mardi17avril

C'est officiel. Depuis hier, les premiers contrats "futures" sur la dette française sont négociables sur le marché allemand des produits dérivés, l'Eurex.

    Ces produits permettent de miser sur la hausse ou la baisse des emprunts d'état français, l'OAT. D'après l'Eurex,, le nouveau contrat répond à une forte demande des acteurs européens à la recherche d'un outil de protection sur la dette française. Il n'existe en effet plus de contrat à terme sur la dette française depuis 2001 et l'absorption du MATIF par le LIFFE. Le LIFFE, désormais deuxième bourse mondiale de produits dérivés derrière le LIFFE, est le leader sur le contrat de taux allemand, l'Eurobund. En 2001, comme les Etats se finançaient à des taux à peu près identiques, les investisseurs préféraient utiliser l'Eurobund pour se couvrir, la liquidité étant meilleure. Le contrat OAT a donc été arrêté. Mais depuis la crise de la dette, les taux français et allemands commencent à diverger et donc les investisseurs ont désormais besoin d'un outil plus adapté.

    Les explications de l'Eurex n'ont pas calmé l'indignation des politiques français, notamment à gauche, où on estime que les échanges sur ce contrat devraient être interdits. En effet, les contrats à terme pouvant être vendus à découvert, ils peuvent être utilisés pour se couvrir mais également pour spéculer contre la dette française.
    Il faut dire que depuis quelques jours, la rumeur d'une attaque spéculative sur la dette française, dont on vous parlait sur MonFinancier dès le 6 Février , se fait de plus en plus pressante.

    La presse financière a fustigé à plusieurs reprise ces derniers jours les élections françaises, déconnectée des réalités économiques. Alors qu'ils devraient préparer les français à l'austérité, François Hollande promet qu'il va reformer les marchés financiers, et Nicolas Sarkozy remet en cause l'indépendance de la BCE, sujet cher à l'Allemagne.
    La création du contrat par l'Eurex est donc peut être un nouveau moyen de mettre la pression sur les politiques français

    Hier, pour le premier jour de cotation du produit, les volumes ont été plutôt faibles, comme le prévoyaient la plupart des analystes qui estiment qu'il faudra du temps pour que les investisseurs s'adaptent à ce nouveau produit. Surtout qu'ils ont déjà à leur disposition d'un autre moyen pour spéculer contre la dette française : Les CDS. Plus souple, les contrats futures devraient à terme être privilégiés par les investisseurs qualifiés, mais cela pourrait prendre du temps

    Du côté des particuliers, il faudra malheureusement attendre un peu pour pouvoir négocier ces contrats. En effet, les particuliers n'ont pas accès directement à l'Eurex comme à toute bourse de produits dérivés, qui sont des marchés non réglementés. Ils doivent passer par un broker spécialisé. Les échanges se font alors de gré à gré avec le broker qui agit comme chambre de compensation. Lorsqu'il propose un produit, le broker spécialisé va s'exposer et se couvrir en achetant des produits sur le marché à terme. Ainsi, avant de proposer un produit sur l'OAT française, les brokers vont d'abord étudier la liquidité du nouveau produit afin de s'assurer qu'ils n'auront pas de problème pour garantir les échanges. De la même façon, les émetteurs de turbo et warrants coté sur Euronext pourront proposer bientôt des produits sur l'OAT, comme ils en proposent sur l'Eurobund allemand. Mais là encore ils vont d'abord étudier la liquidité du nouveau contrat.

    Il faudra donc attendre quelques jours voire semaines pour voir le contrat accessible aux particuliers. Espérons qu'il ne sera pas déjà trop tard.

    En attendant, on peut tout à fait se reporter sur des turbos put sur le CAC 40 et sur l'Euro car si attaque de la France il y a, ces deux actifs risquent de corriger fortement. Pour ceux qui ont un portefeuille d'actions, on ne conseille toutefois pas de tout vendre, car certains titres sont quand même bon marché et devraient progresser à long terme. Mais il est sans doute judicieux de couvrir son portefeuille avec des turbos ou des tracker BX4.

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos