mercredi05janvier

Les marchés européens ont rattrapé le terrain concédé durant la séance pour terminer sur les plus hauts du jour. Dax recule de 0.51%. Paris se repli légèrement de 0.29% avec 3.2 milliards échangés et conserve in extremis les 3900, à 3904.61 points et retrouve son niveau à l'ouverture. Londres se repli de 0.35%, l'euro stoxx -0.48%. Wall street est passé en territoire positif, avec un dow qui grappille 0.2% à la mi séance

    Du coté de la macroéconomie, les indicateurs publiés des deux cotés de l'atlantique indiquent que la reprise économique s'est accélérée en décembre. En zone euro la croissance de l'activité dans le secteur des services se poursuit mais à un rythme plus modéré. En octobre, les commandes à l'industrie au sein de l'Eurozone ont rebondit de 1,4% après avoir plongé de 4,2%.

    Mais c'est surtout l'enquête ADP sur la création d'emplois dans le secteur privé qui a crée la surprise avec des créations trois plus importante qu'anticipé. Le consensus tablait sur une amélioration du marché du travail, avec 100K et finalement ce sont 297K qui ont été créée. Il s'agit de la plus forte progression observée depuis 11 ans. Puis, l'ISM des services pour décembre, a également surpris par sa vigueur ressortant à 57.1 contre 55,7 attendu par le marché.

    Du coté des valeurs, Technip mène la danse sur le CAC avec 3%. Le parapétrolier est bien placé pour remporter un contrat au Vietnam pour la construction d'une raffinerie de pétrole

    EADS, recherché, bondit de 2.57% grâce à la dégringolade du dollar. St Microelectronic et Axa figurent parmi les plus fortes hausses avec des gains respectifs de 2.36 et 1.26%.
    Le compartiment automobile est à nouveau bien orienté. Renault gagne 1.13% Peugeot 1.25%, Michelin +0.87%.
    A la baisse se distingue, le compartiment défensif. LVMH se repli de 1.44%, Danone qui pâtit d'une double dégradation abandonne 1.52% Publicis, dégradé par RBS à conserver ferme la marche sur le CAC et décroche de 3.16%

    Le secteur du BTP, pénalisé par l'envolée des cours des métaux industriels tels que le cuivre, l'étain, ou encore de l'aluminium est malmené. Lafarge perd 1.64%, suivi de Arcelor Mittal -1.42%, Vinci -1.33, Ciment français -3.18

    Sur le SBF 120, Ipsen profite d'un relèvement de neutre à surperformance par Exane, pour s'envoler de 8.88%.
    Sur alternext, Avanquest flambe de 32%, à 3.67 dans des volumes inédits après avoir annoncé le lancement d'un programme pilote en janvier avec la gamme de logiciels Microsoft. A noter également l'envolée de Archos sur le SBF 250, à 5.36 euros, en hausse de 22.5%

    Sur le marché des changes, le dollar profite des bons chiffres de l'emploi pour se renforcer face aux devises et notamment contre le franc suisse qui perd 2%. Du coup, l'euro dégringole et cède 1.3% pour s'échanger à 1.3156. Idem pour le yen, qui abandonne 1.5%, pour s'échanger à 83.26

    Inversement de tendance aussi brusque que violent du coté des matières premières qui sont désormais orientées à la hausse, à l'exception de l'or qui reste sur ses plus bas à 1373.85$ l'once. Le brent quant à lui, gagne 1.7% pour coter 94.84$

    A découvrir également

    • Alignement des planètes ?
      4/09/2019
    • Haut ou bas ?
      27/08/2019
    • Du plomb dans l'aile...
      22/08/2019
    • Le nerf de la guerre...
      13/08/2019

    Archives

    Etre rappelé par un conseiller
    Nous envoyer un message
    Parlons Placement
    Nos placements
    PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
    Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
    SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
    DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt