mardi08novembre

Capgemini, la SSII, a annoncé une hausse de 13% de son chiffre d'affaires, une croissance soutenue par deux acquisitions, une au Brésil qui s'appelle CPM Braxis au Brésil et Prosodie en France. Au troisième trimestre, le groupe a réalisé un chiffre d'affaires de 2,38 milliards d'euros, contre 2,11 milliards d'euros un an plus tôt, ce qui représente une progression de 13% à données publiées

    La croissance organique du groupe de conseil et de services informatiques s'est élevée à 4,7% alors que les analystes anticipaient en moyenne un chiffre d'affaires légèrement inférieur de 2,33 milliards d'euros et une croissance de 4,6%.


    Capgemini note que les prises de commandes engrangées au troisième trimestre ont atteint 2,21 milliards d'euros et ressortent en hausse par rapport à la même période l'an dernier où les prises de commandes atteignaient 2,18 milliards d'euros. Les prises de commandes qui dépassent le chiffre d'affaire du T3 témoigne de la bonne résistance de son activité malgré le ralentissement de la conjoncture. Par domaine d'activité, l'infogérance a enregistré une légère baisse de son activité tandis que le conseil, l'intégration de systèmes et les services de proximité ont vu, au contraire, leurs prises de commandes progresser en moyenne de 6,4%.

    Malgré les incertitudes sur la conjoncture économique, la SSII maintient ses objectifs financiers pour l'exercice 2011, et continue de viser une hausse de 9% à 10% de son chiffre d'affaires cette année, dont 5% de croissance à changes et périmètre constants, avec parallèlement une progression de 0,5 point de son taux de marge opérationnelle d'une année sur l'autre.

    La société indique en outre qu'elle a mis en place une ligne de crédit additionnelle de 500 millions d'euros, afin de conserver un maximum de flexibilité financière pour faire face à l'obligation convertible qui doit arriver à maturité en janvier prochain. En effet, compte tenu de l'évolution défavorable des marchés ces derniers mois, le groupe souligne qu'il est devenu probable qu'il aura à rembourser l'Oceane (obligation convertible).

    Cette publication solide est applaudie par le marché qui distingue le titre parmi les plus fortes hausses avec un gain de 4.66%, à 27.72 euros.

    En terme de ratios, avec une capitalisation sur CA de 0.42, une valeur entreprise qui se paye 4.13 l'Ebitda, la valorisation est attractive ; Le titre perd 21% depuis le début de l'année. Les analystes sont à 67% à l'achat, avec un objectif à 34.86 euros.
    Grâce à la confirmation de ses objectifs 2011 malgré une dégradation de la conjoncture, nous restons positifs sur le dossier dont le niveau actuel de valorisation offre une bonne opportunité, en visant 32euros sur le moyen terme

    A découvrir également

    • Alignement des planètes ?
      4/09/2019
    • Haut ou bas ?
      27/08/2019
    • Du plomb dans l'aile...
      22/08/2019
    • Le nerf de la guerre...
      13/08/2019

    Archives

    Etre rappelé par un conseiller
    Nous envoyer un message
    Parlons Placement
    Nos placements
    PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
    Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
    SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
    DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt