garantis génèrent davantage de profits. En outre, il existe des astuces pouvant booster la performance du placement.

  • Les associations et mutuelles sont plus généreuses que les banques en assurance-vie

    Associations et mutuelles plus généreuses que les banques en assurance vie

    Les rendements 2018 des assurances vie sont communiqués progressivement au grand public, ceux des fonds en euros se trouvant au centre des attentions. Et pour cause, la tendance générale est à la baisse. Quoi qu’il en soit, la plupart des compagnies essaient de retenir la chute, et quelques-unes se montrent tout de même plus généreuses que d’autres.

  • La gestion de l’épargne digitale d’Amundi sera optimisée grâce au rachat d’Anatec

    Optimisation de gestion épargne digitale Amundi avec rachat Anatec

    Détenant presque la moitié des actions de la Fintech Anatec, l’expert en gestion d’actifs Amundi a annoncé avoir récemment pris le contrôle total sur son partenaire grâce au rachat de l’intégralité des actions. L’acquéreur espère ainsi étoffer son offre digitale en misant sur les innovations technologiques apportées par le robot-conseiller WeSave.

  • Les rendements 2018 des fonds euros annoncés à ce jour cachent certaines vérités

    Rendements des fonds euros 2018 cachent vérités

    Le début de l’année est toujours propice pour les assureurs vie en ce qui concerne la publication de leurs rendements. Aussi, à l’heure actuelle les chiffres tendent-ils à se préciser pour le compte de 2018, annonçant un léger repli dans l’ensemble, à raison d’une rémunération moyenne de 1,90%. Cette première déduction n’est toutefois pas entièrement fiable étant donné les nombreux paramètres qui semblent encore flous.

Archives

Back to top