vendredi25novembre

Alors que Cogra fait ses premiers pas en Bourse à l'occasion de son introduction sur Alternext, son concurrent Moulinvest a publié ses comptes annuels ce matin. Hasard du calendrier ?

    Le numéro 5 français des scieries a enregistré une chute de son résultat net à pour s'inscrire à un niveau symbolique de 8 000 euros au terme de l'exercice 2010/2011 clos fin août dernier, contre 180 000 euros un an plus tôt. Le groupe se montre confiant quant aux perspectives de ses marchés et confirme qu'il vise la place de numéro 3 français de son secteur.

    Sur la période, Moulinvest a vu ses ventes grimper de 29,1% à 20,1 millions d'euros contre 15,6 millions d'euros. Moulinvest explique cette hausse du chiffre d'affaires par une bonne tenue de " tous les produits de la gamme éco-construction, y compris les nouveaux murs en bois massif (Massifbois) ".

    Concernant l'activité bois énergie, l'usine de cogénération est entrée en activité en juillet. Conformément aux prévisions du groupe, elle a permis de produire l'électricité revendue dans le cadre du contrat de 20 ans passé avec EDF. Le chiffre d'affaires de cette activité s'établit à 255 000 euros. " Les essais ont permis d'atteindre les objectifs de production en volume dès le mois de septembre 2011. Ce démarrage très satisfaisant prendra sa pleine mesure durant l'exercice en cours " explique Moulinvest.

    Toutefois, " l'activité granulés n'a pas encore produit ses effets sur la croissance du chiffre d'affaires : les outils industriels dédiés à la production de pellets, qui utiliseront le bois jusqu'ici faiblement valorisé pour une transformation en combustible destiné au chauffage individuel et collectif, entreront en production début 2012.

    Quant à l'activité traditionnelle de scierie, le groupe a continué d'acheter du bois afin de maintenir des stocks élevés malgré la hausse des prix. Il a engagé des dépenses pour la structuration de l'activité de granulés de bois et des études sur la construction de murs en bois massif.

    Le résultat d'exploitation 2010/2011 est en hausse symbolique à 586 000 euros, soit une marge correspondante de 2,9%, contre 3,7% un an plus tôt.

    Du côté du bilan, et après une levée de fonds, les capitaux propres ont presque doublé en un an en passant de 5,5 à 10,3 millions d'euros.

    En guise de perspectives, Moulinvest table une croissance de l'importance des murs en bois massifs (Massifbois) dans son activité. Le Bois énergie devrait profiter des 'connexes' produits par la bonne orientation de la Scierie. 'Un important contrat a d'ailleurs été signé avec un distributeur qui commercialisera la moitié de la production de granulés de la première année', ajoute le groupe.

    Archives

    Etre rappelé
    par un conseiller
    Nous envoyer
    un message
    Parlons Placement
    Nos solutions
    M VIE Notre gamme
    d’assurance vie
    Plus d'infos
    M IMMOBILIER Nos SCPI en direct
    Plus d'infos
    M investissement Nos fonds structurés
    Plus d'infos