lundi03décembre

A l'occasion de ses résultats semestriels, le groupe de BTP Eiffage (FGR.FR) a déclaré "aborder la fin de l'année avec sérénité" malgré la baisse de son carnet de commandes, après une hausse de 3,8% de son chiffre d'affaires au troisième trimestre.

    Car si le carnet de commandes s'est établit à 12,8 milliards d'euros au 1er octobre, en baisse de 4,6% depuis le début de l'année, il reste toutefois "à des niveaux historiquement hauts puisqu'il représente plus de 13 mois d'activité pour les branches travaux du groupe", a souligné le groupe.

    Lors de la publication de ses résultats du premier semestre à la fin août, Eiffage avait par ailleurs confirmé son objectif d'une légère croissance de son chiffre d'affaires annuel, à 14 milliards d'euros, et d'une amélioration de ses marges dans la construction en 2012.

    Par ailleurs, Eiffage a annoncé qu'il comptait ouvrir une nouvelle page de son histoire en comblant son retard à l'international par rapport à ses principaux concurrents. Le groupe de BTP s'est notamment fixé pour objectif de quadrupler le chiffre d'affaires qu'il réalise hors d'Europe d'ici à cinq ans, en le portant à 1 milliard d'euros.

    En hausse de pratiquement 68% depuis le début de l'année, le titre profite d'un news flow positif après que Eiffarie, filiale du groupe Eiffage (et du groupe australien Macquarie (MQG.AU), a définitivement obtenu gain de cause en appel, le conseil général du département de Saône-et-Loire ayant été débouté de son recours visant à bloquer son offre publique de retrait sur la société APRR (Autoroutes Paris-Rhin-Rhône).

    Selon Exane BNP Paribas, le litige durait depuis l'été 2010, note le courtier, qui estime que le jugement rendu la semaine dernière constitue un "soulagement" et le prélude pour la période 2012-2015 à une série d'événements qui permettront à Eiffage-Macquarie de reprendre le contrôle total du "cash flow" d'APRR-Eiffarie. La société de Bourse estime que les changements qui interviendront dans le "nouvel APRR" pourraient permettre au cours du titre Eiffage d'augmenter de 3,6 euros, en plus de l'objectif de 41 euros déjà fixé par Exane pour la valeur. Après s'être envolé de 9,6% à 30,20 euros jeudi dernier, le titre poursuivait son ascension avec un gain de 2,03%, à 31,38 euros.

A découvrir également

  • Les bons résultats trimestriels des entreprises cotées n’effacent pas la volatilité des marchés
    25/04/2022
  • Le marché des introductions en Bourse plombé par la guerre en Ukraine
    14/04/2022
  • Les marchés obligataires en effervescence dans la zone euro
    13/04/2022
  • Flambée des cours de l’or depuis le mois de février
    24/03/2022

Archives

Etre rappelé par un conseiller
Nous envoyer un message
Parlons Placement
Nos placements
PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt