lundi04juillet

Les comptes du groupe de luxe ST Dupont reviennent enfin dans le vert ! Après des années de disette, le redressement du groupe semble être amorcé. ST Dupont a dégagé au cours de son exercice décalé 2010/11 achevé fin mars, un bénéfice de 3,5 millions d'euros contre une perte nette de 8,8 millions d'euros au cours de l'exercice précédent.

    Le groupe affiche un bénéfice opérationnel courant de 2,2 millions d'euros, contre une perte opérationnelle de 4,6 millions d'euros un an plus tôt, pour un chiffre d'affaires de 62 millions d'euros en hausse de 14%. Selon ST Dupont, cette progression résulte de la combinaison de 4 facteurs : l'impact de la hausse du chiffre d'affaires (+4,9 millions d'euros), l'amélioration du taux de marge sur coûts variable de 1,2 million d'euros. Les marges s'améliorent également du fait de la baisse des charges fixes de production qui plient de 0,3 million d'euros mais la baisse de 0,7 million d'euros des revenus de licences noircit un peu le tableau.

    Toutefois, la structure financière constitue encore un point noir pour la société : l'endettement net a légèrement augmenté 11,7 millions d'euros cette année contre 11 millions d'euros l'an passé. Pour y remédier, ST Dupont a indiqué en marge de ses comptes que des négociations visant à porter sa ligne d'affacturage à 6 millions d'euros (contre 2,3 millions d'euros actuellement) étaient en cours avec ses partenaires financiers dans le but de renforcer la structure de financement liée à l'augmentation du besoin en fonds de roulement.

    Les investisseurs ne saluent pas le net redressement des comptes du groupe de luxe, le titre redonne encore 4,23% à 0,68 euro à l'approche de la mi-journée, après avoir plongé de plus de 5% dans les premiers échanges. Toutefois, le marché ne boude pas le fabricant ST Dupont dont le cours de bourse du groupe a flambé de plus de 223% depuis le début de l'année...

    Cette dernière publication de ST Dupont est de bon augure pour la suite de l'activité, le CA affiche une hausse de 14%, la marge brute est en nette amélioration et la société redevient bénéficiaire à un niveau plus qu'honorable. La valeur reste tout de même risquée, le manque de visibilité entourant le dossier est encore bien présent...Un dernier point qui nous conduit à rester encore à l'écart du groupe de luxe...

A découvrir également

  • Alignement des planètes ?
    4/09/2019
  • Haut ou bas ?
    27/08/2019
  • Du plomb dans l'aile...
    22/08/2019
  • Le nerf de la guerre...
    13/08/2019

Archives

Etre rappelé par un conseiller
Nous envoyer un message
Parlons Placement
Nos placements
PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt