lundi30avril

Geci International et les yo-yo boursiers... Une grande habitude dont est coutumier le dossier évoluant au gré des épisodes sur le financement du programme Skylander. Pour ceux qui suivent le feuilleton " Skylander " depuis le début, il a été garni en fin de semaine dernière d'un nouveau rebondissement du nom de Ya Global qui devrait injecter l'argent frais dans le capital du groupe d'ingénierie aéronautique...

    Ainsi, Geci International bondit de 24% sur les deux euros, porté par l'espoir de voir le financement du Skylander être enfin mis sur pied. Après l'échec du protocole d'accord initial signé en février 2012 entre l'Etat, Geci International, la région Lorraine et des investisseurs privés, le groupe devait obligatoirement trouver une nouvelle source de financement pour mener à terme ce projet.

    Alors, Ya Global serait-il le nouveau chevalier blanc du groupe Geci International ? Pour l'instant il est trop tôt pour se prononcer mais ce nouveau partenaire va offrir une grande bouffée d'oxygène à un groupe exsangue financièrement... Comme prévu en septembre 2011, le fonds d'investissement américain Yorkville Global Advisors Yorkville s'est engagé à apporter au groupe d'ingénierie aéronautique un financement en fonds propres de 9 Millions d'Euros. Il s'agit d'une augmentation de capital réservée sous forme d'un contrat de financement en fonds propre ou " facilité de tirage " consistant en l'émission d'actions nouvelles à la demande de Geci international par tranches d'un montant maximal de 1,5 million d'euros.

    Le prix d'émission de ces actions nouvelles sera entériné par le Conseil d'administration lors de chaque tirage comme égal au plus petit de 90% du cours de clôture de l'action le jour d'une demande de tirage et 94% du plus faible cours moyen journalier pondéré par les volumes de l'action des cinq jours de bourse précédant et incluant un jour de demande de tirage. Yorkville pourra revendre ces actions sur le marché et ne devra jamais posséder plus de 2,99% du capital de Geci International. Une première émission de 180 000 actions a déjà eu lieu à un cours d'environ 2,15 euros.

    Le groupe ajoute que cet accord fera l'objet de tirages immédiats, afin de couvrir, pour partie, les besoins en trésorerie du Programme Skylander, de l'ordre de 2 millions d'euros mensuels à minima, et ce tant que les négociations en cours, destinées à son financement, ne sont pas abouties. Aux cours et volumes de transaction actuels, et dans les conditions de l'accord signé, l'accord permettra à Geci d'obtenir environ 6 millions d'euros sur les quatre prochains mois.

    Depuis le premier janvier, le titre Geci International a progressé de 64% et compte parmi les plus fortes progressions du marché parisien. Mais derrière cette performance plus qu'honorable, le dossier sera en proie à de violentes variations tant que le projet Skylander ne sera pas mis enfin sur pied. Difficile de le croire après la récente déconvenue liée au rejet du protocole signé entre l'Etat, la région lorraine, des investisseurs privés et Geci International, pour le financement du programme Skylander. D'autant plus qu'il est très rare qu'un projet aéronautique n'affiche pas de retards. Pour le Skylander c'est le cas, en plus de soucis techniques qui viennent entacher le début de la carrière commerciale du nouvel appareil.

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos