mardi06décembre

Le coût de l'assurance des dettes souveraines européennes contre le risque de défaut a augmenté dans le sillage de la décision de l'agence de notation Standard & Poor's la veille de placer la note de 15 pays de la zone euro sous surveillance négative.

    Un avertissement, motivé par l'augmentation des tensions systémiques dans la zone euro qui signifie qu'il y a une probabilité de 50% d'un déclassement dans les 90 prochains jours. D'autre part, l'agence de notation justifie sa décision par le durcissement des conditions du crédit, la hausse des primes de risque, l'absence d'accord politique entre les dirigeants européens, le niveau élevé de la dette des Etats et de celle des ménages ainsi que la détérioration des perspectives de croissance en 2012.


    Les investisseurs n'ont pas cédé à la panique. Au final, il semblerait que le portrait dressé par S&P soit déjà largement intégré dans les cours. On peut d'ailleurs le constater avec l'évolution des CDS, qui s'inscrivent en légère hausse.
    En fin de matinée, la prime du CDS à 5 ans de l'Allemagne augmentait de 2 points de base, à 94 points de base, selon Markit. La prime du CDS à 5 ans de l'Italie montait de 4 points de base, à 433 points de base.
    Le CDS de la France, menacée d'être dégradée de deux crans, augmentait de 10 points de base, à 190 points de base alors que le CDS de la Belgique était stable, à 270 points de base. La prime du CDS à 5 ans de l'Espagne grimpait de 5 points de base, à 355 points de base.

    Quant au secteur bancaire européen, les spreads des CDS à cinq ans suivaient une tendance à la hausse plus prononcée que les CDS souverains.
    Les banques allemandes Deutsche Bank AG (DB) et Commerzbank AG (CBK.XE) ont vu leurs CDS augmenter de 7 et 6 points de base respectivement, à 210 points de base et 280 points de base.
    Société Générale (GLE.FR) est la seule grande banque européenne dont la prime de risque a diminué. Le spread de ses CDS à cinq ans s'est resserré de deux points de base à 292 points de base. Celui des CDS de Crédit Agricole (ACA.FR) a en revanche augmenté de 4 points de base à 240 points de base, tandis que pour BNP Paribas (BNP.FR), il s'est creusé de 6 points de base à 239 points de base.
    La prime de risque des banques italiennes sont également en forte hausse. Le spread des CDS d'UniCredit (UCG.MI) a augmenté de 25 points de base à 565 points de base. La situation est plus contrastée pour les banques espagnoles: les CDS de Banco Popular Espanol (POP.MC) grimpent de 29 points de points à 815 points de base.

A découvrir également

  • Alignement des planètes ?
    4/09/2019
  • Haut ou bas ?
    27/08/2019
  • Du plomb dans l'aile...
    22/08/2019
  • Le nerf de la guerre...
    13/08/2019

Archives

Etre rappelé par un conseiller
Nous envoyer un message
Parlons Placement
Nos placements
PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt