mardi06octobre

Les variations sur le dollar sont assez déroutantes. La devise américaine ne répond plus aux fondamentaux de l'économie américaine mais est devenue un inidcateur de spéculation sur les marchés. Passionnant mais déroutant.

    Nouvelle envolée de l'euro depuis deux jours et on a du mal à comprendre ce qu'il se passe pour le dollar
    Sur le dollar en ce moment il faut être assez clair: on ne comprend plus grand chose à ce qu'il se passe. Et pourtant tout devrait être simple. Quand les nouvelles sont mauvaises pour l'économie américaine, le dollar devrait baisser et quand elles sont bonnes elles devraient monter. Or vendredi, la première réaction à des chiffres de chomage calamiteux a été d'abord une hausse du dollar et hier la réaction à l'indice ISM, indice de confiance des directeurs d'achat des entreprises de service, en hausse pour la première fois depuis onze mois a été la baisse du dollar. Le monde à l'envers. Le monde à l'envers car il y a un facteur majeur de perturabation des cours du dollar.

    ET je vais vous reparler du carry trade...
    Suivez moi bien. Emprunter du dollar ne coute rien ou presque. Et la banque centrale Américaine n'a pas pour l'instant l'intention de changer sa politique de taux zéro. Dés lors, tous les fonds spéculatifs empruntent du dollar à taux zéro, et le vendent pour acheter d'autres monnaies comme l'euro. Le dollar devient donc non plus un indicateur de l'état de santé de l'économie américaine mais un indicateur de fièvre spéculative.

    Donc quand le dollar baisse, c'est que les marchés spéculatifs repartent à la hausse
    Baisse du dollar implique hausse des indices boursiers surtout émergents, hausse des matières premières comme l'or qui est au plus haut ce matin depuis des semaines ou le pétrole. On est donc en plein paradoxe. Plus les nouvelles sont bonnes pour l'économie américaine, et plus le dollar baissera. Et un dollar qui baisse c'est une véritable grenade dégoupillée pour toute l'économie mondiale....

A découvrir également

  • Les bons résultats trimestriels des entreprises cotées n’effacent pas la volatilité des marchés
    25/04/2022
  • Le marché des introductions en Bourse plombé par la guerre en Ukraine
    14/04/2022
  • Les marchés obligataires en effervescence dans la zone euro
    13/04/2022
  • Flambée des cours de l’or depuis le mois de février
    24/03/2022

Archives

Etre rappelé par un conseiller
Nous envoyer un message
Parlons Placement
Nos placements
PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt