jeudi02juin

Comme chaque jeudi, les investisseurs ont pris connaissance des les inscriptions hebdomadaires nouvelles au chômage qui n'ont pas autant reculé que les opérateurs l'espérait... Lors de la semaine du 28 mai elles n'ont baissé que de 6 000 pour s'établir à 422 000 nouvelles inscriptions.

    Un chiffre mitigé puisque le consensus Bloomberg anticipait une baisse un peu plus prononcée et anticipait 415 000 nouvelles demandes. On reste toujours au dessus de la barre symbolique des 400 000 points. Mais le chiffre de la semaine reste encore les chiffres officiels de l'emploi américain pour le mois de mai qui seront révélés demain...
    Quant au taux de chômage indemnisé lors de la semaine close le 21 mai, il atteint 3%, inchangé par rapport à la semaine précédente. Le nombre de chômeurs indemnisés sur la même période s'établit à 3,711 millions, en légère baisse de 1 000 par rapport à la semaine précédente.

    Autre donnée macroéconomique publiée ce jeudi, les commandes industrielles américaines pour le mois d'avril, qui ont accusé un repli de 1,2% par rapport au mois précédent, alors que le Marché n'attendait qu'une baisse de -0,7%. Un chiffre qui contraste vivement avec forte hausse de 3,4% observée sur le mois de mars.

    Et pour finir ce festival de publications, le traditionnel rapport hebdomadaire des stocks de pétrole. Les stocks commerciaux de brut ont augmenté de 2,9 millions de barils pour la semaine close au 27 mai 2011, à 373,8 millions de barils alors que le consensus anticipait au contraire une baisse de 1,5 million de barils.

    Après le décrochage de la veille, la Bourse de New York tente de se stabiliser, soutenue par la baisse des demandes au chômage : le Dow Jones perd 0,07% à 12 281 points et le Nasdaq reprend 0,5% à 2 783 points.

    A découvrir également

    • Alignement des planètes ?
      4/09/2019
    • Haut ou bas ?
      27/08/2019
    • Du plomb dans l'aile...
      22/08/2019
    • Le nerf de la guerre...
      13/08/2019

    Archives

    Etre rappelé par un conseiller
    Nous envoyer un message
    Parlons Placement
    Nos placements
    PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
    Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
    SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
    DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt