lundi11janvier

2010 devra voir apparaître de forte tensions sur les taux non seulement à cause des anticipations de reprises économiques et donc d'inflation, mais également et surtout du fait du surendettement des Etats qui se sont fortement endettés pour sauver les banques et relancer l'économie.

    Les premiers signes d'un krach obligataire sont déjà apparus avec la dégradation de la note grecque, la quasi faillite de Dubai et peut être celle de l'Islande.

    Le krach aurait pour conséquence des dégradations de dettes et des dépréciations d'obligations à court terme qu'on estime de l'ordre de 20%. Mais nous ne pensons pas qu'il y aura de faillite d'Etats Développés puisqu'un Etat en difficulté serait forcement sauvé.

    En conséquence les obligations long terme risquent d'être fortement impactées à court terme par les dégradations et hausse de taux.

    Si vous avez des fonds d'obligation long terme, nous vous conseillons vivement de les vendre.

    Par contre, la hausse des taux long terme n'aura que peu d'impact sur les fonds d'obligations court terme. Sur ce type de fonds, il y a un renouvellement permanent des actifs du fonds qui arrivent à échéance. Le placement est donc sûr et pourra en plus profiter en cas de hausse des taux des nouvelles obligations plus attractives. C'est pour cette raison qu'on conserve le tracker Lyxor MTS 1-3Y dans notre portefeuille d'investissement

    Bien qu'ils soient investis en obligations long terme, les fonds euros des assurances vie sont des produits garantis qui ne risquent donc pas de baisser en cas de krach obligataire. Les assureurs conservent en général les obligations en portefeuille et ne perçoivent donc que le rendement garanti et le remboursement à échéance. Par contre, les rendements risquent de baisser et si aujourd'hui les fonds euros sont les placements sûrs les plus attractifs, nous pensons qu'en cas de hausse des taux les placements monétaires pourraient à long terme offrir de meilleurs rendements, mais on n'en est pas encore là

    Enfin pour les particuliers qui ont dans leur portefeuille des obligations d'entreprises privées comme Arcelor Mittal, Wendel, Saint Gobain ou encore Rallye, celles-ci risquent de souffrir à court terme, parce exemple d'une dégradation ou une mise sous surveillance de leur note de crédit. Mais nous ne croyons pas à des défaillances et si vous êtes prêt à conserver jusqu'à l'échéance, vous pouvez tout à fait le faire, surtout que les rendements actuels sont encore bons par rapport par exemple aux placements monétaires. Cependant, comme nous croyons que les titres vont baisser à court terme, nous vous conseillons de conserver quelques liquidités, par exemple en prenant déjà quelques profits, pour racheter plus bas si baisse il y a.

    Un krach obligataire aurait un effet négatif sur la plupart des actifs. On peut observer que les précédents krachs de 1994 et 2004, ont eu des effets plutôt négatifs sur les actions, l'Or ou encore le dollar.

    Enfin, pour ceux qui veulent" jouer le krach obligataire ", il faut jouer sur la hausse des taux longs. Le fonds LFP Protectaux (FR0010107953) permet justement de jouer cette hausse puisqu'il suit l'évolution inverse sans effet de levier de l'indice obligataire EuroMTS 7-10 Y
    Beaucoup plus spéculatif, il y a le turbo put sur l'Eurobund 2975Z (DE000CM6SCD0) qui a un levier de 15.

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M IMMOBILIER Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos