jeudi03avril

Je suis peut être naif mais je croyais encore qu'en France, un jour un actionnaire minoritaire serait aussi bien défendu qu'un groupe important soutenu par un gouvernement. Trop naîf!

    Décision étonnante hier de la Cour d'Appel qui a dispensé Sacyr de lancer une OPA sur Eiffage
    Etonnante, étrange, décevante, et même un peu écoeurante. On rappelle les faits. Sacyr et ses alliés espagnols montent progressivement dans le capital d'Eiffage. Ils dépassent même, par une action concertée dissimulée, le tiers du capital d'Eiffage. Dés lors, la règle est claire. Il faut lancer une OPA en cash au prix des derniers achats soit plus de 120 euros. Seulement voilà. LEs marchés se retournent. Eiffage baisse. Et Sacyr s'écroule emporté par la crise immobilière espagnole. L'actionnaire minoritaire d'Eiffage lui garde espoir. Une régle est une règle. Elle s'applique à tous, aux petits comme aux grands. Mais c'est là qu'il se trompe.

    La cour d'appel reconnait tout de même l'action de concert
    C'est là qu'est tout l'art et la manière. Impossible de nier que les Espagnols ont dépassé le seuil fatifique du tiers du capital et doivent donc lancer une OPA. Mais on les sauve en invoquant un vice de forme qui tombe à pic. Sacyr et ses alliés sont donc libres comme l'air de vendre leurs actions à qui ils veulent.

    Et c'est une mauvaise nouvelle pour les actionnaires minoritaires
    Une de plus. L'actionnaire minoritaire qui a acheté ses Eiffage à 100 euros en pensant que les régles étaient les mêmes pour tous, s'aperçoit que ce n'est pas le cas. En finance, comme partout, il y a des traitements à deux vitesses. Nous sommes un beau pays où On peut avoir l'obligation légale de lancer une OPA mais en être exempté, où un président continue normalement à diriger sa banque alors qu'il a laissé s'envoler 5 milliards d'euros, où on tape sur les petits mais on laisse les gros impunis pour des délits d'initiés. Je me demande parfois si ce n'est pas Olivier Besancenot qui a raison en dénonçant un pays à deux vitesses.

A découvrir également

  • Image actualite 1
    TotalEnergies partage les recettes exceptionnelles des prix hauts de l’énergie avec ses actionnaires
    11/10/2022
  • Image actualite 2
    L’AMF entend réparer les dysfonctionnements du plan d’épargne en actions
    22/09/2022
  • Image actualite 3
    Pathé Gaumont officialise son projet d’IPO en 2024
    15/09/2022
  • Image actualite 4
    Les entreprises cajolent leurs actionnaires en 2022
    1/09/2022

Archives

Nos placements
PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt