jeudi26avril

Reprise haussière pour le yen aujourd'hui contre l'ensemble des devises avec un gain de 0.63% face au dollar qui casse le seuil des 81 yens à 80,78. La devise nippone s'apprécie aussi de 0,57% face à l'euro qui ramène la parité sous le seuil des 107 yens, à 106,87.

    Une faiblesse de l'euro/yen qui est la conséquence directe de la publication de mauvais chiffres du sentiment économique dans la zone euro. Selon la Commission de Bruxelles, le sentiment économique a chuté à 92.8 contre 94.5 en mars (chiffre révisé) alors que le consensus tablait sur un recul seulement à 94.2.
    Un indicateur mauvais qui s'ajoute à une liste déjà bien fournie pour la zone euro alors que les pays en difficulté ont de plus en plus de peine à se financer sur les marchés à des taux de rendement raisonnables, en témoigne l'Italie qui a effectué une nouvelle émission obligataire aujourd'hui à des taux en très forte hausse. Dans ce contexte dominé par l'aversion au risque, c'est le yen qui monte, en l'occurrence de 0,6% contre l'euro qui de son coté reste stable face aux autres monnaies.
    Aux Etats-Unis, le FOMC prédit une croissance modérée de l'économie américaine, mais la Fed se montre un peu plus optimiste sur l'économie, en témoigne le fait qu'elle a relevé sa prévision de croissance (entre 2.4% et 2.9%, contre seulement 1.7% en 2011). La publication demain du PIB trimestriel américain qui devrait afficher une hausse de 2.5% contre 3% lors du dernier trimestre 2011 sera d'ailleurs un évènement majeur sur le marché des changes.
    En attendant, la publication des nouvelles inscriptions hebdomadaires au chômage, qui ont été plus nombreuses que prévu la semaine dernière ont eu peu d'effet sur la parité euro dollar. En revanche, le yen, la devise refuge a profité de l'aversion au risque pour accélérer ses gains face au dollar et à la monnaie unique.
    Mais c'est encore une statistique qui a renversé la tendance, notamment sur la paire EUR-USD. Un indicateur qui nous a réservé d'ailleurs une bonne surprise sur le front de l'immobilier américain puisque les promesses de ventes de logements ont progressé contre toute attente de 4,1% en mars, ce qui représente une hausse de 12,8% par rapport à l'année dernière. C'est aussi le plus haut niveau de ventes enregistré depuis presque 2 ans.
    Porté par cette bonne nouvelle, l'euro a grimpé en flèche face au dollar pour rallier le seuil des 1,3250 avant de revenir à l'équilibre, à 1,3234. Le yen, lui, ne s'est même pas donner la peine de réagir, et reste en hausse de 0,6% contre toutes les devises.

    Archives

    Etre rappelé
    par un conseiller
    Nous envoyer
    un message
    Parlons Placement
    Nos solutions
    M VIE Notre gamme
    d’assurance vie
    Plus d'infos
    M SCPI Nos SCPI en direct
    Plus d'infos
    M investissement Nos fonds structurés
    Plus d'infos