mercredi16novembre

Avanquest Software est sous pression ce matin et chute de 9,60% à 1,60 euro pour figurer en queue de SRD. Le titre de l'éditeur de logiciels est attaqué ce mercredi matin après s'être envolé de 14,94% à 1,77 euro la veille, les investisseurs espéraient des ventes de bonne facture pour le premier trimestre 2011-2012.

    Finalement, c'est la douche froide, Avanquest Software a dévoilé hier soir un chiffre d'affaires de 21,3 Millions d'euros, en progression limitée de 3,8% sur un an. En données ajustées, l'activité baisse même de 11% alors que les activités web ne parviennent pas encore à compenser le recul du pôle traditionnel.

    Pour ne rien arranger, l'ex-BVRP affiche même une perte opérationnelle de - 1 million d'euros pour un résultat net toujours dans le rouge -1,2 million (à comparer avec -1,4 million, un an plus tôt).

    " Les résultats du trimestre reflètent le niveau d'activité traditionnellement faible de la période qui inclut les mois d'été, et la tendance de fond de baisse des ventes et des marges des activités offline ", a indiqué Avanquest Software.

    Des ventes qui sont ressorties en-deçà des attentes des analystes de la place à l'image d'Oddo. Le broker avait indiqué dans une note la veille, qu'il misait sur des ventes en hausse de 12,1% sur la période pour ressortir à 23,1 millions d'euros. La contribution de la société Micro-Application, dont l'acquisition a été finalisée en début d'année, devrait représenter 4 millions d'euros selon des estimations de l'intermédiaire financier.

    Pour notre part, nous sommes à l'écart du titre, la situation n'est pas encore en voie de redressement. Les comptes demeurent dans le rouge et la bonne tenue des activités web n'est pas suffisante pour compenser le fort recul des activités traditionnelles du groupe. Dans cette optique, Avanquest Software s'évertue à accélérer le développement des activités Online et téléchargement ; Ces dernières devaient permettre à Avanquest d'aborder les prochains exercices avec un nouveau dynamisme mais les effets de cette mutation s'en ressentiront à horizon moyen terme. Ainsi, les catalyseurs sont encore faibles à court terme.

A découvrir également

  • Les tensions inflationnistes compliqueront le financement des pépites de la tech
    24/06/2022
  • La médiatrice de l’AMF insiste sur le respect du délai d’instruction de la succession d’un PEA
    21/06/2022
  • Les gestionnaires interdits de facturer des commissions de mouvement à partir de 2026
    8/06/2022
  • Les bons résultats trimestriels des entreprises cotées n’effacent pas la volatilité des marchés
    25/04/2022

Archives

Etre rappelé par un conseiller
Nous envoyer un message
Parlons Placement
Nos placements
PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt